Forum pêche carnassier CARNALOR

Bienvenue sur le forum de pêche Carnalor.


Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Forum de Pêche du Carnassier, pêche au leurre et au naturel, techniques de peche, montages, avis sur le materiel de peche, conseils




Forum Carnassier


s'inscrire


facebook


Galerie



carna


materiel peche occasion


shop

Les posteurs les plus actifs du mois

Hameçons et leur décomposition dans le corps des poissons

Partagez

Carnalor
Administrateur
Administrateur

Pêche du bord : pecheur
Pêche en float tube : float tube
Pêche en bateau : bateau
Pêche en kayak : non
Techniques de pêche : Pêche au leurre
Poissons pêchés : Brochet, perche, silure, sandre, aspe, truite, chevesne

Hameçons et leur décomposition dans le corps des poissons

Message par Carnalor le Mer 23 Sep 2015 - 21:01

Comme l'a dit John dans les prises du mois, de nombreux poissons se retrouvent à vivre avec des hameçons dans la gueule suite à des casses.
J'ai toujours entendu parler du brochet qui les éliminait grâce à un acide sécrété par son corps. J'ai d'ailleurs pêché des brochets avec des hameçons oxydés au fond de leur gueule, en décomposition avancée, ce qui confirme ces dires.

Est ce que l'élimination des hameçons est la même chez les autres espèces de poissons?

J'imagine qu'un hameçon fin de fer s'éliminera plus rapidement qu'un hameçon fort de fer ou de bonne facture. Dans ce cas ne serait-il pas plus judicieux d'utiliser des hameçons qui ont une chance de s'ouvrir face à un beau poisson plutôt que des hameçons quasi indestructibles, qui eux assureront mieux la prise.... au détriment du poisson.





poity
Silure en rivière
Silure en rivière

Techniques de pêche : leurres
Poissons pêchés : brochet

Re: Hameçons et leur décomposition dans le corps des poissons

Message par poity le Jeu 24 Sep 2015 - 8:02

Je savais que le brochet dégage de l'acide gastrique pouvant faire rouiller un hameçon et tomber par lui-même, j'espère qu'il en est de même pour les autres espèces !

D'une autre part, il est sur qu'un hameçon de couleur noir se dégradera plus vite que les autres au titane ou téflon.
 
J'ai souvent remarquer que les perches engamer souvent très loin dans l'estomac parfois même aussi avec des leurres, j'en est eu le cas cet été ou un spécimen de plus de 40 cm avait avaler le LS très profond, voyant juste une partie du leurre au fond de la gueule et n'a pas supporter l'opération qui je dirais a été trop longue, elle n'est jamais repartie, la seule occasion ou je n'est pas pu faire un no kill, ainsi que dimanche dernier avec 2 autres perches.

Pour ce qui est des leurres j'écrase un peu mes ardillons, mais quand je pêche aux vifs, écraser les ardillons, c'est un peu diminuer mes chances de succès de prises avant qu'elles ne décrochent à mes pieds.

nico57
Silure en rivière
Silure en rivière

Techniques de pêche : palm
Poissons pêchés : silure

Re: Hameçons et leur décomposition dans le corps des poissons

Message par nico57 le Jeu 24 Sep 2015 - 8:22

Je pense qu'il vaut mieux quand meme des hamecons solides, ca serai dommage de perdre la prise de sa vie a cause d'un hamecon de pietre qualité. Il faut de toute facon adapter l'hamecon a la poisson recherché, même si c'est peu probable, c'est sur qu'une perche de 20 prise sur un leurre a silure aura plus de mal a se débarrasser du leurre que l'inverse!

BiG57
Sandre en lac
Sandre en lac

Pêche du bord : pecheur
Pêche en float tube : non
Pêche en bateau : non
Pêche en kayak : non
Techniques de pêche : Leurres, Carpe a la batterie, Peche au Coup
Poissons pêchés : Brochet et tout autre carnassier, Carpe, et toutes sortes de blancs

Re: Hameçons et leur décomposition dans le corps des poissons

Message par BiG57 le Jeu 24 Sep 2015 - 8:40

Je prone et pratique le NO KILL intégral, mais au bout d'un moment faut se rendre a certaines évidences. Un poisson sur combien va vraiment survivre a un hameçon trop profond? Je ne crois pas que ce soit beaucoup... Et combien vont mourir d'une mort atroce et lente?

Il est possible qu'un hamecon soit dégagé par certains acides etc, mais combien de temps pensez vous que cela va durer? Des semaines voir des mois, surtout quand on voit les matériaux de certains hamecons.

Après aux leurres je n'ai pas ce soucis, ou du moins quasiment pas. Les ferrages étant immédiat, ca a du m'arriver une poignée de fois sur des perches depuis que je pêche, pas plus. Les 2 que j'ai du tuer cette année, c'était au coup aux asticots, ferrage trop lent et voila...

Sinon je pense qu'on ne peut pas faire une généralité, si un siflet de 35 vous l'engame bien, il va pas s'en sortir je pense. Mais si c'est un spécimen d'un mètre, c'est déjà bien plus costaud. Je pense qu'il faut voir au cas par cas, perso je préfère tuer un poisson que de le laisser a une mort lente certaine.

ladenree
Brochet en étang
Brochet en étang

Techniques de pêche : débutant dans l'isolation extérieur et la pose de clins de bardage...
Poissons pêchés : ceux de mon aqua

Re: Hameçons et leur décomposition dans le corps des poissons

Message par ladenree le Jeu 24 Sep 2015 - 9:02

Bonjour,

J'ai pour ma part toujours eu un grand doute sur l'effet "radical" supposé des sucs gastriques sur les hameçons...
Plus jeunes, je pêchais beaucoup avec des triples de 6 ou 8 acheté en vrac au détaillant du coin.
Ces hameçons, plutot fin, ne semblaient pas très costaux.

Lors de partie de pêche par journée humide, si malencontreusement la boite à hameçon prenais l'eau et que j'oubliais de l'ouvrir à la maison pour la faire séché, la semaine suivantes, tous ces hameçons commençaient sérieusement à s’oxyder.

Il n'est d'ailleurs pas rare que je remonte un bas de ligne avec hameçon tout rouiller en pêchant en grattant le fond...

Depuis une 10aines d'années maintenant, j'ai essentiellement du Owner...Ben même mouillé, pas une trace de corrosion...

Alors certes l'acide chloridrique des sucs gastriques diminue sans doute sensiblement le temps d'oxydation des hameçons, mais avec des hameçons de qualité, pas sure que ces acides soient assez oxidant pour les éliminer rapidement sans dommage pour le poisson.

D'autre part, il semble également démontré que les carnassiers disposent d'une sécrétion plus importante de sucs gastriques que les autres poissons...De la à penser que cela suffise ??

Mais bon, on peut toujours essayer de s'en convaincre pour se donner bonne conscience... Rolling Eyes

poity
Silure en rivière
Silure en rivière

Techniques de pêche : leurres
Poissons pêchés : brochet

Re: Hameçons et leur décomposition dans le corps des poissons

Message par poity le Jeu 24 Sep 2015 - 9:24

Vivement les hameçons bio- dégradables ! n'y a t il pas un filon là  Question Exclamation
je suis sur que tous pêcheurs soucieux de l'environnement s'en équiperait !

silou
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières

Pêche du bord : pecheur
Techniques de pêche : carnassiers
Poissons pêchés : Je les aime tous

Re: Hameçons et leur décomposition dans le corps des poissons

Message par silou le Jeu 24 Sep 2015 - 11:15

A mon avis il vaut mieux utiliser des hameçons avec un revêtement bronzé qui n'empêche pas longtemps l'oxcidation de l'âme en acier Wink
Alors que des hameçons nickelés sont tres long a rouiller et donc a se détruire

BiG57
Sandre en lac
Sandre en lac

Pêche du bord : pecheur
Pêche en float tube : non
Pêche en bateau : non
Pêche en kayak : non
Techniques de pêche : Leurres, Carpe a la batterie, Peche au Coup
Poissons pêchés : Brochet et tout autre carnassier, Carpe, et toutes sortes de blancs

Re: Hameçons et leur décomposition dans le corps des poissons

Message par BiG57 le Jeu 24 Sep 2015 - 13:48

@ladenree a écrit:Mais bon, on peut toujours essayer de s'en convaincre pour se donner bonne conscience... Rolling Eyes

C'est exactement ca. Perso ca me fait mal au coeur quand je dois tuer un poisson, mais je me dis que c'est mieux pour lui plutôt que d'agoniser et crever lentement en flottant a la surface...

Ensuite, suffit d'être un maximum attentif, d'utiliser des montages a ferrage immédiat, et cela vous évitera déjà pas mal d'accidents du genre, même a la pêche au vifs. Le risque zéro n'existe pas, mais je pense qu'en employant les bonnes techniques on peut limiter les risques.

Pour ce qui est des hameçons biodégradables, on n'y est pas encore malheureusement, et c'est pas prêt d'arriver. Neutral

Carnalor
Administrateur
Administrateur

Pêche du bord : pecheur
Pêche en float tube : float tube
Pêche en bateau : bateau
Pêche en kayak : non
Techniques de pêche : Pêche au leurre
Poissons pêchés : Brochet, perche, silure, sandre, aspe, truite, chevesne

Re: Hameçons et leur décomposition dans le corps des poissons

Message par Carnalor le Jeu 24 Sep 2015 - 18:52

+1 avec Poity, le fait d'écraser les ardillons des hameçons devrait logiquement permettre aux poissons de mieux les expulser. On pourrait également bannir nos triples et ne pêcher qu'avec des hameçons simples, même sur les poissons nageurs, on en parle d'ailleurs ici Arrow http://www.carnalor.com/t5886-hamecon-simple-pour-leurres Wink


Robert
Silure en rivière
Silure en rivière

Pêche du bord : pecheur
Pêche en float tube : non
Pêche en bateau : bateau
Pêche en kayak : kayak
Techniques de pêche : Pêche à la mouche & Leurres
Poissons pêchés : Carnassiers

Re: Hameçons et leur décomposition dans le corps des poissons

Message par Robert le Jeu 24 Sep 2015 - 20:51

Bonjour,

Effectivement la casse sur un poisson de sport est un réel problème.
En mer cela fait plus de 25 ans que je n'utilise plus d'hameçons inox.

En eaux douce il convient de ne pas utiliser d'hameçons étamés style Owner ST31, 46, 46, 56 enfin tous les hameçons "mer" idem pour les autres marques comme VMC hayabusa, gamakatsu decoy etc.

Les hameçons destinés à la pêche en mer sont plus long à être expulsés, ils crées des kystes et hémorragies graves.

Des marques comme VMC proposent des hameçons tout aussi robustes ou presque comme les "barbarian".

La solution d'écraser les ardillons ou de choisir des hameçons barbless est une solution intéressante.

Perso je ne décroche pas plus avec des barbless qu'avec des hameçons équipés d'ardillons.

Les hamecons BL entrent plus profondément dans les chairs, de ce fait ils maintiennent mieux le poisson et s'ouvrent moins facilement sous l'effet d'une forte tension de ligne.

Hémorragie est d'avantage contenue et les kystes quasi inexistant.

Il est bon de se poser la question du choix de l'hameçon non seulement en terme de robustesse mais aussi en terme de respect du poisson.
Notre loisir consiste à jouer avec une vie animale, il faut l'assumer et c'est pour moi bien plus facile lorsque  j'ai le sentiment de minimiser sa souffrance.

A quoi sert de pratiquer le NoKill si le poisson va mourir hémorragie, de faim, ou d'une infection quelques jours plus tard.

dans ce cas, pour moi,  le Nokill serait un non sens, une hypocrisie. scratch

John57000
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières

Pêche du bord : pecheur
Pêche en float tube : non
Pêche en bateau : bateau
Pêche en kayak : non
Techniques de pêche : Les leurres durs et le drop-vif
Poissons pêchés : Perches / Brochets / Silures

Re: Hameçons et leur décomposition dans le corps des poissons

Message par John57000 le Jeu 24 Sep 2015 - 21:37

Plus l'hameçon est gros, mieux j'arrive à le décrocher Very Happy

Sur les spinner-bait, c'est trop. ça laisse juste un piercing, et ça se décroche en 5 secondes montre en main !

Le fléau enfait, c'est les petits triples voleurs, et les simples, qu'on utilise sur les montages a Sandre, avec des BDL en petit fluoro ... ç'est coupé comme un rien.

Les hameçons que j'ai vu dans les estomacs, 8 fois sur 10, ils avaient créer de petites boules de pu mais tout de même très benignes , ils étaient la, à se décomposer lentement,sans pour autant occasionné une gène majeure ou mortelle. Et les 2 fois restantes, ça avait carrement viré en une sorte de péritonite, les intestins tout pourris, comme si y'avait un cancer. des poissons qui seraient morts dans pas lgt je pense .

Et dans tout ça ... ceux que j'ai jamais pris , car morts tout simplement ... et c'est pas évident de chiffrer ... je me demande bien d'ailleurs.

poity
Silure en rivière
Silure en rivière

Techniques de pêche : leurres
Poissons pêchés : brochet

Re: Hameçons et leur décomposition dans le corps des poissons

Message par poity le Jeu 24 Sep 2015 - 22:08

A l'avenir dans mes fabrications de leurres, je vais essayer de mettre des hameçons simples et trouver le modèle qui nage bien et les gros leurres essayer les assits-hoock.

pour la pêche aux vifs et les perches, écraser un peu l'ardillon.

wels
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières

Poissons pêchés : ide

Re: Hameçons et leur décomposition dans le corps des poissons

Message par wels le Jeu 24 Sep 2015 - 22:17

se soucier de la dégradation de l'hameçon dans le poisson suite à une casse, c'est certes louable...  
mais la première chose à faire, ce serait déja de pêcher suffisamment costaud et avec du matos adapté  au poisson qu'on cible, afin d'éviter autant que possible de casser !

par ex, combien de pêcheurs refusent de mettre de l'acier en BL pour le brochet, préférant un gros fluoro qui pourtant est loin d'être sûr à 100%, quoi qu'ils disent. 

(même dans des eaux où le broc est rare, j'en connais qui mettent systématiquement de l'acier pour pêcher avec succès le sandre, et  ça ne les empêche pas de prendre aussi de  la perche).

 Je crois qu'avec le matos d'aujourd'hui, on peut parfaitement allier discrétion maximale et solidité suffisante pour que la casse sur un poisson devienne rare.

Robert
Silure en rivière
Silure en rivière

Pêche du bord : pecheur
Pêche en float tube : non
Pêche en bateau : bateau
Pêche en kayak : kayak
Techniques de pêche : Pêche à la mouche & Leurres
Poissons pêchés : Carnassiers

Re: Hameçons et leur décomposition dans le corps des poissons

Message par Robert le Jeu 24 Sep 2015 - 22:58

+1000 Wels

La course à la finesse ce n'est pas respecter le poisson.

Si la ligne arrive à tenir bon sur un beau sujet, à l'issu du combat, l'organisme du  poisson  est tellement chargé en acide lactique que ses chances de survie sont très faibles.

alors je suis d'accord avec Wels

BiG57
Sandre en lac
Sandre en lac

Pêche du bord : pecheur
Pêche en float tube : non
Pêche en bateau : non
Pêche en kayak : non
Techniques de pêche : Leurres, Carpe a la batterie, Peche au Coup
Poissons pêchés : Brochet et tout autre carnassier, Carpe, et toutes sortes de blancs

Re: Hameçons et leur décomposition dans le corps des poissons

Message par BiG57 le Jeu 24 Sep 2015 - 23:11

Perso je plie systématiquement les ardillons sur mes leurres a petits poissons, ca fait beaucoup moins de dégâts déjà.Sur les gros, pas question. Ensuite comme il ne m'est jamais arrivé de casser sur un poisson, ou d'avoir été obligé de couper, je ne me pose pas trop la question a vrai dire. Mes poissons ont toujours eu un ferrage "propre" au coin de la gueule, voir légèrement engamé. Sauf une poignée de perche, et ce, depuis que j'ai commencé a pêcher aux leurres. Oui c'est pas top, mais je pense qu'il ne faut pas exagérer non plus. Ca fait partie de la pêche, qu'on le veuille ou non.

Après ce que dit l'ami Wels est vrai, beaucoup ont tendance a sous dimensionner pour les sensations. Je fais tout l'inverse, j'ai pas envie qu'un poisson se ballade avec mon leurre dans la gueule a crever doucement. De plus comme le dit Flyfisher, ces combats éternels épuisent bien trop le poisson, qui voit ses chances de survie diminuées.

Enfin il n'y a pas que la casse, quand un poisson a trop engamé, par ex a la pêche au vif on a beau être monté costaud ca y change rien... A ce moment la, faut plutôt questionner sa technique et son montage je pense. Avec un ferrage immédiat, le problème se pose moins.

Ensuite, je vous le dis, ca me ferait royalement chier de louper le broc d'une vie a cause d'un hameçon simple sans ardillon...

silou
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières

Pêche du bord : pecheur
Techniques de pêche : carnassiers
Poissons pêchés : Je les aime tous

Re: Hameçons et leur décomposition dans le corps des poissons

Message par silou le Ven 25 Sep 2015 - 14:16

Tout le monde a SA bonne technique mais c'est la peche et on fait pas d'omelette sans casser des oeufs Rolling Eyes
Apres les combats trop long les séances photos No
Un peu de bon sens a chacun c'est déjà pas mal meme si c'est que le sien Wink

BiG57
Sandre en lac
Sandre en lac

Pêche du bord : pecheur
Pêche en float tube : non
Pêche en bateau : non
Pêche en kayak : non
Techniques de pêche : Leurres, Carpe a la batterie, Peche au Coup
Poissons pêchés : Brochet et tout autre carnassier, Carpe, et toutes sortes de blancs

Re: Hameçons et leur décomposition dans le corps des poissons

Message par BiG57 le Ven 25 Sep 2015 - 15:40

C'est vrai que tant qu'on a déjà un peu de bon sens, et qu'on se pose déjà ce genre de questions c'est 100 fois mieux que certains.

Après oui chacun sa technique, mais y'a des techniques qui sont plus propices a ce genres de problèmes faut pas se voiler la face. Au vif par ex, piquer le vif par le dos permet un ferrage immédiat, alors que par la bouche faut attendre qu'il engame bien... Donc la, faut pas s’étonner non plus. Comme pêcher sans BDL acier, si ca casse on l'a cherché quand même. Wink

Chacun est libre de faire comme il veut, mais faut pas se demander pourquoi on se fait piquer quand on met la main dans la ruche d'abeilles.

Après oui, y'a pas le risque zéro, et comme le dit Silou ca en fait partie malheureusement. Crying or Very sad

jolisandre
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières

hamecon

Message par jolisandre le Sam 26 Sep 2015 - 10:29

@BiG57 a écrit:C'est vrai Greg57, mais pourquoi faire souffrir un poisson avec une mort lente qui de toute manière est condamné? Pour moi une perche qui engame trop loin n'a que très peu de chances de survie. Je fais donc le nécessaire, j'en suis a 2 tuées depuis l'ouverture au mois de Mai...

Bonjour, juste une petite précision rapide : oui les brochets - de par un acide digestif, je crois - peuvent dissoudre à plus ou moins court terme les hameçons dans leur estomac (à condition qu'ils ne soient pas en inox : CQFD !), ce qui n'est pas le cas des perches, ni des sandres d'ailleurs... Donc lorsqu'une perche a engamé profond - quitte à heurter sa bonne conscience -, il vaut mieux la garder en la tuant de suite...

John57000
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières

Pêche du bord : pecheur
Pêche en float tube : non
Pêche en bateau : bateau
Pêche en kayak : non
Techniques de pêche : Les leurres durs et le drop-vif
Poissons pêchés : Perches / Brochets / Silures

Re: Hameçons et leur décomposition dans le corps des poissons

Message par John57000 le Sam 26 Sep 2015 - 12:13

merci pour la précision, je me posais justement la question pour les perches et sandres.

BiG57
Sandre en lac
Sandre en lac

Pêche du bord : pecheur
Pêche en float tube : non
Pêche en bateau : non
Pêche en kayak : non
Techniques de pêche : Leurres, Carpe a la batterie, Peche au Coup
Poissons pêchés : Brochet et tout autre carnassier, Carpe, et toutes sortes de blancs

Re: Hameçons et leur décomposition dans le corps des poissons

Message par BiG57 le Sam 26 Sep 2015 - 15:27

Je ne doute pas de tes capacités a nous renseigner, mais d'ou tiens tu ces infos?

Enfin, pour moi même un broc n'a pas beaucoup de chances de survie, il a plus de chances de finir le ventre a l'air. Crying or Very sad

C'est bien de vouloir leur laisser une chance, mais a quel prix...

Carnalor
Administrateur
Administrateur

Pêche du bord : pecheur
Pêche en float tube : float tube
Pêche en bateau : bateau
Pêche en kayak : non
Techniques de pêche : Pêche au leurre
Poissons pêchés : Brochet, perche, silure, sandre, aspe, truite, chevesne

Re: Hameçons et leur décomposition dans le corps des poissons

Message par Carnalor le Sam 26 Sep 2015 - 18:39

Merci Jolisandre pour cette info qui a son importance Exclamation



    La date/heure actuelle est Lun 5 Déc 2016 - 3:24