CARNALOR La Pêche des Carnassiers
Bienvenue sur le forum de pêche Carnalor.


Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.
CARNALOR La Pêche des Carnassiers
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
Prises de Décembre 2020Aujourd'hui à 10:10silou
Taille moulinet daiwa LTDim 29 Nov 2020 - 20:40Robert
ConfinementDim 29 Nov 2020 - 16:08silou
Brochets en barqueDim 29 Nov 2020 - 11:09yann64
PrésentationSam 21 Nov 2020 - 18:42Carnalor
Présentation Sam 21 Nov 2020 - 18:41Carnalor
Présentation Jeu 12 Nov 2020 - 18:26yann64
carnassier
Petites annonces
Galerie


Votre meilleur souvenir... de pêche... - Page 2 Empty
CARNALOR TV



video peche

Les posteurs les plus actifs du mois
3 Messages - 27%
3 Messages - 27%
2 Messages - 18%
1 Message - 9%
1 Message - 9%
1 Message - 9%
Aller en bas
avatar
ladenree
Silure en rivière
Silure en rivière

Votre meilleur souvenir... de pêche... - Page 2 Empty Re: Votre meilleur souvenir... de pêche...

le Mar 19 Avr 2011 - 17:36
Encore un souvenir très plaisant...
C'était en 94 ou 95 si je me souviens bien, l'ouverture était, sur nos étang, le w-end du 1er mai.
Nous pêchion du bord, à un endroit un l'étang était coupé par une route. Il y avait bien une 10aine de pêcheurs le long de cette route. Un grand soleil en ce matin avec des T° vraiment clémentes.

Vers 9h, j'ai un départ, le fil déroule bien et rapidement, mon coeur s'emballa, et je voyait déjà le monstre me vidant la bobine.
Je pêchait avec un bouchon de 10g et une ablette d'une 10aine de cm. l'endroit était peu profond (env. 1,50-2m) et, à une 50-60m du bord, une floppée de nénuphars...
Bref, je me décide à férrer avant que la ligne ne soit prise dans les nénuphars.
Je ferre et je sent une résistance, c'est piqué, mais...ça n'a pas l'air d'être ce monste à la hauteur du dépard... Crying or Very sad

Un peu déçu je ramène assez facilement le poisson, et près du bor, je vis une magnifique perche...
une fois dans l'épuisette, même pas besoin de la pince pour la décrocher, elle s'était libéré dans l'épuisette...

Je la mesure, le record de mon ami (42 cm) semblait à porté de mètre, mais...j'avais beau déployer au mieux la queue, m'assurer que le mètre était bien au raz des lèvres, rien n'y fait, elle n'affichait que 41,5cm, et mon ami veillait de près... Laughing Laughing

Qques pêcheurs venaient voir la prise et l'un d'entre eux me demandait si je savait lever les filets...J'hésitait un instant, mais tuer cette perche alors qu'elle avait encore toute sa forme, ne saignait pas, et s'était décrocheé seule...Je ne pouvait m'y résoudre...
Je l'ai garder, je pense 1 bonne 1/2h dans une nasse, puis, ma décision était prise...Elle sera relachée...
Nous enfilons nos bottes, mettons la perche dans un vivier (elle entrait tout juste) et pour éviter (selon nous) qu'elle se fasse repiquer de si tot, nous avions décider de la relacher dans un coins de l'étang d'en face de la route, en traversant une 50aine de m de sous-bois , ou, sur 10-15m du bord, il n'y avait que des joncs.

Les bottes n'était pas assez haute, et nous décidons de les enlever...Nous avons poursuivis notre périple dans cette eau au fond boueux, a travers joncs...en slip...

Bref, la belle zébrée et reparti en plein forme et nous nous avons trouvé un de notre futur poste de pêche, accessible qu'en cuissarde (nous ne connaissions pas encore les wadders) et que nous étions certainement les seuls à pêcher. Sur ce poste, j'ai fait qques temps plus tard, un bec de 91cm qui fût pendant longtemps mon 2eme plus gros bec... Laughing Laughing

Bon, j'ai encore un très bon souvenir en mémoir, je le posterai un peu plus tard...
Exotom
Exotom
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières
http://exotomfishing.fr

Votre meilleur souvenir... de pêche... - Page 2 Empty Re: Votre meilleur souvenir... de pêche...

le Mar 19 Avr 2011 - 19:43
Un grand moment, assez récent, puisqu'il date du 13/11/2009 me revient en mémoire à la lecture de ce topic.

C'est surtout le contexte qui fait le souvenir.

Vous le savez, je pêche essentiellement au coup donc les prises de carnassiers se cantonnent essentiellement à des sorties ciblées, rares ou alors à des prises hasardeuses pendant que je pêche autre chose. Pourtant, par hasard, j'ai eu la chance de prendre un brochet de 92 cm en 2008, dans le canal de Jouy. Après quoi, je me suis dit, il faudrait bien que tu t'investisses pour en prendre un métré.

2009 a donc été une année pendant laquelle j'ai fait de nombreuses sessions orientées "gros" brochet. Je l'ai recherché au vif (mon niveau au leurre étant ce qu'il est) et exclusivement avec des gros vifs (200 - 300 g minimum).
Après plusieurs sessions peu après l'ouverture, toutes soldées par des capots, j'ai du faire une pause (vous connaissez l'état du canal de Jouy en été).
Les capots n'étaient pas vraiment mérités car j'ai eu régulièrement des départs mais mes vifs énormes ne correspondaient pas aux prédateurs qui s'en emparaient et de nombreux ferrages dans le vent m'ont montré que des pin's s'y étaient interressés.

Nous revoilà donc en octobre pour reprendre le flambeau. N'aimant pas la foule, je déserte d'office le secteur de la Vaquinière archi réputé, archi pêché, et produisant tous les ans quelques métrés et au delà.

Je pêche à roder, à deux cannes, en procédant à des sauts de puce. Plusieurs sessions encore se terminent par des capots.

J'arrive donc le 13 novembre 2009 avec à mon actif un bonne cinquantaine d'heure de pêche au brochet, toujours avec des vifs géants, et toujours zéros poissons au compteur. Autant dire que le moral n'est pas folichon. Mais aujourd'hui, c'est vendredi 13 alors qui sait ?

Je pêche ce jour là, facilement 4h et je parcours facilement 5 km de berges avec des aller-retour incessants. Je suis totalement rincé, il est 17h, le ciel assombri annonce l'approche de la nuit.

Sur le chemin du retour, je trouve le moyen de péter un anneau d'une de mes cannes... il ne m'en reste qu'une.

Une grosse touffe de roseaux me tape dans l'oeil et me fait m'arrêter pour la dernière demie-heure avec ma canne encore en état.
J'amorce du pain sur mon flotteur pour concentrer les vifs des environs.
Je me rends alors compte que je n'ai pas mon appareil photo et me dit que de toute façon, ce ne sera pas encore pour ce soir... vous avez deviné, j'avais tord.

Mon flotteur reste un peu trop immobile à mon gout alors je réactive le vif par quelques tirées. Le bouchon disparait et reste immobile sous l'eau. Pensant à un regain d'énergie du vif, j'insiste sur mes tirées mais le flotteur ne réapparait pas. Pourtant il reste immobile. Il fait franchement sombre et je songe alors à relever le montage et à rentrer. Pourtant, dans le doute, je ferre.
Et me voilà atelé.
Pas d'épuisette, pas de pince, je saute à l'eau et le prends sous la machoire.

Une année de pêche au gros brochet, une bonne quinzaine de capots, un seul poisson, 1m04, en domaine public ... merci, au revoir.

@+
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
peche