Navigation


 WIKI Carnalor


 Retour au forum

CARNALOR La Pêche des Carnassiers   

Pêcher le Brochet en étang

Carnalor | Publié le dim 14 Mai 2017 - 15:04 | 6500 Vues

Avant de sortir votre matériel, prenez quelques minutes pour observer le plan d'eau, repérer le sens du vent, les signes d'activités en surface.
Si vous ne connaissez pas du tout l'étang, vous pouvez également vous renseigner auprès des pêcheurs locaux, mais il faudra bien interpréter les informations car la vérité ne sort pas toujours de la bouche des pêcheurs, un bec de 80cm se transforme vite en un métré...



L'approche du poste


Le brochet est un poisson qui a une très bonne vue, il faut donc être discret quand vous arrivez sur un poste. Restez à quelques mètres de la berge et observez à l'aide de lunettes polarisantes si un brochet n'est pas à l'affût devant vous. Si c'est le cas, balancez à quelques mètres devant lui pour qu'à l'arrivée le leurre passe juste devant sa gueule. Si il est actif, il le remarquera bien avant et vous le verrez prendre sa direction.

Attention à ne pas ferrer trop tôt, ce qui est souvent le cas quand on assiste à l'attaque. Même sans signe visuel, restez à distance, un bec peut être planqué juste devant. Balayez le poste en jetant à une dizaine de mètres. Vous pourrez ensuite descendre jusqu'à la berge afin de prospecter correctement le poste. Privilégiez les zones où les brochets peuvent se cacher, au bord d'une roselière, derrière une haie, obstacles (branches noyées...), les herbiers, haut fond, cassure... Si le poste n'a rien de particulier, vous pouvez pêcher tout simplement en le quadrillant en éventail.

Pensez à varier la profondeur de nage de vos leurres, les poissons peuvent se trouver entre 2 eaux, en surface ou même à fond.

Si vous utilisez un leurre coulant comme un spinnerbait ou un leurre souple, gardez une certaine tension dès qu'il touchera l'eau, de nombreuses attaques ont lieu à la descente, il faut donc rester attentif afin de ne pas louper le ferrage.




En cas de faible profondeur en bordure et si vous êtes équipé de waders ou cuissardes, vous avez la possibilité de rentrer dans l'eau pour exploiter d'autres postes qui ne sont pas accessibles depuis la rive.


L'activité


Pendant votre pêche, restez attentif aux signes d'activités sur l'eau, cela peut être traduit par des chasses en surface ou même du poisson blanc qui vient moucher. Quand il y a à manger, les carnassiers ne sont jamais loin.
D'autres signes comme la présence de mouettes ou cormorans sur un endroit bien précis peut indiquer un regroupement de poissons.


Le vent


On aime l'avoir dans le dos, c'est beaucoup plus agréable, mais pour la pêche il est conseillé d'accentuer ses recherches sur la rive battue par le vent. Ce dernier va transporter tout ce qui est nourriture, les insectes et micro organismes, suivis par les blancs et les becs seront généralement derrière.
On remarque que ces postes sont encore plus rentables par très fort vent. Le clapotis de l'eau et le mouvement des vagues vous rendent encore plus invisible aux yeux de sir Esox, il ne sera pas rare de le piquer juste sous la canne.


Spécificités des plans d'eau


Un étang n'est pas un autre, il faut savoir exploiter toutes les situations qui se présentent à vous. N'hésitez pas à prospecter les reculées, les pointes, les arrivées d'eau, les bordures d'une île, les enrochements... Le brochet est un chasseur à l'affût, on peut le retrouver dans une multitude d'endroits, même les plus incongrus.


Situation en fonction des saisons


Au printemps, les eaux se réchauffent, on trouvera les brochets dans de faibles profondeurs, se dorant sous les rayons du soleil.

En été, les poissons cherchent la fraîcheur, on les retrouvera dans des eaux plus profondes ou dans des zones d'ombres. Ils peuvent néanmoins se tenir dans des zones moins profondes, surtout le matin et le soir, afin de profiter du fretin.

L'automne est une bonne période pour la pêche du brochet. Sentant les premiers froids arriver, il va se mettre en quête de nourriture afin de se faire quelques réserves pour l'hiver. On le retrouvera sur tous types de postes. Bien que le brochet soit un chasseur solitaire, on remarquera des regroupements de plusieurs becs sur certains postes. En effet les blancs se regroupent et les becs se partagent ce festin.

L'hiver, les poissons vont chercher un peu de chaleur dans les profondeurs, ils limitent leurs déplacements, c'est le moment de leur présenter de grosses bouchées sur des animations lentes.




À propos de l'auteur