CARNALOR La Pêche des CarnassiersConnexion

Vivez une expérience pêche avec des mordus de la Pêche des Carnassiers

Frayère à brochets de Pont-à-Brac

Je n’avais pas eu le temps de vous mettre quelques photos de la frayère de Pont-à-Brac.
En 2015 nous avons fait l’objet d’une étude sur la gestion halieutique, qui est renouvelé pour 2016.
Cette étude est conduite par ECOLAB et le CNRS de Toulouse. Il s’agit d’étudier la génétique des brochets adultes et des brochetons afin d’établir un lien de parentalité entre ces juvéniles et les brochets adultes, qui ont été introduits ou qui sont remontés naturellement sur la frayère.
D’ici la fin de l’année ou début 2016 nous devrions avoir les premiers résultats de cette étude, je ne manquerai pas de vous le faire partager.



Des frayères artificielles que l’on voit sous l’eau, pour pallier à un manque de végétation par endroit.


Le piège qui est posé pour prendre à la descente, la photo date du mois de mars. Au mois de janvier il est posé de l’autre côté du pont cadre, pour piéger les géniteurs qui monte sur la frayère. 
À l’opposé de ce piège, il y a des bastaings posés dans les rainures du béton, désolé je n’ai pas de photo. 


Ces analyses génétiques vont aussi permettre de savoir si on a du brochet aquitain. Sur cette photo, celui du haut pourrai en être un, mais à confirmer.
http://www.mnhn.fr/fr/recherche-expertise/actualites/brochet-france-peut-cacher-deux-autres

Un prélèvement d’écaille sur adulte.


Lors de cette pêche, 246 brochetons ont été capturés et 15 adultes qui été resté sur la frayère.


Cette pêche aura nécessité la journée avec la présence de 3 personnes d’ECOLAB et CNRS, 6 personnes de la Fédération 16 ainsi que 11 bénévoles de l’AAPPMA de Barbezieux. Une deuxième pêche à eu lieu fin juillet, dit pêche de purge avec les mêmes personnes et une centaine de brochetons ont pu regagner la rivière. À ce résultat, il faut ajouter l’échappement naturel des brochetons, qui est difficilement chiffrable.


#frayere

Projet de création de frayères à sandres

Depuis quelques mois je travaille avec notre association, les Carnassiers de Lorraine, sur un projet de création de frayères artificielles à sandres afin d'aider au développement de ces populations. J'ai eu la chance de croiser le chemin sur Facebook d'un pêcheur alsacien très investit dans ce genre de projet, qui a l'expérience dans ce domaine puisqu'il a lui même créé ces frayères avec l'aide d'autres passionnés.
Ils nous ont gentiment proposé leur aide pour la conception de frayères afin qu'on puisse en faire la promotion en Lorraine.

Nous avons présenté le projet sous forme de dossier à la commune de Cattenom afin que nous puissions effectuer les premiers essais dans l'un de leur plan d'eau. Je viens d'avoir leur accord et je remercie la Mairie pour la confiance qu'ils nous accordent.

J'ouvre donc ce sujet afin que vous puissiez suivre tout l'avancement de ce beau projet. Nous n'en sommes qu'au début et nous espérons qu'à terme, fort de notre expérience, nous pourrons convaincre les Aappma et Fédérations de pêche de suivre la même voie.

Je vous fais part ci-dessous d'une partie du dossier que j'ai présenté et j'espère que très bientôt nous passerons à la phase pratique Very Happy


Projet de frayères artificielles



Objectifs


Favoriser le développement de la population de sandres en implantant des supports de pontes artificiels.
Effectuer un suivi de la fréquentation des frayères.
Présenter l’aménagement aux différents acteurs de la pêche afin de les encourager à développer ce type de projet sur les secteurs de pêche qu’ils gèrent.



Les frayères


Dimension : 1 x 2 mètres
Elles sont composées d’une armature en ferraille surmontée de brande (bruyère) de 8 cm d’épaisseur. Deux poids les maintiennent au fond de l’eau.
La conception des frayères sera assurée par l’association des Carnassiers de Lorraine. Dans l’idéal nous souhaiterions en implanter 3.
Tarif : environ 150 euros de matériel par frayère.







La mise à l’eau des frayères se fera en waders dans environ 1 mètre d’eau.
Les frayères seront retirées chaque année à la fin de la période de reproduction (juillet/août) afin d’effectuer l’entretien nécessaire. Nous nous chargerons bien évidement de cet entretien. La remise à l’eau se fera chaque année au mois de janvier juste avant le début de la période de reproduction.



Reproduction


Nous avons des retours d’expériences très positifs sur l’implantation de ce type de frayères. Le sandre s’y adapte parfaitement et y trouve les meilleures conditions de pontes. Au-delà de ça, toutes les espèces de poissons viennent y frayer tour à tour, que ce soit brochets, perches, carpes, gardons…
Les populations de poissons ont vu leur nombre grimper dès la première année de mise en place.






Images extraites de cette video: https://www.youtube.com/watch?v=kCkhneT7688




Suivi de la fréquentation des frayères


Nous souhaiterions effectuer un suivi des populations de poissons qui viennent se reproduire sur les frayères. Pour se faire nous aurions besoin de mettre à l’eau un float tube à plusieurs reprises durant la période de reproduction, afin d’accéder aux frayères et filmer les poissons présents. Nous utiliserons une caméra Gopro fixée au bout d’une perche qui survolera la zone. Toutes ses interventions se feront en prenant toutes les mesures de sécurité et en étant accompagné du garde pêche.



Réserve de pêche


La zone où les frayères seront implantées doit être mise en réserve pour éviter que les pêcheurs viennent pêcher sur les nids. Il faudra mettre en place 2 panneaux marquant le début et la fin de la réserve en stipulant l’interdiction de pêche.



Présentation des aménagements


Nous allons effectuer des videos des frayères lors de leur montage, de la mise à l’eau et du suivi, afin de les présenter aux différents acteurs de la pêche (Fédérations de pêche et Aappma association agréée de pêche et de protection des milieux aquatiques).

Nous souhaiterions installer à proximité des frayères un panneau pédagogique avec photos afin de présenter l’aménagement et son utilité. En plus d’être présenté aux acteurs de la pêche, il sensibilisera également le public qui aura l’occasion de passer à côté.



Voilà le projet est lancé, j'espère que vous serez nombreux à nous suivre et à en faire la promotion afin que les différents acteurs de la pêche puisse faire de même sur leurs secteurs Very Happy


Montage des frayères:




Pose des frayères:




Mise en place de la signalétique:







#frayere
peche