CARNALOR La Pêche des Carnassiers
Bienvenue sur le forum de pêche Carnalor.


Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.
Derniers sujets
Petites annonces
Galerie


la règlementation de la pêche des carnassiers Empty
CARNALOR TV



video peche

Les posteurs les plus actifs du mois
15 Messages - 21%
10 Messages - 14%
8 Messages - 11%
8 Messages - 11%
7 Messages - 10%
7 Messages - 10%
6 Messages - 8%
6 Messages - 8%
3 Messages - 4%
3 Messages - 4%
Partagez
Aller en bas
steph
steph
Administrateur
Administrateur
http://www.onema.fr

la règlementation de la pêche des carnassiers Empty la règlementation de la pêche des carnassiers

le Dim 21 Déc 2008 - 10:49
On a pu s'apercevoir que les tailles légales de capture contribuaient, à leur échelle, à la protection des carnassiers : le législateur considère qu'à partir d'une certaine taille, le poisson "prélevé" s'est au moins reproduit une fois.
Il s'ajoute à celà différentes mesures : période de fermeture spécifique, périodes de fermeture générale (1ère catégorie), périodes d'interdiction de certains modes de pêche (brochet), zones d'interdiction de pêche, limitation des modes de pêche etc.....
Bref un arsenal règlementaire étoffé, mais qui ne repose que sur le respect des règles établies qui impliquent un contrôle nécessaire et organisé.

Mais on remarquera au passage que la plupart de ces mesures sont toutes basées sur la notion de prélèvement. On règlemente pour permettre la continuité des captures, et donc la pérénité des cotisations.
Si tu remets ce brochet de 35 cm à l'eau, tu auras du plaisir à le manger quand il fera 60 cm..et tu pourras en manger d'autres car il se sera reproduit.
Cette vétusté règlementaire est normale : la loi pêche date de 1984, elle est entrée en vigueur en 1986, période ou le no-kill et la pêche raisonnée n'était pas répandus.
Pourtant, la règlementation propre aux salomonidés (quotas, tailles adaptables aux caractéristiques des milieux, fermeture générale) laisait entrevoir des espoirs. Les victoires des carpistes aussi, qui ont réussi à obtenir des mesures conséquentes pour une espèce qui n'est pas protégée. Et le brochet, il l'est lui!! Et pourtant rien!
La demande croissante des adhérents et la pression des associations existantes (SGA, Carnavenir) est-elle prise en compte. Malheureusement, je crois que le portrait robot du "pêcheur qui cotise" n'a pas beaucoup évolué. Les gros actionnaires sont encore les préleveurs et l'intérêt que l'on porte aux petits porteurs que nous sommes n'est pas encore suffisant malgré l'investissement de tous ceux qui oeuvrent pour cela.

Alors je me pose une question : pensez vous que le fait d'établir des quotas de capture carnassiers (brochet, sandre), de règlementer les espèces nouvelles (silure, aspe), et d'augmenter les TLC pour celles existantes soit une source de réduction des effectifs de pêcheurs. Car c'est la question que se pose les gestionnaires nationaux, tiraillés entre conservatisme (assurance financière) et rénovation ( pêche d'avenir).
Carnalor
Carnalor
Administrateur
Administrateur
http://lecoinpeche.fr/

la règlementation de la pêche des carnassiers Empty Re: la règlementation de la pêche des carnassiers

le Dim 21 Déc 2008 - 12:02
Une réduction des pêcheurs je ne pense pas ou peut être à court terme car certains ne vont à la pêche que pour prélever, donc si plus de prélévement ou prélévement plus réglementé, plus de pêche pour certains.
Par contre à plus long terme et avec une promotion de la pêche plus poussée, il y a moyen de mettre le pied à l'étrier à beaucoup de jeunes. A part nous pêcheurs, qui sait ce qu'est la pêche? Quand quelqu'un qui est non pêcheur décrit la pêche, c'est toujours de la même maniére, j'ai pas besoin de vous faire une photo. C'est cette image qu'il faut changer, montrer que la pêche c'est fun, moderne et que ça peut être beaucoup plus interressant que de glander dans la rue.
Carnavenir, SGA... font déjà cette promotion avec leur forum entre autre, il y a de plus en plus de bénévoles qui se bougent et c'est bon signe.

Si dans nos journaux ou chaînes locales ont voyait moin de poissons trophés découpés en morceau exposés par leurs pêcheurs, et qu'on laisserait un peu plus de place aux jolies prises qui sont ensuite relachées avec une description de nos pratiques, ça changerait déjà un peu la donne par rapport à la population.

_________________

Chaîne Youtube Carnalor
RCA
RCA
Sandre en lac
Sandre en lac
http://www.carnavenir.com

la règlementation de la pêche des carnassiers Empty Re: la règlementation de la pêche des carnassiers

le Dim 21 Déc 2008 - 19:00
Je prends l'exemple de Madine que vous connaissez bien. La réglementation a été progressivement de plus en plus restrictive sur les prélèvements : quota passé de 5 brochets par jour à 3, puis 2, puis 1 seul; augmentation de la taille de capture à 60 cm; mesures de protection du sandre; etc.

J'ai voulu savoir auprès de l'AAPPMA quel avait pu être l'impact sur les cartes de pêche, si tous les pêcheurs avaient déserté les lieux au profit d'une poignée de no-killistes, et bien pas du tout : sur 10 ans, alors qu’au niveau national le nombre de pêcheurs a baissé de 33%, cette baisse n’est que d’à peine 10% à Madine. Plus encore, le nombre de cartes de pêche y est en augmentation constante sur les 3 dernières années, avec une hausse de plus de 36% ! Et le nombre de cartes journalières a lui aussi augmenté de plus de 17% sur la même période.

Pourquoi ça ? Parce que, même si ça a fait grincer des dents au début, les résultats obtenus ont permis aux pêcheurs de prendre de plus en plus de poissons, et de plus en plus gros. Donc tout le monde est content au final.

Alros que si on laisse dépérir les populations et qu'il y a de moins en moins de poissons à prendre, je pense que c'est là qu'on s'inscrit dans une spirale de baisse des effectifs, car les gens se lassent et que dire des débutants qui se dégoutent rapidement ?

Des exemples comme ça il y en a d'autres, la même situation avait été connue il y a quelques années au lacs de la forêt d'Orient dans l'Aube, une nouvelle équipe avait repris la gestion de ce lac qui dépérissait, au début les pêcheurs ralaient un peu contre les mesures de restriction, puis ce lac est redevenu en quelques années l'un des meilleurs lacs à brochets de France, et c'est même l'AAPPMA qui devait freiner les demandes des pêcheurs d'augmenter encore la taille de capture des brochets !
wels
wels
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières

la règlementation de la pêche des carnassiers Empty Re: la règlementation de la pêche des carnassiers

le Lun 22 Déc 2008 - 2:22
Il faut distinguer suivant les milieux je crois.
Et parfois selon l'espèce.

Exemple, Madine, très bonne repro naturelle, beaucoup de beaux spécimens, milieu préservé, plaisir de pouvoir passer une journée en bateau dans un coin magnifique (aspect qui compte aussi)... là, l'augmentation de la taille légale et l'instauration de quotas ne devrait pas avoir d'incidence sur le nombre de pêcheurs ( qui comme le fait remarquer RCA, est même en augmentation... mais je ne suis pas convaincu que cette augmentation soit seulement le fruit d'une bonne gestion et des mesures prises pour accroître la richesse du lac... il y a aussi le fait que ces dernières années, beaucoup plus de pêcheurs se sont équipés d'un bateau + remorque et la réputation grandissante de ce lac y a contribué aussi).

Autre milieu, la Moselle.
Pour le brochet, à mon avis on peut tranquillement augmenter la TLC et instaurer un quota journalier, le nombre de cartes vendues ne chutera pas pour autant, étant donné que peu de pêcheurs (me semble-t-il) recherchent spécifiquement ce carnassier peu représenté (même si c'est un peu mieux ces dernières années).

Le sandre, je ne sais pas s'il y aurait un impact, mais en l'état actuel des prises chez nous (57) les pêcheurs sont depuis longtemps résignés... la preuve, beaucoup de hot spots autrefois pris d'assaut, sont aujourd'hui désertés... et donc une maille à 50 cm avec quota d'une prise par jour ne les décevrait pas puisque c'est un résultat auquel peu d'entre eux peuvent prétendre encore... par contre de telles mesures (ainsi qu'une mise en réserve temporaire des frayères) ma semblent vraiment nécessaires, même si je ne suis pas certain de leur efficacité, mais ne serait-ce que pour éviter certains abus toujours possibles chez une minorité de pêcheurs sans scrupules.

Aspe, silure, de plus en plus de pêcheurs s'y intéressent, mais comme ils se portent bien je ne crois pas qu'il soit nécessaire de protéger (pour l'instant)
Exotom
Exotom
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières
http://exotomfishing.fr

la règlementation de la pêche des carnassiers Empty Re: la règlementation de la pêche des carnassiers

le Lun 22 Déc 2008 - 16:04
Autre milieu, autres moeurs.

Je prends l'exemple de la Seille dans sa partie avale. La reproduction du brochet est nulle. Il n'y a aucune possibilité, le lit est pratiquement canalisé, sur plusieurs dizaines de kilomètres. Tous les poissons présents, et ils sont quand même nombreux au regard de la taille de la rivière, sont issus de l'alevinage.

Dans ces conditions, serait-il d'un quelconque intéret de limiter les prélèvements que ce soit par la taille des prises ou par le nombre de captures ?
A mon avis non.

Limiter les prises, et limiter les prélèvements de petits, c'est bien quand on veut protéger un cheptel apte à la reproduction. Quand il n'y a pas de reproduction, il ne sert à rien de protéger les adultes puisque même s'ils ne sont pas prélevés, ils finiront par mourir de vieillesse et disparaitront du milieu... On tourne donc en rond et on alevinera pour compenser les pertes. C'est, à mon sens, totalement "anti développement durable". Il y a donc un travail amont à mettre en place avant de limiter les prélèvements.

Des cas comme Madine ou autres lacs dans lesquels il y a une reproduction efficace, ne sont pas transposables sans préalables dans des milieux très anthropisés.

Je reste persuadé qu'un milieu sain, ou plutôt, comme c'est à la mode en ce moment, avec la directive cadre sur l'eau, "dans un bon état écologique", produit plus d'effet sur les populations d'espèces fragiles (je pense bien entendu en premier lieu au brochet) qu'une restriction des captures (par TLC augmentée ou limitation des prises).

@+
RCA
RCA
Sandre en lac
Sandre en lac
http://www.carnavenir.com

la règlementation de la pêche des carnassiers Empty Re: la règlementation de la pêche des carnassiers

le Lun 22 Déc 2008 - 20:45
Je suis d'accord sur le fond, à savoir l'importance de la réhabilitation des milieux. 1000 fois d'accord même.

Mais en attendant, la limitation du prélèvement me parait une solution d'attente correcte. Que peut-on en attendre en milieu dégradé comme tu cites ? Peut-être justement de diminuer les coûts d'empoissonnements, d'y trouver plus de poissons, et de plus belle taille. Ce serait déjà pas mal non ? Wink
steph
steph
Administrateur
Administrateur
http://www.onema.fr

la règlementation de la pêche des carnassiers Empty Re: la règlementation de la pêche des carnassiers

le Lun 22 Déc 2008 - 20:54
La réhabilitation des milieux est bien sûr l'affaire de tous, et l'investissement des AAPPMA et des Fédérations dans ce sens est réel. Le cas des alevinages sera certainement rediscuté dans la nécessaire (et obligatoire) mise en adéquation des actions associatives avec les plans départementaux de gestion.
L'atteinte du bon état écologique DCE ne coincidera pas forcément avec le développement du sandre et du silure, il faut également y penser.
C'est pas grave, on ira repêcher l'ombre commun ou la lote, et de jolis brochets à la chair saumonée suivront nos leurres à saumon lol!
wels
wels
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières

la règlementation de la pêche des carnassiers Empty Re: la règlementation de la pêche des carnassiers

le Lun 22 Déc 2008 - 20:57
@RCA a écrit:
Mais en attendant, la limitation du prélèvement me parait une solution d'attente correcte. Que peut-on en attendre en milieu dégradé comme tu cites ?

tu as raison d'insister sur l'attente car elle risque d'être longue... éternelle même geek lol! Wink
wels
wels
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières

la règlementation de la pêche des carnassiers Empty Re: la règlementation de la pêche des carnassiers

le Lun 22 Déc 2008 - 21:00
@steph a écrit:.
L'atteinte du bon état écologique DCE l!:

moi je dirais Laughing
RCA
RCA
Sandre en lac
Sandre en lac
http://www.carnavenir.com

la règlementation de la pêche des carnassiers Empty Re: la règlementation de la pêche des carnassiers

le Lun 22 Déc 2008 - 21:29
@steph a écrit:L'atteinte du bon état écologique DCE ne coincidera pas forcément avec le développement du sandre et du silure, il faut également y penser.

Remarque très intéressante, car autant je suis favorable à la réhabilitation des milieux, si elle est possible (Cf l'attente de Wels Wink ), ainsi qu'à la biodiversité, autant il ne faudrait pas tomber dans un extrême inverse à espérer retrouver je ne sais quel eden initial qui à mon avis relève du fantasme.

Je m'explique : qu'on essaye d'améliorer la qualité de l'eau, qu'on restaure des frayères, qu'on laisse respirer un peu les rivières en leur laissant des possibilités de crues, qu'on protège et restaure des zones humides, qu'on efface les seuils inutiles sur de nombreuses rivières : OUI

Effectivement celà ira, a priori, dans le sens d'une eau de meilleure qualité, plus claire, plus fraiche, plus oxygénée, etc. donc plus favorable à la présence d'espèces comme la truite en 1ère ou le brochet en 2ème, et sera donc moins favorable à l'explosion d'espèces exogènes. Ca me parait normal et souhaitable.

MAIS il ne faudrait pas que l'homme en profite pour tomber dans une espèce de folie à vouloir détruire toutes les espèces exogènes. Je prends 2 exemples :
- les pêches du brochet au filet en Irlande dans les grands lacs de l'Ouest, en vue de destruction, pour restaurer la truite;
- la volonté des autorités espagnoles dans certaines régions de détruire toutes les espèces présentes pour essayer de restaurer le barbeau comizo;

Je ne sais pas si je suis clair geek mais je reviendrai dessus si besoin Wink

PS : merci de supprimer mon message précédent qui a été envoyé en plein milieu d'une phrase (et dommage qu'on ne puisse pas éditer ses propres messages...).
steph
steph
Administrateur
Administrateur
http://www.onema.fr

la règlementation de la pêche des carnassiers Empty Re: la règlementation de la pêche des carnassiers

le Lun 22 Déc 2008 - 21:36
C'est vrai RCA, et on sait tous que le simple fait de conserver nos cours d'eau dans leur état actuel relève déjà d'un bau challenge Wink Mais ma petite promenade irlandaise n'était qu'un rêve, je suis confronté à cette dure réalité tous les jours... geek
Mais pour rester dans l'avenir proche et non dans la science fiction, il y a quand même des actions concrètes (en cours) qui vont produire des modifications dans les populations piscicoles, et notamment dans celles des carnassiers. L'effacement de certains barrages inusités sur les cours d'eau de seconde catégorie par exemple..pour favoriser la continuité écologique et le transit sédimentaire (objectif prioritaire) modifiera les habitats et donc les cheptels. On y pense déjà en Lorraine sunny
Exotom
Exotom
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières
http://exotomfishing.fr

la règlementation de la pêche des carnassiers Empty Re: la règlementation de la pêche des carnassiers

le Lun 22 Déc 2008 - 21:53
@RCA a écrit:
Mais en attendant, la limitation du prélèvement me parait une solution d'attente correcte. Que peut-on en attendre en milieu dégradé comme tu cites ? Peut-être justement de diminuer les coûts d'empoissonnements, d'y trouver plus de poissons, et de plus belle taille. Ce serait déjà pas mal non ? Wink

En effet, c'est une solution d'attente correcte. Les AAPPMA s'y retrouveraient financièrement à peu près (compensation des diminutions de vente de cartes éventuelles par une baisse des coûts d'alevinage), mais en toute bonne conscience, j'ai du mal à me dire que finalement ma rivière fonctionne comme une grande baignoire: on y met des poissons, ils grossissent, ils atteingnent leur 60-70 centimètres, qu'importe, et ils se font prélever et manger.

Le risque de s'orienter vers de telles solutions est d'ensuite ne pas aller plus loin. On aurait effectivement une amélioration qualitative et quantitative du cheptel de poissons ce qui pourrait conduire certains à se complaire dans ce système, sans chercher à obtenir du poisson de qualité et en bonne quantité, mais qui est de souche !
Pour moi c'est fondamental. Toutes les pièces d'eau doivent être capables de supporter une population de carnassier de manière pérène, sans besoin de la main de l'Homme pour rempoissonner. Si on ne poursuit pas l'effort jusque là, on s'expose au risque de transformer nos rivières en "carnassodrômes", sur le modèle des carpodrômes, avec de fortes densités, des poissons de belles tailles, mais que de l'artificiel. Et franchement si on arrive à cette situation, autant pêcher des canards dans les fêtes forraines.

Alors oui, les restrictions seront bénéfiques à moyen terme (pour le pêcheur, mais pas pour le milieu naturel à mon sens), mais sûrement pas à long terme.

Par contre, tu le soulignes, prudence de ne pas sombrer dans l'effet inverse et de débuter une chasse aux sorcières irréfléchie contre des espèces aclimatées récemment et pas définies comme "de souche".

@+
Jean Marc 57
Jean Marc 57
Brochet en étang
Brochet en étang

la règlementation de la pêche des carnassiers Empty Re: la règlementation de la pêche des carnassiers

le Mer 24 Déc 2008 - 13:36
Pour info, à Creutzwald, nous avons depuis plusieurs années portés la taille de capture du sandre à 50 cm et limité le nombre de prises de carnassiers à 2 par jour et par pêcheur (toutes espèces confondues).
Par ailleurs, ayant tenté l'introduction de blacks, ce dernier est totalement protégé, no-kill obligatoire.
Ces mesures s'entendent sur nos plans d'eau privés ...

Ci-dessous les articles du R.I. concernant ces mesures :

Article 1 :
Tout sociétaire est tenu de prendre connaissance du présent règlement intérieur dès la fourniture de sa carte de pêche. Il accepte par la même celui-ci, qui doit être le gage du respect des lois et règlements.

Article 2 :
Le nombre de prises conservées en carnassiers (brochets et sandres confondus) est limité à 2 prises par jour et par pêcheur.
Le nombre de prises conservées en carpes et en tanches est limité à 2 par espèce et par jour. Les carpes de plus de 5 kg doivent obligatoirement être remises à l’eau vivantes.

Article 3 :
Le nombre de cannes est limité à 4 dont 3 pour le carnassier sur les lots hors réciprocité (plan d’eau de la ville, Retenues 1&2).

Article 4 :
La taille de capture du sandre est fixée à 50 cm sur les lots hors réciprocité.

Article 5 :
La pêche du black-bass n’est autorisée qu’en no-kill. Tout black-bass capturé doit impérativement être remis à l’eau vivant.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
peche