CARNALOR La Pêche des CarnassiersConnexion

Vivez une expérience pêche avec des mordus de la Pêche des Carnassiers

Partagez

descriptionça nous pend au nez.!

more_horiz
C'est la fermeture, il est temps pour tous de faire un petit bilan de cette magnifique année de pêche, de faire la révision du matériel, mais également de se préparer à notre avenir halieutique.

commencez par visionner les 7 vidéos (45")pour comprendre le problème :

https://www.dailymotion.com/video/xg7g0q_danger-gaz-de-schiste-1-7-doc-choc_webcam


dites vous que les Quebequois commencent pour leur part à prendre conscience de l'ampleur du désastre, ce qui est le cadet des soucis des ricains qui tentent d'étouffer l'affaire :

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2011/01/21/010-arcand-schiste-changement.shtml


et apprenez enfin que sans aucune information, sans aucune consultation, le gouvernement français a offert, à des sociétés nationales et étrangères le droit d'explorer le sous-sol français à la recherche de gaz et de pétrole de schiste :

http://www.aves.asso.fr/article1163.html

Nos rivières sont directement menacées, le premier des départements concerné est l'hérault les autres devraient suivre rapidement si on ne s'y oppose pas, sur le dernier des liens que je vous ai donné il existe une pétition en ligne...à vous de voir je sais bien que l'hérault est bien loin du nord-est de la France.

Enfin, voilà un ptit lien d'un ami qui résume bien la situation. http://team12.over-blog.fr/

J'espère ne pas avoir été trop long!! Halieutiquement.
MERCIER Matthieu.

descriptionRe: ça nous pend au nez.!

more_horiz
affraid horrible !!!

L'argent tue l'écologie !!
Comme d'habitude ça pue le fric !!

descriptionRe: ça nous pend au nez.!

more_horiz
Faudrait faire boire cette eau à tout ceux qui sont en costume cravate et qui vote ces conneries ! Evil or Very Mad

descriptionRe: ça nous pend au nez.!

more_horiz
Je mettrais un article en ligne paru dernièrement sur le R.L. ce soir... Laughing

@+Eric

descriptionRe: ça nous pend au nez.!

more_horiz
Edition du R.L. du 5 février 2011 study

La prospection du gaz de shiste suspendue

"Les rivières souterraines seraient menacées par la pollution de remontées de gaz de schiste

en cas de forages profonds.

La recherche de gaz de schiste, de l'Hérault à la Drôme, est suspendue le temps d'« évaluer les enjeux » pour l'environnement. En revanche, l'exploration de pétrole de schiste, prévue en Ile-de-France, bénéficie déjà de permis.

Face à la grogne des écologistes et des élus locaux, le gouvernement a suspendu les travaux de prospection de gaz de schiste jusqu'à l'été au moins. Le 26 janvier dernier, Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Environnement, assurait qu'il n'était « pas question d'engager la France dans cette voie », qui utilise « des techniques dangereuses pour l'environnement et destructrices ». La France en est actuellement au stade de l'exploration des sources de gaz dit « non conventionnel », piégé à - 3 km sous la surface, dans une couche argileuse, le schiste.

Une mission chargée « d'évaluer les enjeux environnementaux » des gaz de schiste sera créée et « aucune autorisation de travaux sur le gaz de schiste ne sera donnée ni même instruite avant le résultat de cette mission », a assuré la ministre. En revanche, « un moratoire est juridiquement impossible », selon elle.

Concernant l'huile de schiste, dit pétrole bitumineux, dont les forages utilisent pourtant les mêmes techniques que l'extraction du gaz de schiste, les travaux sont prévus dès mars dans le Bassin parisien. La compagnie pétrolière américaine Hess, alliée à la société indépendante Toreador dont le vice-président est Julien Balkany, prévoit un premier forage près de Château-Thierry. Comme les autorisations de travaux ont déjà été données, la marge de manoeuvre du gouvernement est plus limitée et devrait passer par la négociation.

Au total, trois permis d'exploration ont été accordés. « Lorsque la ministre dit qu'on ne peut juridiquement revenir en arrière sur ces permis, je suis en désaccord total avec elle » a déclaré l'ex-juge d'instruction Eva Joly (Europe Ecologie-Les Verts).

Ressources abondantes
Aux Etats-Unis, pionniers dans le domaine du gaz de schiste, il représente 15 à 20 % de la production totale. Son arrivée sur le marché a permis de faire chuter le prix de cette énergie, au grand profit des consommateurs. La France, qui pourrait aussi disposer de ressources, a octroyé trois permis de prospection en mars au groupe pétrolier Total et au texan Schuepbach Energy, associé à GDF Suez. Ces permis couvrent plus de 10 000 km2 sur les départements de l'Hérault, de l'Aveyron, de la Lozère, de l'Ardèche et de la Drôme. Total estime à la louche que la zone qu'il explore pourrait contenir des ressources allant jusqu'à 2 380 milliards de mètres cubes de gaz, soit 10 à 20 fois la consommation annuelle de gaz en France
."


Je n'ai pas réussi à extraire le PDF comme prévu, de toute façon c'est le texte le plus important Laughing

@+Eric

descriptionRe: ça nous pend au nez.!

more_horiz
Il y a une pétition sur ce sujet demandant l arrêt de ces recherches sur le sol français je vous met le lien des que je le retrouve .
Thierry

descriptionRe: ça nous pend au nez.!

more_horiz
Il y a une pétition sur ce sujet demandant l arrêt de ces recherches sur le sol français je vous met le lien des que je le retrouve .
Thierry

http://www.petitions24.net/gaz_de_schiste__non_merci

Le voilà

descriptionRe: ça nous pend au nez.!

more_horiz
"Quand un le gaz part, le nez se tord" (quentin Gaspard, le Nestor)

@+Eric
avec un prénom de plus Laughing
jean-mi Wink

descriptionRe: ça nous pend au nez.!

more_horiz
Salut,

enjeu écologique certes, enjeu économique avant tout.

Si nous refusons en bloc cette nouvelle source d'énergie (fossile, non renouvelable), ne nous plaignons pas, dans 30 ans, de voir nos factures de gaz multipliées par 10.

@+

descriptionRe: ça nous pend au nez.!

more_horiz
bonjour
ce ne st pas du tout un refus en bloc pour précision voila en résumé sans etre trop de lourd de la démarche

""Sans aucune information, sans aucune consultation, le gouvernement français a offert, à des sociétés nationales et étrangères le droit d’explorer le sous-sol français à la recherche de gaz et de pétrole de schiste.
La technique pour ramener le gaz à la surface est nouvelle, délicate et surtout, désastreuse sur le plan environnemental. La «fracturation hydraulique horizontale», consiste à provoquer des failles à l’aide d’un liquide envoyé à très forte pression, pour libérer le gaz et le pétrole pris dans la roche compacte, à environ 2000 mètres de profondeur. Trois «ingrédients» sont nécessaires pour créer ces mini séismes : des quantités phénoménales d’eau (entre 15 000 et 20 000 m3), des produits chimiques (plus de 500) pour attaquer la roche et des micro-billes pour maintenir ouvertes les failles.
Aux Etats-Unis, le bilan de l’extraction de ces énergies fossiles est catastrophique : pollution massive des nappes phréatiques et de l’air, destruction des paysages et de milieux naturels, etc. Leur exploitation, en France, conduirait inéluctablement aux mêmes dégâts ainsi qu’à des émissions accrues de gaz à effet de serre, alors même que notre pays s’est engagé à les diviser par quatre.
Les autorisations de prospection sur plus de 10% du territoire ont été accordées sans débat sur les besoins énergétiques à moyen et long terme, sans discussion sur la nécessité de lutter contre le gaspillage, rechercher une meilleure efficacité énergétique et les alternatives renouvelables.
Pour toutes ces raisons, nous exigeons un débat public avec la société civile, les élus locaux et nationaux, pour dresser un inventaire complet des conséquences environnementales, sanitaires, économiques et sociales de cette «nouvelle folie industrielle».
C’est pourquoi nous demandons un gel immédiat des prospections et la suspension des permis de recherche de gaz et pétrole de schiste sur l’ensemble du territoire français.""


descriptionRe: ça nous pend au nez.!

more_horiz
Pétition signée !
Merci pour l'info Matthieu et Thierry !
@+ Wink

descriptionRe: ça nous pend au nez.!

more_horiz
Cortex a écrit:
Salut,

enjeu écologique certes, enjeu économique avant tout.

Si nous refusons en bloc cette nouvelle source d'énergie (fossile, non renouvelable), ne nous plaignons pas, dans 30 ans, de voir nos factures de gaz multipliées par 10.

@+


de toute façon, ce serait reculer pour mieux sauter, opuisque si ce n'est pas dans 30 ans, ce sera dans...50ans que les réserves seront vides, et alors là, il faudra bien faire autre chose, mais concernant les pollutions, ce sera trop tard, pas de retour en arrière possible No

on a près de chez moi une assoc' qui s'est créée pour lutter contre l'implantation d'un centre d'enfouissement de déchets ultimes sur le secteur, en pleine zone natura 2000, et je me permets de reprendre leur slogan lorsqu'ils participent à des actions pour faire comprendre aux politiques les dangers de ce genre de mesure:

"ni ici ni ailleurs, mais autrement!"
c'est à mon avis exactement applicable aussi dans cette situation.
le but n'est pas de dire on n'en veut pas chez nous (mais ailleurs on s'en fout... Rolling Eyes ), mais de dire qu'il y a d'autres solutions (qui pour des raisons financières ne plaisent pas aux grands groupes industriels qui verraient leurs bénéfices diminuer...) et c'est vers ces autres alternatives qu'il faut se tourner .


pétition signée.

_________________
ch'uis tombé dans la rivière qd j'étais p'tit, depuis j'y retourne dés qu'je peux
jean-mi

descriptionRe: ça nous pend au nez.!

more_horiz
Juste pour l'instant il s'agit d'exploration et pas d'exploitation. Bon après c'est vrai que une fois que cela a été exploré et qu'ils y auront trouvé du combustible, l'étape suivante c'est l'exploitation Mad
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
video peche