Vif comme l’éclair le SALMO SLIDER…
Enfin, ce n’est pas sur sa démarche chaloupée que je parlerais ainsi, c’est plutôt sur…
 
C'est plutôt sur... vous en jugerez...
Hier, je suis allé au Grand Large, bien connu des lyonnais. J'avais pris mon Slider acheté début juillet avant mon départ en vacances.
Arrivée 5h45, installation de la barque, trajet jusqu'à mon spot favori, montage de mes deux cannes, l'une avec un Shad GT Delalande, l'autre avec un Buster Jerk 2, car je voulais attendre la pleine clarté pour voir évoluer mon Slider; J'attends 5mn l'horaire règlementaire, en l'occurence 6h20 et je commence à pêcher au-dessus des herbiers avec le Buster, un peu dedans avec le shad. Jusque vers 8h, pas une touche...
Vers 8h arrive le gars avec sa "focardeuse", bien connue aussi de ceux qui pratiquent le Grand Large, certains disent que c'est favorable, moi, je supporte difficilement…
Au bout de demi  heure, je démarre le moteur et pars à l’opposé, je croise une barque de pêcheurs que j’avais rencontrés à la mise à l’eau, ils changeaient de spot pour, à trois, n’avoir rien pris en 2h ! …
C’est vrai que les conditions météo : grand clair, grand soleil… enfin pas à  6h et demi du mat tout de même, étaient… j’ai repris un coup de soleil, fin août, il faut le faire…
J’arrive sur mon nouveau spot vers 9h et je monte mon Slider sur ma canne lourde. Premier lancer à quelques mètres pour voir sa nage , ça me plaît,  deuxième lancer au diable vauvert pour vérifier qu’il se lance bien, c’est le cas, je dirais même c’est « super le cas », troisième lancer pour pêcher…

Paf un brochet, au sec, je le mesure à 60cm, remise à l’eau, nouveau lancer à l’opposé, deux ou trois fois …
Poisson !...
Sensiblement le même, je l’ai bien vu, car il m’a gratifié d’une belle chandelle avant de tirer sa révérence…
Et puis, silence radio jusqu’à midi…
Vif comme l’éclair le Slider,
Et aussi bref que l'éclair!
Il me tarde de l’essayer par temps d’orage…