CARNALOR La Pêche des CarnassiersConnexion

Vivez une expérience pêche avec des mordus de la Pêche des Carnassiers

facon d accrocher un vif

Partagez

descriptionRe: facon d accrocher un vif

more_horiz
Le truc et que tout le monde crois qu'en courant soutenu il faut pêcher cannes et montages vers l'aval...c'est pas tout à fait adapté,je m'explique...

Depuis le milieu ou la fin de l'été et jusqu'en automne bien avancé,il y a quantité de débris d'herbiers,de feuilles,branches etc...pour soustraire la bannière à ce "déluge" il est plus judicieux de pêcher vers l'amont en rendant encore un peu de fil non tendu jusqu'à la canne celà vous permet d'utiliser des plombs moins lourd aussi,bref...les débris viendrons se prendre dans le ventre laissé à la bannière sans recouvrir l'appât.

A l'inverse si vous pêcher vers l'aval non seulement les plombs parfois pas assez lourds viendraient à rouler sur le fond et les herbiers et autres saletées descendraient la bannière pour recouvrir votre montage le rendant ainsi non-opérationnel.

J'invite fortement les carpistes à s'inspirer de cette mise en oeuvre car elle émanne d'un carpiste reconnu à savoir John Llewellin (Big Carp) Wink

Mais bon là nous nous sommes octroyé une petite dérive

@+Eric

descriptionRe: facon d accrocher un vif

more_horiz
Un conseil Wels, si je peux me permettre, bannis les becs de perroquet (c'est de la pure m.....) - rien de tels, en effet, pour louper.

Par contre, étant connu pour pêcher le sandre avec de gros vifs (que je loche en hiver = triple / par le dos en été = hameçon), je ferre malgré tout toujours à la touche (qqs secondes, le temps de voir le bouchon faire un mètre) et je loupe beaucoup moins (à condition de ferrer fermement le fil BIEN tendu sans toutefois rentrer en contact) que ceux qui attendent, vu les très nombreux relâchés de ce poisson méfiant et fantasque...

descriptionRe: facon d accrocher un vif

more_horiz
Je confirme pour les becs de perroquets...abandonnés depuis longtemps et puis c'est un alliage qui fini par rouiller et parfois se retourne contre les chairs du poisson esché occasionant un ferrage "foireux" qui ne permet pas de s'ancrer correctement dans la gueule du carnassier.

@+Eric

descriptionRe: facon d accrocher un vif

more_horiz
attention, d'abord il y a belle lurette que j'ai banni tout armement pour ferrage à retardement, aussi bien les doubles "normaux" que les bec de perroquet.

Mais, ayant utilisé... (autrefois... du temps de l'abondance... je précise de nouveau) ce bec de perroquet en lochage du vif (à l'envers, càd hameçon près de la tête du vif, pointes tournées vers la queue) pour ferrage à retardement (ce qui implique qu'on laisse le poisson s'éloigner avec le vif avant de fermer l'anse de panier du moulin et de prendre contact) je peux affirmer qu'il n'y a pas plus de ratés qu'avec tout autre type d'hameçon, pour la bonne raison que le poisson aura avalé et sera piqué dans l'estomac... ce qui arrive presque toujours avec le sandre avec cette méthode, si vous ne ferrez pas assez tôt.
Et pour le ferrage à la touche,il est évident que l'armement ci-dessus n'est pas adapté car bien trop discret... j'espère que c'est clair maintenant... Very Happy

(aute remarque: la moins bonne qualité et la finesse des becs de perroquet qui comme dit Eric, rouillent facilement, peuvent être un avantage si un sandre avale... vous coupez le nylon et remettez le poisson à l'eau, il a toutes les chances de survivre, surtout que (puisque recherchant la discrétion) pour ce montage on choisit un double de petite taille)

descriptionRe: facon d accrocher un vif

more_horiz
personnelement je "loche" mes vifs par le dos avec un seul hameçon triple, allant généralement du 4 au 8 selon la taille du vif. Je pique le vif quelques centimètres devant la nageoire dorsale pour ressortir derrière celle-ci. Ainsi mon vif ne voit pas sa nage entravée et cela me permet de ferrer "à la touche". je précise que je n'ai quasiment jamais enregistré de décrochage ou de ferrage dans le vide. Il suffit de ferrer dès le démarrage de la ligne. Cette technique ne pose aucun problème avec le brochet (qui prend sa proie par le travers) et même pour la perche "aspire" généralement le vif. Pour le sandre là encore, je n'enregistre pas plus de "largage" ni de décrochage. De cette manière, il est très rare que l'hameçon soit piqué profondément, hormis si le vif est de petite taille...et pas le prédateur ! cheers
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
peche