CARNALOR La Pêche des CarnassiersConnexion

Vivez une expérience pêche avec des mordus de la Pêche des Carnassiers

Montages à ferrage immédiat

Partagez

descriptionMontages à ferrage immédiat

more_horiz
Fini l'instant d'attendre le temps de fumer une cigarette après avoir vu son flotteur s'enfoncer sous l'eau avec sire Esox à l'autre bout de la ligne :twisted:le poisson est voué à une mort certaine avec le triple piqué dans les entrailles 🇳🇴Le pêcheur moderne aux vifs/morts soucieux de relâcher ces prises dans les meilleures conditions se doit d'effectuer un ferrage sans retard grâce aux différents cas de figures que nous allons voir...

Une fois de plus prennons exemple sur les Anglais qui nous montrent le chemin de la sagesse



Montages entre deux-eaux en eaux calmes





Le premier (A) avec le simple triple est le plus utilisé mais pas le plus efficace (ratés au ferrage fréquent avec de gros vifs),le triple est piqué au point d'équilibrage du vif,en hiver avec les doigts gelés c'est vite mis en place... Wink

Le second (B) après avoir pris la bonne mesure d'écartement des hameçons par rapport au vif utilisé,on pique le simple au niveau de la dorsale et le triple vient sur un des flancs derrière l'opercule,il est efficace sous un flotteur ou un montage pater.

Le troisième (C) c'est la même façon de procéder mais avec un triple,mieux vaut l'utiliser dans les endroits peu accrocheurs.



Montages entre deux-eaux en eaux courantes





Le premier (A) est celui que j'utilise le plus souvent,le simple est piqué au travers des lèvres puis le triple sur le flanc.

Le second (B) est réservé pour les très gros vifs,les deux triples sont fixés sur le même flanc,l'avançon quand à lui est passé par les ouïes et ressorti par la gueule.

Enfin pour terminer d'autres alternatives...



Le premier montage (A) fait appel à deux hameçons simples,réservé aux espèces fragiles et ou aux endroits très accrocheurs,un hameçon est piqué dans les lèvres et l'autre au niveau du dos derrière la dorsale.

Le second (B) est une variante aux premiers montages décris,il fait appel toujours à deux triples mais l'un est coulissant sur le bas de ligne en acier principal.

Tous ces montages malgrès la rapidité du ferrage ne vous dispensent pas d'une bonne pince hémostatique indispensable et du necessaire de mise au sec des poissons (épuisette type carpiste,tapis de réception,sac de conservation pour une photo ultérieure etc... Wink)

@+Eric

#pechedubrochet

descriptionRe: Montages à ferrage immédiat

more_horiz
Pour ma part, j'utilise le montage B de la première photo mais sans l'hameçon simple.

Un seul triple suffit (de taille adaptée à celle du vif, généralement n°10 à n°2).
Je loche l'hameçon en sous cutané (déformation professionnelle Laughing ) sur le dos juste avant la dorsale du vif pour faire ressortir mon bas de ligne juste après la dorsale.
Ça évite de trop léser le vif tout en lui laissant un maximum de vivacité en le maintenant suffisamment bien sur le bas de ligne pour éviter de le voir se faire "arracher" à la touche.

Le ferrage doit se faire à la touche ! c'est encore mieux lorsque le brochet prend du fil car on présume alors qu'il tient fermement sa proie serrée entre les dents, généralement de travers, donc avec l'hameçon bien positionné.

Les ratés sont rares, mais il faut les accepter comme le prix à payer pour éviter des engamages trop profonds.

descriptionRe: Montages à ferrage immédiat

more_horiz
C'est tout à fait les mode d'eschage que j'utilise et j'en suis très content aussi bien du point de vue du nombre de ratés au ferrage que des sequelles limitées sur le poisson.

Je rajouterai un détail: lorsque j'esche avec un gros simple et un triple avec le simple derrière la dorsale, si le simple ressort face gauche du poisson, je pique le triple sur la face droite et inversement.

@+

descriptionRe: Montages à ferrage immédiat

more_horiz
@Eric a écrit:
avec le simple triple
@+Eric


scratch scratch lol!

trève de plaisanteries... le triple au milieu du dos, c'est simple en effet, efficace au ferrage à la touche à condition (tu l'as dit toi-même) d'utiliser des vifs petits à moyens. Mais att, ce montage ne permet pas de lancer loin.

descriptionRe: Montages à ferrage immédiat

more_horiz
C'est en effet prévu pour un usage sous la canne de 6 à 8 m au flotteur ou pour de courtes distances de lancer avec une canne standard de 3.60 m.
Sinon le vif fait un vol plané

@+Eric

descriptionRe: Montages à ferrage immédiat

more_horiz
Salut,
Il semblerait que seul le montage B de la première figure permette de lancer un vif assez loin. Avec une monture KIFER (le vif à un hameçon double sur chaque flanc, relié par un petit caoutchouc qui passe sous le ventre du poisson), il permet également des lancers appuyés. C'est un montage qui permet aussi bien de pêcher entre 2 eaux qu'à fond. Mais permet aussi l'utilisation de plus gros vifs. Le ferrage doit être également immédiat.

descriptionRe: Montages à ferrage immédiat

more_horiz
Barbare lol!
@+reno

descriptionRe: Montages à ferrage immédiat

more_horiz
reno a écrit:
Barbare lol!
@+reno

+1 pour toi reno Laughing

descriptionRe: Montages à ferrage immédiat

more_horiz
Laissez-en un peu aux pêcheurs aux vifs ici...ils ont le droit que l'on s'interresse à eux aussi Wink

C'est l'époque du vif,vous savez...ce qui bouge tout seul sans que l'on l'anime

@+Eric

descriptionRe: Montages à ferrage immédiat

more_horiz
voici une adresse ou l'on peut voir la vraie monture kifer

http://cgi.ebay.fr/peche-leurre-rare-%22KIFER%22-pour-vif-,ancien-sur-carton_W0QQitemZ230302182374QQcmdZViewItemQQimsxZ20081024?IMSfp=TL081024121001r27356

Je ne sais pas s'il est encore possible d'en acheter en France, mais il n'est pas difficile d'en fabriquer une soi-même.

descriptionRe: Montages à ferrage immédiat

more_horiz
@Robert54 a écrit:
voici une adresse ou l'on peut voir la vraie monture kifer

http://cgi.ebay.fr/peche-leurre-rare-%22KIFER%22-pour-vif-,ancien-sur-carton_W0QQitemZ230302182374QQcmdZViewItemQQimsxZ20081024?IMSfp=TL081024121001r27356

Je ne sais pas s'il est encore possible d'en acheter en France, mais il n'est pas difficile d'en fabriquer une soi-même.

elles étaient bien ces monture , une espèce d'épingle de nourrice ou les deux hameçons doubles pendaient de chaque coté
on retrouve un peu le système pour le silure actuellement avec un simple dans le dos et un ou deux triples qui pendent sur le coté
on loupait très peu de poisson avec
amic
Guy

descriptionRe: Montages à ferrage immédiat

more_horiz
@Guy535 a écrit:

elles étaient bien ces monture , une espèce d'épingle de nourrice ou les deux hameçons doubles pendaient de chaque coté
on retrouve un peu le système pour le silure actuellement avec un simple dans le dos et un ou deux triples qui pendent sur le coté
on loupait très peu de poisson avec
amic
Guy


Tout à fait exact Guy

descriptionRe: Montages à ferrage immédiat

more_horiz
Cà m'intéresse, car si je peux donner un conseil sur l'eschage d'un vif à un pote qui pêche au vif ou simplement à un autre pêcheur soucieux qui voudrait moins abîmer le poisson mais qui ne saurais pas comment faire tout simplement, bin là j'aurais le savoir pour le faire, et ce serais grâce à toi ( en mode lèche bottes) lol! !!!!
C'est un topic intéressant.
@+reno

descriptionRe: Montages à ferrage immédiat

more_horiz
oh reno , je peux te bricoler un modèle d'agrafe , je l'ai encore en mémoire
je le mettrai dans ma bagnole , je te le filerai quand je te verrai
a+
Guy

descriptionRe: Montages à ferrage immédiat

more_horiz
reno a écrit:
Cà m'intéresse, car si je peux donner un conseil sur l'eschage d'un vif à un pote qui pêche au vif ou simplement à un autre pêcheur soucieux qui voudrait moins abîmer le poisson mais qui ne saurais pas comment faire tout simplement, bin là j'aurais le savoir pour le faire, et ce serais grâce à toi ( en mode lèche bottes) lol! !!!!
C'est un topic intéressant.
@+reno


On devient barbare!!!!! lol!

descriptionRe: Montages à ferrage immédiat

more_horiz
@Robert54 a écrit:
reno a écrit:
i ( en mode lèche bottes) lol! !!!!
C'est un topic intéressant.
@+reno


On devient barbare!!!!! lol!

pourquoi barbare le vif est moins esquinté qu'avec un lochage , le broc est pris sur les bords et en plus le vifs généralement peux se barrer au ferrage
un petit release la dessus
ca doit même être écologique

maintenant c'est ptet barbare , mais nous les vieux ont a du mal a comprendre lol! lol! lol! Very Happy Very Happy Very Happy
amic
Guy

descriptionRe: Montages à ferrage immédiat

more_horiz
@Robert54 a écrit:

On devient barbare!!!!! lol!


Et non Robert, mais toutes les techniques qui peuvent permettre de faire du fish de la manière la plus" propre "possible, je suis pour les transmettre! Wink
Moi je ne le ferais pas, mais çà peut toujours aider à changer les mentalités.. Wink
Un petit pas pour nous, un grand pas pour nos rivières!!
Désolé Eric pour cet écart Embarassed je Arrow

@+reno

descriptionRe: Montages à ferrage immédiat

more_horiz
Salut, tout à fait d'accord avec vous , Guy et reno, maintenant c'est vrai laissons Erick poursuivre, c'est intéressant.

descriptionRe: Montages à ferrage immédiat

more_horiz
voilà maintenant des années que je pratique la pêche au vif itinérante...donc autant vous dire qu'escher mal un poisson c'est devoir le changer au bout de 3-4 lancers (posés)

pour ma part, j'utilise UNIQUEMENT 2 techniques:

1) la technique A du montage pour eau calme
2) je pique le vif par la gueule à l'aide d'un triple!

-1 cette technique a l'avantage de pouvoir ferrer à la touche! bien souvent le brochet se retrouvera piquer soit peu profond (si gros brochet) soit au bord (si brocheton)

accroché de cette façon le vif peut durer longtemps et attirer plus facilement un bec Wink cependant il existe plusieurs variantes pour accrocher le triple sur le dos. et cela suivant la couleur de l'eau, le temps et la saison---> élément qui a une importance cruciale!

cependant lorsqu'il s'agit de gros vifs je ne conseille pas cette technique! en effet si un petit brochet vient à prendre le gros vif (ce qui est assez fréquent) au moment du ferrage le triple va inévitablement se trouver près des branchies et au ferrage PAF accrochage dans les branchies! Bien sûr pour cela le brochet doit avaler le vif d'un coup lors de l'attaque et c'est ce qui arrive très souvent car le vif est bien souvent sonné.(le brochet n'a qu'à ouvrir la gueule)

je conseille donc la technique B qui elle assure une meilleure sécurité pour le bec!

-2 suivant l'espèce de vif utilisée, le vif va plus ou moins bien supporté l'accrochage par le dos. c'est pourquoi il convient de mettre un triple en avant = plus attractif!

bien sûr il faut laisser au brochet le temps d'engamer (15 secondes d'attente max!) car le brochet prend très souvent sa proie de côté il faut donc lui laisser le temps de le retourner et que le triple se retrouve à l'intérieur de la gueule.

Cette technique est plus attractive, car le vif est plus "libre". et convient qu'au vif de moyenne taille ou au très petit vif (où le ferrage sera immédiat).

/!\ ATTENTION /!\

Accrocher le vif par la gueule suppose de bien connaitre le comportement du brochet et d'avoir un contact permanent avec le poisson lorsqu'il engame! donc pas de mou!
Une connaissance du site de pêche est très IMPORTANTE! savoir qu'il y a de gros brochets à cet endroit et mettre de petits vifs accrochés par la gueule c'est NON!
Bien sûr pour bien percevoir ce que fait le brochet de la tresse s'impose! (pas le bas de ligne hein!)

Savoir lorsque le brochet est en train d'engamer est très difficile à percevoir et s'apprend au fur à mesure des sorties (si possible en eau claire pour voir le brochet et ferrer si l'on se trompe)


Merci pour ces techniques Eric Wink
Cependant tu oublies de parler d'une chose essentielle! piqué un vif ou le locher ne se fait pas à la barbare!
En effet avant de piquer le vif il convient d'enlever délicatement à l'aide du triple ou de l'aiguille les écailles où l'on va transpercer. Cela a pour but de ne pas plus blesser le poisson! Lui enfoncer des écailles sous la peau non merci! FORCER car le triple ne s'enfonce pas d'un coup à cause des écailles NON!

Lorsqu'on le pêche le brochet au vif il faut RESPECTER les poissons que l'on prend mais AUSSI les vifs que l'on met au bout de la canne!

j'avais vu un vidéo une fois d'un mec qui montrait comment monter un vif...et il les respectaient vraiment!

descriptionRe: Montages à ferrage immédiat

more_horiz
Celà vas de soit... c'est tellement évidant Wink Mais moins évidant pour le vif enchainé de la sorte avec sire Esox qui déboulle lol!

@+Eric

descriptionRe: Montages à ferrage immédiat

more_horiz
@Eric a écrit:
Celà vas de soit... c'est tellement évidant Wink Mais moins évidant pour le vif enchainé de la sorte avec sire Esox qui déboulle lol!

@+Eric


oui^^

mais souvent les débutants ne font pas cela avec le vif non pas par irrespect mais par un manque d'infos Neutral

descriptionRe: Montages à ferrage immédiat

more_horiz
15 SECONDES, ce n'est pas un ferrage immédiat : par le dos, dès que le bouchon s'enfonce, cad dans les premières secondes, un ferrage bien ferme s'impose...

descriptionRe: Montages à ferrage immédiat

more_horiz
@jolisandre a écrit:
15 SECONDES, ce n'est pas un ferrage immédiat : par le dos, dès que le bouchon s'enfonce, cad dans les premières secondes, un ferrage bien ferme s'impose...


si tu avais lu tout mon topic tu aurais vu que les 15 secondes ne sont nécessaires que lorsque le vif est monté par un une branche d'un triple piqué dans sa narine ou bouche superieur Wink

par le dos évidemment c'est ferrage immédiat Wink

descriptionRe: Montages à ferrage immédiat

more_horiz
@Julien 57 a écrit:
@jolisandre a écrit:
15 SECONDES, ce n'est pas un ferrage immédiat : par le dos, dès que le bouchon s'enfonce, cad dans les premières secondes, un ferrage bien ferme s'impose...


si tu avais lu tout mon topic tu aurais vu que les 15 secondes ne sont nécessaires que lorsque le vif est monté par un une branche d'un triple piqué dans sa narine ou bouche superieur Wink

par le dos évidemment c'est ferrage immédiat Wink


oui, mea culpa, t'énerves pas toutefois : je reste cependant un peu étonné de l'eschage du vif par la gueule pour un ferrage immédiat, ce dernier étant en général utilisé précisément pour les ferrages retardés, vu que le brochet prend sa proie de travers et qu'il faut alors attendre qu'il le retourne dans la gueule, mais il lui arrive souvent aussi d'aspirer directement le vif, sans parler même des sandres qui eux aspirent la plupart du temps. Du coup, 15 secondes, c'est souvent le temps nécessaire pour retrouver l'hameçon aux fonds des trippes...
son utilité réside surtout dans la possibilité d'appuyer plus ses lancers pour atteindre des distances plus lointaines, mais il est aussi utile pour pêcher la perche vu que celle-ci parce qu'elle gobe en général le vif par la tête ou la queue sent en général l'hameçon ou le triple placé sur le dos et relâche alors sa prise...

descriptionRe: Montages à ferrage immédiat

more_horiz
Il y a des périodes de l'année ou (d'aprés mon expérience), même si ce sont de gros brochet de présent, seul de petits vifs ont une chance de réussite. Lorsque l'eau est chargée de blanchaille, seul un petit vif piqué par la bouche (je met un hameçon simple de grosse taille) déclencle une attaque. Parfois plusieurs vairons sur le m^me hameçon c'est encore mieu.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
peche