Forum Pêche Carnassier CARNALOR
Bienvenue sur le forum de pêche Carnalor.


Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Carnalor
Administrateur
Administrateur
Pêche du bord : pecheur
Pêche en float tube : float tube
Pêche en bateau : bateau
Pêche en kayak : non
Techniques de pêche : Pêche au leurre
Poissons pêchés : Brochet, perche, silure, sandre, aspe, truite, chevesne
http://lecoinpeche.fr/

Votre parcours de pêcheur

le Mar 25 Mar 2008 - 1:16
Quel est votre parcours de pêcheur? Quand avez vous commencé? Par quels types de pêche êtes vous passés?...

Pour ma part, des mon plus jeune âge j'accompagné mon pére les mercredi aprés midi lorqu'il partait pêcher le brochet. A l'age de 10 ans mon grand-pére m'a donné une vieille Lusox et j'ai acheté un lancer à deux sous dans une grande surface Laughing . Première sortie tout seul, je revenais avec un brochet maillé à la maison, vous n'imaginez pas ma fierté, ça a été le déclic. J'ai pêché quasi qu'au lancer jusqu'à 15 ans, je crois qu'avec mon ami d'enfance, on avait touché tous les becs du plan d'eau lol!

Ensuite mon oncle me fit découvrir la pêche à la carpe, j'ai accroché tout de suite et je me suis mis trés vite à la pêche de nuit. Je passais presque une soixantaine de nuits par an au bord de l'eau, surtout pendant les grandes vacances, le pied total Cool

Il y a 4 ou 5 ans je me suis lancé à la traque des silures essentiellement aux vifs. Les premiéres années ont été laborieuses, mais à force j'ai quand même réussi à me faire plaisir avec quelques beaux poissons.

Depuis l'été dernier je fais un retour aux sources, la pêche au lancer. J'ai découvert la pêche au casting et tous ses termes anglais qui vont avec. Les débuts n'ont pas toujours été évidents avec pas mal de perruques et tous ces nouveaux leurres que je ne connaissais pas. Grâce au forum je me suis enrichi en connaissances sur cette pratique et d'ailleurs je vous en remercie tous. Maintenant je vous dis pas le plaisir que j'ai d'animer un jerk, de réussir à trouver le leurre du moment en fonction des conditions, de prédire la ou aura surement lieu une attaque, de voir les attaques en direct des becs dans mes pieds Cool ...

Au bout de ces quelques années, la chose qui me tient le plus à coeur dans la pêche est le respect du poisson. Quel plaisir de voir notre compagnon de jeu rejoindre son milieu aprés nous avoir donné un moment de bonheur.


Dernière édition par Carnalor le Lun 27 Juil 2015 - 1:11, édité 2 fois
avatar
Daniel
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières
Pêche du bord : pecheur
Techniques de pêche : Accro aux Bé-Bait...

Re: Votre parcours de pêcheur

le Mar 25 Mar 2008 - 2:07
Pour ma part, j'ai suivi les traces de mon père...
Dès mon plus jeune âge, il m'a emmené avec lui pour participer à toutes sortes d'activités naturelles: le muguet au printemps, les champignons à l'automne, le bois pour l'hiver et la pêche. J'ai fait mes premières armes sur les berges de l'Orne (la plage de la Titine/sous le barrage à Homécourt) à rechercher la friture, les goujons. Petit déménagement et j'ai découvert la Moselle. Toujours la pêche au coup et découverte de la plombée au vers, de la pêche à la cuillère (ces fameuses Voblex) et la pêche au vif (1981: mon deuxième brochet 86cm)...

1986: suite à la fermeture des sites sidérurgiques lorrains, mutation familiale sur Fos sur mer...Découverte de la pêche en mer et du surf-casting: loup, dorades, muges...
On n'en oublie pas pour autant les dulçaquicoles, j'ai écumé en long, en large et en travers l'étang des oliviers d'Istres, naissance du passion: la carpe.
Suite à une video et lassé de la carpe et des pêches statiques, je me lance dans l'inconnu, le sandre au mort manié.
En mer, je traine mes bottes et mon imper sur les digues rocheuses dès que le vent du large souffle, en pratiquant un dérivé du toc/drop shot à la recherche du loup.

1999: mutation professionnelle pour moi, je découvre la Marne vers Epernay. Mais boulot et appartement, il est plus pratique de saisir un lancer et une boite de leurres pour voler quelques heures ...Carnassiers aux leurres, nouveau "hooby"
Durant tout ce temps-là (1986/2006), on en oublie pas pour autant la Moselle, famille lorraine oblige!
Découverte du silure...

Août 2006: mutation en Guyane pour 2 ans. Les rêves de pêche exotiques prennent du plomb dans l'aile. Vie trop chère pour un bateau ou une coque. On se cantonne alors au surf-casting: raies, machoirans constituent l'essentiel des prises. Les eaux cotières sont loin d'être bleues: d'autres espèces passent mais ne s'attardent pas. Et quand on est chat noir, on n'est jamais au bon endroit au bon moment.

Août 2008: retour en métropole dans la Marne. Le carnassiers n'auront qu'à bien se tenir: le challenge du baitcasting et silure à la bouée.

Tout un programme!
avatar
Carnalor
Administrateur
Administrateur
Pêche du bord : pecheur
Pêche en float tube : float tube
Pêche en bateau : bateau
Pêche en kayak : non
Techniques de pêche : Pêche au leurre
Poissons pêchés : Brochet, perche, silure, sandre, aspe, truite, chevesne
http://lecoinpeche.fr/

Re: Votre parcours de pêcheur

le Mar 25 Mar 2008 - 2:19
Tu dois être impatient de mettre en application toutes les techniques que tu as appris pour le silure Very Happy
Tu es au bout, c'est pour bientôt Wink
avatar
Daniel
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières
Pêche du bord : pecheur
Techniques de pêche : Accro aux Bé-Bait...

Re: Votre parcours de pêcheur

le Mar 25 Mar 2008 - 2:22
Un tout petit peu Laughing Laughing Laughing Laughing Wink
Invité
Invité

Re: Votre parcours de pêcheur

le Mar 25 Mar 2008 - 10:06
c'est mon oncle Thierry qui ma fais découvrir la pêche a l'age de 8 ans j'ai débuter la pêche des goujons sur la mortagne puis durant 3 ou 4 ans je me suis mis a pêcher au coup les blanc courant la friture quoi sur Lunéville la vezouze et toujours la mortagne , ensuite vers l'age de 12 13 ans je me suis acheter a Leclerc a Lunéville un lancer Léger avec un moulinet et 1 meeps argenté direction les étang fédéraux de moncelle avec a la clé un brochet de 68 cm c'etais mon tous premier carnassiers de ma vie d'ailleurs je crois que j'avais un peut paniquer ce jour la , ensuite a partir de 13 ans je me suis mis a pêcher couramment le brochet au lancer sur la vezouze pratiquement tous les jours facile j'habite a 5 minutes de la vezouze.. a 15 ans je me suis acheter 3 cannes a mort posé pour aller traquer le sandre ! j'avais découvert ce poissons sur la meurthe a dameleviere toujours avec mon oncle donc je me suis mis dans la tête a moi maintenant !!! voila maintenant j'ai le permis une voiture je travaille et je suis très souvent sur le bord de ma riviere .. a la recherche de mes carnas cheers Wink
avatar
benoit
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières
Techniques de pêche : la douille
Poissons pêchés : le brochet

Re: Votre parcours de pêcheur

le Mar 25 Mar 2008 - 11:01
pour moi sa a commencer avec la peche du carnassier au vif Very Happy
ensuite j'ai complettement arretez pour me mettre a la peche a la canne pendant 10 ans ensuite sont venu les concours au blanc Mad
apres ma peche preferer le feeder cheers
et ensuite j'ai decouver la peche au leurre que je pratique depuis que je suis sur metz et j'avoue que j'adore sa Very Happy
et j'espere que cette annee je pourais me mettre au casting enfin on verra Rolling Eyes
voila Very Happy
avatar
jean-mi
Modérateur
Modérateur

Re: Votre parcours de pêcheur

le Mar 25 Mar 2008 - 11:41
Pour ma part, ma "signature" ne fait que dire la vérité...
A 3 ans, je suis tombé à l'eau dans le rivière qui descend du lac de madine à metz, à Pannes un lundi de pâques sous la neige (tiens, ça me rappelle quelque chose ça), comme quoi mon attirance pour l'eau n'est pas nouvelle...
Je pense que j'ai choppé le virus de la pêche à Lacroix /Meuse, dans une pisciculture où on allait une ou 2 fois par an en famille chercher des truites.
C'est mon premier souvenir de peche, d'avoir mis la ligne à l'eau, sans attendre de mettre une coquillette au bout, et de le ressortir avec un "gros poisson" Very Happy

Après, c'était un peu difficile, car pas de pécheur dans la famille, donc une fois la paire de lignes toutes faites emmelées, fin de peche.

Et vers 10-12 ans, toujours à pannes, le voisin d'à côté, Gustave (paix à son âme), qui s'était cassé le genou (accident de mobilette suite à une soirée ou la mirabelle avait trop coulée) était en arret pendant les grandes vacances, et avait besoin d'aide pour franchir les barbelés avec sa patte folle.
C'est comme ça que j'ai commencé vraiment ma "carrière de pécheur".

En me voyant essayer de monter une ligne, il m'a dit t'embètes pas avec ça, tu mets juste une olive 20 cm au dessus d'un hameçon, un ver de terre, et tu fais monter et redescendre ton plomb
Comment je saurais si y a un poisson, si il n'y a pas de bouchon?
T'inquiètes pas, tu le sauras quand t'en auras un.

Mon père s'est moqué de moi en me voyant monter la ligne préconisée par gustave.
Bilan des courses: première tentative et une perche de 250 grammes.
J'en n'avais encore jamais vu d'aussi grosses (à l'époque Wink )

Première expérience du lancer, avec une cuiller tournante attachée par un double noeud, dans un étang privé. Le poisson (perche sans doute) est reparti avec, un double noeud, c'est pas cool pour attacher un leurre No

Puis petit à petit, avec un pote (mickael jordan) au lycéeetc etc

Etape importante, rencontre d'eddy bertrand (aujourd'hui chez pezon) en colo, et mise en place de camps de vacances sur la peche, à Bouzey ou gondrexange, avec comme animateurs etienne picquel (pezon illex) ou gaël even ( ragot, pure fishing)...
Pas besoin de dire qu'on apprend beaucoup avec des gens comme ça...

et puis au grés des finances, amélioration du matériel, et prochain grand défi, le casting.
Désolé d'avoir été aussi long, mais nostalgie, quand tu nous tiens...

_________________
ch'uis tombé dans la rivière qd j'étais p'tit, depuis j'y retourne dés qu'je peux
jean-mi
avatar
jolisandre
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières

Re: Votre parcours de pêcheur

le Mar 25 Mar 2008 - 13:19
Moi, c'est ma mère qui m'a initié (mon plus vieux souvenir : un banc de poissons vu à travers la transparence de l'eau (des perches ?). j'avais 4 ans ou 5... ma mère travaillait alors dans une boutique qui vendait entre autres du matériel de pêche - elle montait elle-même les hameçons pour la vente... ça la changeait elle et mon père de la période avant la guerre où ils pêchaient avec des épingles de nourrice en guise d'hameçons

c'est pour ça que je dis souvent que je ne me suis jamais décidé pour la pêche, que je suis née pêcheur ! --- pour mon plus grand bonheur...

quand j'étais gamin, j'adorais aussi faire les transports de poissons après les grandes pêches de Lindre, notamment, en camion avec mon père : c'était fantastique pour un gamin de voir tous ses poissons monstrueux par milliers, je n'en dormais pas des nuits...

toute la famille pêchait d'ailleurs (et encore aujourd'hui avec la descendance : on a même fait un bel étang)... et j'ai grandi entre un petit étang (20 m de la maison) et une rivière (30m), j'y étais toujours fourré...
D'ailleurs jusqu'au bac, je ne pouvais aller à l'école et au lycée sans passer d'abord surveiller mes cannes au bord de l'eau (et j'étais sstématiquement en retard (allez, encore un petit peu !) : du coup, au lycée, un billet de retard m'attendait lui-aussi systématiquement tous les matins : au bout de qqs années, curieusement, ça ne les enervait plus, ils en rigolaient même - c'est bon que c'était un petit lycée de campagne!)

jusqu'à aujourd'hui, j'avais d'ailleurs curieusement toujours réussi à initier mes copines à la pêche et à les passionner par la chose - ce qui simplifiait pas mal de choses : aujourd'hui, c'est plus tout à fait pareil avec ma femme... sans être vraiment une raison suffisante de divorce de mon côté...

autre chose : comme beaucoup, je suis très attaché à mon matériel (ma prunelle des yeux) - d'ailleurs, j'ai conservé bcp de mes moulinets (les mitchell 300 et 306, mais pas les 320 ou 324) et absolument tous mes lancers, et utilise même encore, certaines de mes premieres cannes au posé (surtout les deux Shakespeares : 3,90 et 4,85 m - des bijoux pour le posé, pour pouvoir balancer tout en souplesse des vifs accrochés par le dos à belle distance : incomparables)

mon premier poisson : une tanche pris par ... le trou du cul (j'ai toujours été pas mal chanceux à la pêche)
ma première vrai grosse pêche : à 7/8 ans, 85 perches prises dans cette rivière avant un orage (des belles entre 15 et 35 cms - tout au ver)
mon premier gros brochet au lancer (10 ans : 82 cms, j'ai mis pratiquement 15 ans pour le battre)
mes premiers sandres, vers 14 ans, aux asticots, dans un bassin du Lindre : je ne savais même pas ce que c'était (ils faisaient vers 40 ou 45 cms, je crois)
premier silure : vers 1990 au Stock à la cuiller, je croyais être accroché au fond au début (90 cms)

sinon, chque fois que je suis parti en voyage, j'ai toujours amené une canne à pêche (France, Grèce, Crête, Hollande, Angleterre, Norvège, Espagne, Russie, Maroc, Canada, Etats-Unis, Vietnam) avec des aventures, plus ou moins mémorables, un peu partout

et tout ça continue... Né pêcheur, je mourrai pêcheur (à la pêche, si possible) !
avatar
Eric
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières
Techniques de pêche : Lures Fishing & Static Fishing
Poissons pêchés : Silure bien sur ! + sandre si affinité,lol ! Pratique de la carpe également quand les carnassiers boudent

Re: Votre parcours de pêcheur

le Mar 25 Mar 2008 - 13:49
Hem...bon ce n'est pas très original mais c'est mon père qui m'a donné le virus qui me fais vibrer encore aujourd'hui.

A 4 ans j'avais déjà une canne en bambou en main même si je ne faisais pas de poissons Very Happy
Avec mon père nous allions dans un étang ou je me rends toujours d'ailleur et au canal de Jouy...eh oui c'est là que j'ai pu faire mes premières armes en y pêchant au départ que les poissons blancs avec une petite canne télescopique de 3.50 m puis plus tard vers 7-10 ans la période grosses brêmes et tanches au coup avec de grandes cannes posés eschées de grains de blé.Par la suite j'ai pu obtenir mon premier lancer en fibre de verre avec virole,une vrai "nouille" mais incassable avec la découverte des premiers carnassiers encore nombreux à l'époque,hormis quelques brochets pas bien gros,un autre poisson me fascinait car on le voyais très facilement...la perche,je la traquais sans relâche au ver,gammare,écrevisse...à vue sous les frondaisons du canal avec mon tout nouveau lancer télescopique en fibre carbone dont j'était fier.Je ne me servais que très rarement des quelques cuillères tournantes dont je disposais.

Plus tard à l'adolescence un Maître Shaolin" qui m'a initié à la pêche au posé du brochet et du sandre toujours dans ce même canal,de l'art de maitriser une monture à poisson mort avec la joie de toucher du sandre plus régulièrement avec cette technique ainsi qu'une autre révélation...la carpe cheers comme tout le monde j'ai commencé avec peu de matériel jusqu'au jour ou j'ai pu me payer ma première batterie complète de trois cannes,moulinets,rod-pod et détecteurs de touches grâce à mon premier boulot Cool .Pendant ces années c'était carpe durant la période s'étendant de mai à aout-septembre puis carnassiers le reste de l'année.

Puis une autre révélation s'offrit à mes yeux... Shocked celle d'un reportage télévisé ou je découvris J.C. Tanzilli à ces débuts dans la traque du silure dans la Seine à Paris et dans le Rhône,je n'avais qu'une obsession capturer à mon tour un de ces gros moustachus.Il m'aura fallu encore attendre quelques années avant que je puisse toucher le premier dans un étang de mon aappma suite à leur introduction;c'est donc au vers décollés avec mon matériel de carpiste que je fis dès le premier jour trois silures dont le plus gros devait faire tout juste le mètre...je m'en fichais j'avais réussis mon pari,depuis ce jour j'allais tous les week-end avant l'ouverture dans cet étang en expérimentant des montages pater coulissant avec des rotengles pour vifs avec d'autres poissons à la clé dont mon plus gros à l'époque...1.36 m.

Depuis carpes,silures,sandres un peu d'Anglaise au flotteur,feeder et pêche aux leurres en Moselle à qui je dois mes plus gros spécimens jusqu'à ce jour,la découverte du casting cheers les pêches en dérives au clonk avec diverses connaissances dont Eric57 que je salut au passage ,les rencontres du Team Silurus glanis,les concours de Madine,du Domaine de la Tour,le lac bleu avec des hauts et des bas Neutral

Et la découverte de ce forum de gars aussi cinglés geek que moi à qui je fais partager mes expériences et reçois celle des autres...encore une fois merci Cédric d'avoir créer ce forum régional

@+Eric


Dernière édition par Eric le Mar 25 Mar 2008 - 16:33, édité 1 fois
avatar
steph
Administrateur
Administrateur
Techniques de pêche : pêche au posé
Poissons pêchés : sandre
http://www.onema.fr

Re: Votre parcours de pêcheur

le Mar 25 Mar 2008 - 15:49
Moi je dois ce virus à mon père également. Séances initiatiques au gré des déplacements familiaux, le plus souvent dans la Meuse (Vaucouleurs Chalaines, Samogneux, Champneuville) ou le tarn et l'aveyron. Toujours à la recherche de friture.
Puis vers 10-12 ans, sous l'aile protectrice d'un voisin retraité au plan d'eau de Briey, pêche au ver, au pain, au rubiver.
Ensuite, l'émancipation qui passe par de longues séances de pêche à la cuillère, la dandinette, les esches naturelles, un peu de pêche au vif.
Un gros décrochage jusqu'à 22-23 ans et puis le fait d'habiter au bord d'une rivière m' a redonné la foi! Et la découverte d'un poisson que je connaissais mal, le sandre, avec la technique que vous savez! Et quelques essais concernant le silure.
Et depuis peu la pêche aux leurres, grâce à vous!
avatar
mitt
Sandre en lac
Sandre en lac

Re: Votre parcours de pêcheur

le Mar 25 Mar 2008 - 19:06
Alors moi j'ai commencé à pêcher vers 8-10 ans.
Derrière la maison de mes parents, il y avait un bras de la Zorn qui y passée. Ce bras servait il y a quelques décennies à l'industrie métallurgique (Goldenberg) qui se trouvé au bout de la rue.

Avec ma petite canne de 4m et mes asticots, j'ai appris à titiller gardons, goujons, perche et truite.
Après ça je n'ai plus touché un canne pendant bien 15 ans.
Scooter, potes de bringue et biensûr les filles m'ont fait oublié la pêche.

J'ai repris y a presque 2 ans et bon ben c'est pas toujours évident lorsqu'on pêche seul. (apprentissage par l'erreur)

Le forum aide beaucoup et j'en profite encore une fois pour remercier tous ceux qui partagent leur expérience.

Voila voila.

@+
67
Sandre en lac
Sandre en lac

Re: Votre parcours de pêcheur

le Mar 25 Mar 2008 - 19:39
Assi loin que me portent mes souvenirs, j'ai l'évocation d'une excitation toute particulière lorsque mon père m'annonçait : demain je t'enmène à la pêche, départ à 4 heures!
Comme vous vous en doutez, ces nuits là pas moyen de dormir. A 3 heures j'attendais déjà impatiemment un bruit dans la maison, signe du réveil de mon père et surtout d'une journée pleine de promesses. La rivière, "notre rivière", la Zorn (secteur entre Hochfelden et Brumath) , se trouvait à une quinzaine de km. Ma mission principale consistait à surveiller quelques bouchons des cannes à brochet, pendant que mon père pêchait "à roder" un peu plus loin. Moi de mon côté, fièrement, je taquinait la perche, au vers, avec ma canne en bambou, pointe en fibre de verre, s'il vous plait!
Si un bouchon disparaissait, j'appelait mon père. Ma mission consistait à épuiser le brochet, les "monstres" de mon enfance. En sa compagnie j'ai appris le plaisir de la pêche, l'exigeance de la discipline...
Régulièrement, plusieurs fois par an, nous allions chez un oncle de mon père qui possédait tous "les défauts": chasseur, pêcheur, cueilleur (champignon, framboise sauvage...) en un mot mon père spirituel. Il habitait (d'ailleurs il y habite toujours, bon pied , bon oeil, à 85 printemps, plus de pêche, la tante l'a interdit il y a 5 ans, trop dangereux en waders , seul à Parroy, mais il reste la chasse...) un petit village en Meurthe et Moselle, à proximité du Sanon et à une dizaine de km de l'étang de Parroy. Le bonheur. Mon père passait la journée et je restais généralement quelques jours en vacances. Le Sanon, mon premier brochet à 8 ans, une "bête" de 43 cm (il y a des mensurations qui vous restent!) pris au vers entre 2 feuilles de nénuphar et le même jour un vilain de 23 et une tanche de 25. Mémorable. En témoingne encore la lettre adressée à mes parents pour leur annoncer la nouvelle ainsi que du mot d'accompagnement de la tante qui précisait qu'elle me rappelait régulèrement à l'ordre pour "ma page quotidienne de mon cahier de vacances". Ce courrier, précieusement conservé, ressort régulièrement lors des fêtes de famille pour souligner que je n'ai pas changé (tiens ça me rappelle quelqu'un...).Parroy, c'était la "grande pêche", les carpes à la patate, le sandre à la plombée et le brochet à la cuillère.
Avec mes 18 ans, le bac, et surtout ma 2CV, dès que j'avais 5 mn, enfin de 3 heures du mat à la nuit je filais à Parroy. La montée du col et le passage en Moselle était et est toujours pour moi un ravissement. Cette fameuse année , pour l'anecdote, ma copine à l'époque(toujours mon épouse), la 2cv et moi étions tellement chargés (2 semaines de camping en prévision) que les vélos nous dépassaient dans le col de Saverne. Il a été nécessaire de décapoter pour verser l'équivalent d'un sac à patates dans le véhicule! Le secret c'est l'amorçage...
Nous campions à proximité de l'étang, avec l'autorisation de l'agriculteur. Par la suite j'ai loué le terrain, puis acheté. Il parait que si l'on possède quelque chose sur cette terre, le coin du ciel au dessus en fait partie aussi. Ca on a le temps de voir venir...
Par la suite j'ai découvert le Stock. "Les 3 ponts". Les gros brochets, les belles perches, les nuits blanches pour avoir une place et les bredouilles!
Depuis 10 ans maintenant, la pêche en barque. D'abord tous les carnassiers, puis, et principalement le sandre avec tous les mystères qui l'entourent. Au bouchon, à la tirette et un peu aux leurres. Pour cette dernière technique j'espère bien pouvoir mettre à profit toutes les expériences de ce forum. Sans oublier la technique de l'amorçage "au morceau" (je ne sais pas encore lequel, on verra ...). Actuellement j'ai la possibilité de changer régulièrement d'étang, mais toujours pour la pêche en barque. Que d'émotion lorsque le jour se lève sur l'étang et de se retrouver à partager le même plaisir ( et le casse-croute: le blanc alsacien et la saucisse lorraine font bon ménage) avec un ami.
Désolé d'avoir été si long. Bravo à ceux qui ont eu le courage de lire jusqua'au bout et encore merci aux initiateurs pour ce site.

On m'appelle pour la soupe!
@+
avatar
Marc.G
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières
Poissons pêchés : Tous ceux qui mangent du leurre !!

Re: Votre parcours de pêcheur

le Mar 25 Mar 2008 - 19:58
Allez ,à moi,
J'ai commencé la peche en fait avec un membre de ma famille,ou plutot des membres,mon grand pere ,mon oncle et un cousin.Tout petit au bord de la meuse,c'est meme au bord de l'eau que j'ai appris à marcher ...
Toutes les peches au depart,plus particuliérement ,"la friture" et le brochet...mais aussi la carpe à la patate,la tanche au vers,le barbeau à la "chazaille,la perche à la petite bete...etc...
Vers une vingtaine d'années ,devenant autonome,permis de conduire en poche,j'ai commencé la Competition au coup...qui est vite devenu une passion ds laquelle quasiment 100 pour 100 de mon temps libre passait...et ce pendant 20 ans...avec des hauts et des bas...10 ans de 1 ére division nationale et 6 ans d'équipe de France avec les plus grands:Didier Guessard,Gilles Caudin,Diego Dasilva....2 participations aux championnats du monde,1 aux championnats d'Europe,2 titres de Champion de France par équipe,2 de champion de France de 2 éme Div Nationale....etc...
Maintenant,depuis quelques années en fait,je suis revenu à mes premiers amours et ne fait plus que quelques competitions au coup occasionellement,préférant pecher avec mon fils de 7 ans qui est trés demandeur pour la peche Very Happy
De plus j'ai decouvert le casting,il y a 3ou 4 ans et ensuite la peche en bateau il y à 3 ans et là ,coup de foudre ,achat d'un bateau ...et tout ce qui va avec.
Et à nouveau,grosse passion pour cet autre monde fde la peche...

Voilà,j'aime pas trop raconter ma vie,en fait... Embarassed

Marc.
avatar
wels
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières
Poissons pêchés : ide

Re: Votre parcours de pêcheur

le Mar 25 Mar 2008 - 20:26
eh oui... nous sommes fiers de compter dans nos rangs un authentique champion... cheers cheers la pêche de compétition surtout au très haut niveau, est un art des plus exigeants si l'on veut avoir une chance de figurer, ça demande un investissement total et une préparation sans faille (j'en ai tâté aussi une dizaine d'années, mais à un très modeste niveau, local et régional)...
avatar
steph
Administrateur
Administrateur
Techniques de pêche : pêche au posé
Poissons pêchés : sandre
http://www.onema.fr

Re: Votre parcours de pêcheur

le Mar 25 Mar 2008 - 21:31
Un sacré palmarès pour MGI cheers
avatar
RCA
Sandre en lac
Sandre en lac
http://www.carnavenir.com

Re: Votre parcours de pêcheur

le Mar 25 Mar 2008 - 21:48
C’est amusant de constater que nos parcours sont assez semblables, et que la passion nait souvent de nos émerveillements d’enfants.
Rien que de plus classique pour moi. Un père pêcheur, qui m’a emmené au bord de l’eau dès mon plus jeune âge taquiner gardons, brèmes et autres ablettes.
Puis, pré-adolescent, il m’a initié à sa technique préférée, la pêche à la mouche, me faisant prendre des cours de lancer à la maison Dubos à Paris, puis m’emmenant avec lui sur les rivières ou réservoirs de Normandie, canne en bambou refendu en main : l’Avre, l’Iton, le moulin de la Chaise Dieu du Theil… Il m’a enseigné à la fois la technique, la simplicité, le bonheur d’être au bord de l’eau et un certain respect du poisson (je dis « certain », car à l’époque il n’était point question de no-kill, le respect avait d’autres aspects, comme de ne garder que les poissons qu’on allait consommer, les tuer rapidement et proprement, et les coucher dans un panier sur un lit d’herbe humide).
J’ai pratiqué cette pêche pendant 15 ans, sans toutefois pousser la passion jusqu’à disséquer à fond la technique ou monter mes mouches moi même. Plutôt simplement, bien loin de ces « chapeaux à plumes » en tenue dernier cri et cannes carbones (que j’ai découvert plus tard et bon, y’a pas photo…) et multipliant les faux lancers.
Et puis un jour, un copain que j’avais initié à la mouche me parle du brochet, un drôle de poisson qui, paraît-il, pouvait atteindre 1 m de long. Ni une ni deux, nous voilà partis au bord de l’Yonne avec des cannes dépareillées et des lignes à vif déjà montées. 1ère sortie, 1ère bredouille. Mais à la 2ème tentative en étang, je prends un 1er petit brochet à la cuillère, puis juste après je m’aperçois que le flotteur de ma canne à vif est sous l’eau, je ferre à tout hasard, et voilà la ligne qui part en trombe jusqu’au milieu de l’étang, la canne est pliée en deux, je glisse sur la boue, le moulinet se décroche de la canne et nous voilà à deux à combattre ce poisson, moi avec la canne, mon copain avec le moulinet qu’on arrive finalement à remettre en place, je ramène le poisson près du bord et aperçois sa masse sous l’eau, impressionnant quand on ne connaît que les truites de 30 ou 40 cm. Résultat 1 joli brochet de 85 cm, je sais que c’est à lui que je dois le virus qui me ronge aujourd’hui.
Pendant quelques années j’alterne pêche à la mouche et pêche au brochet, au vif et au lancer, en France et en Irlande où je fais plusieurs séjours (et où je tombe amoureux de ce pays), et me remets un peu à la pêche au coup (ou plutôt anglaise et feeder) en m’installant en Seine-et-Marne, recherchant notamment les jolies tanches mordorées. Puis je m’intéresse de plus en plus à la pêche aux leurres, rencontre d’autres passionnés, commence à échanger sur les forums, découvre des articles sur les spinnerbaits, ces leurres bizarres venus d’ailleurs qui permettent à des gens comme Franck Rosmann de gagner des compétitions, je me passionne de plus en plus, je prend un autre joli brochet de 93 cm qui m’amènera au no-kill, je décide avec quelques autres allumés de m’engager dans la vie associative, je fais connaissance avec plein d’autres pêcheurs, je découvre alors le casting qui m’emballe et que j’adopte, puis la pêche en bateau. Et voilà à peu près toute l’histoire.
avatar
Jéré
Sandre en lac
Sandre en lac
http://www.lespecheursdemadine.fr

Re: Votre parcours de pêcheur

le Mar 25 Mar 2008 - 22:08
jmkn a écrit:...
Je pense que j'ai choppé le virus de la pêche à Lacroix /Meuse, dans une pisciculture où on allait une ou 2 fois par an en famille chercher des truites.
C'est mon premier souvenir de peche, d'avoir mis la ligne à l'eau, sans attendre de mettre une coquillette au bout, et de le ressortir avec un "gros poisson" Very Happy
...

Sacré nom de Zeus, j'y ai travaillé pendant 2 été vers mes 13-14 ans. Je lavais les seaux, préparais les petit "pots de yahourt" à coquillettes, réparais les lignes et vidais les truites dans la petite cabanne en bas avant la sortie... si ça se trouve j'ai vidé tes truites Laughing
avatar
jolisandre
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières

Re: Votre parcours de pêcheur

le Mar 25 Mar 2008 - 22:14
À vous lire, je me rends compte que dans chaque pêcheur, sommeille une âme de poète... (l'enfance, la nature, le rêve, l'imagination, le partage...)
avatar
jean-mi
Modérateur
Modérateur

Re: Votre parcours de pêcheur

le Mar 25 Mar 2008 - 22:22
si ça se trouve j'ai vidé tes truites

y a pas de risque, je laissais à personne le soin de le faire Wink

dans chaque pêcheur, sommeille une âme de poète...

et qu'on a tous cette mélancolie qui vient nous prendre au coeur quand il s'agit de faire ressortir ces souvenirs enfouis , vestiges immuables de notre passé dans l'eden perdu qu'on appelle l'enfance, et que l'on rève de pouvoir transmettre à nos propres enfants.

_________________
ch'uis tombé dans la rivière qd j'étais p'tit, depuis j'y retourne dés qu'je peux
jean-mi
avatar
Jéré
Sandre en lac
Sandre en lac
http://www.lespecheursdemadine.fr

Re: Votre parcours de pêcheur

le Mar 25 Mar 2008 - 22:23
Comme la plupart d'entre vous, j'ai commencé très tôt avec mon oncle à Woimbey, petit village à 25 km au sud de Verdun. Pendant quelques années ça se limitait au ruisseau à traquer les truites avec une vieille gaule en bambou de mon grand-père. J'ai du attraper ma 1ère truite 2 ans après avoir commencé la pêche Laughing Comme quoi j'étais quand même déjà acharné. Puis en grandissant j'ai découvert les lancers et surtout la Meuse, cette grande et belle rivière. Baignade-pêche du goujon à la brouille et direction spot à brochets rythmaient nos journées, mes cousins et moi. J'ai exploré tous les recoins de Meuse des villages alentours, Tilly, Bouquemont, Troyon, Lacroix, Bannoncourt,....
Puis suite au déménagement de ma mère vers le lux pour le boulot, j'ai stoppé la pêche quelques années Crying or Very sad le temps de faire la fête pendant mon adolescence quelque peu agitée afro jusqu'au jour ou des copains m'ont invité à une partie de pêche et là ce fût de nouveau le déclic, j'ai senti que la pêche m'avait manqué et que je ne pouvais m'en passer. Et je m'y suis remis à fond mais il a fallu apprendre tous ces nouveaux leurres, ces nouveaux termes anglais,... parceque j'avais quitté la pêche sur des virgules ou des cuillères...
Je suis allé à Madine après y être allé une seule fois avec mon oncle des années auparavant et j'en suis tombé amoureux et par cahnce ou par choix Laughing j'ai acheté une maison à 1 km de la Moselle avec un ruisseau qui passe au fond de mon jardin... cheers
avatar
Jéré
Sandre en lac
Sandre en lac
http://www.lespecheursdemadine.fr

Re: Votre parcours de pêcheur

le Mar 25 Mar 2008 - 22:24
jmkn a écrit:
si ça se trouve j'ai vidé tes truites

y a pas de risque, je laissais à personne le soin de le faire Wink

Radin, t'as pas eu pitié du petit gamin qui gagnait son pain Laughing
avatar
Eric
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières
Techniques de pêche : Lures Fishing & Static Fishing
Poissons pêchés : Silure bien sur ! + sandre si affinité,lol ! Pratique de la carpe également quand les carnassiers boudent

Re: Votre parcours de pêcheur

le Mar 25 Mar 2008 - 22:28
Il t'as évité de te couper les mains avec ces truites

@+Eric
avatar
Jéré
Sandre en lac
Sandre en lac
http://www.lespecheursdemadine.fr

Re: Votre parcours de pêcheur

le Mar 25 Mar 2008 - 22:32
Je facturais le double en cas de coupures lol!
avatar
jean-mi
Modérateur
Modérateur

Re: Votre parcours de pêcheur

le Mar 25 Mar 2008 - 22:40
@Jéré a écrit:
jmkn a écrit:
si ça se trouve j'ai vidé tes truites

y a pas de risque, je laissais à personne le soin de le faire Wink

Radin, t'as pas eu pitié du petit gamin qui gagnait son pain Laughing

moiaussi je faisais des économies Wink , à 2 francs la truite... c'était pas ça, je sais plus Question

_________________
ch'uis tombé dans la rivière qd j'étais p'tit, depuis j'y retourne dés qu'je peux
jean-mi
avatar
Jéré
Sandre en lac
Sandre en lac
http://www.lespecheursdemadine.fr

Re: Votre parcours de pêcheur

le Mar 25 Mar 2008 - 22:47
A mon époque c'était 1 franc Wink
Tu habitais dans le coin de Lacroix ?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum