CARNALOR La Pêche des CarnassiersConnexion

Vivez une expérience pêche avec des mordus de la Pêche des Carnassiers

Moselle de Metz à la frontière

Partagez

descriptionMoselle de Metz à la frontière

more_horiz
Bonjour,

Je ne sais pas si c’est une impression personnelle ou une réalité, mais il me semble que la population de silures  et de Brochets à l’aval de Metz est de moins en moins importante.

Chaque fois que je pêche entre Metz et Liverdun j’ai un minimum de touches et je fais quelques prises de tailles raisonnables ( silures et brochets).

Depuis l’ouverture 2015 ,  à l’aval de Metz ( Metz à Mailling), je n’ai pas pris un silure digne de ce nom.

Eh vous? avez-vous aussi cette sensation  désagréable?
Si tel votre constat comment expliquer cette situation ?

Je précise que je pêche ces  poissons un peu partout en France ( Rhone, Loire, Seine, marais poitevin, Tarn, Aveyron, etc…) et que la différence de résultats sur ces rivières par rapport à cette partie de Moselle sont énormes.

Avez-vous des remarques par rapport à ce constat ?

Merci

descriptionRe: Moselle de Metz à la frontière

more_horiz
Salut FLy,

Je "voyage" un peu moins que toi, disons, que je reste plus ciblé Grand Est / Lorraine . Et je fais le même constat que toi sur la Moselle . 

Pêchant toujours le domaine publique , je remarque déjà une belle différence entre la Meuse et la Moselle. Même au niveaux des Canaux, c'est pas la même musique ... en passant une journée sur le canal des mines de la moselle et la meuse canalisé du coté de Verdun, la différence est énorme . 

il y a toujours de très jolis poissons sur la Moselle, mais , j'ai le sentiment aussi de la trouver de plus en plus morte, et difficile . Disons, même que parfois, je traine des pieds pour aller la pêcher, je le vois bien quand je pars pour la Meuse, plein d'entrain et de rêve en tête sur les prises que je vais y faire, et quand je vais sur la Moselle, avec déja l'idée de prendre plusieurs sorte de leurres/canne etc, pour trouver la pêche qui me sauvera du bredouille .

Quand, je vais pêcher en moselle, je me demande comment eviter le bredouille, alors qu'ailleurs, j'y vais en me faisant souvent plaisir , et que plaisir ... 

Et le nombres de pêcheur de baisse pas.. le pont des Morts, le barrage d'argancy, le barrage de Vaux, ou celui de pagny, le plan d'eau de metz, Vadrinaux , tout les spots près de pont a mousson, etc etc ... c'est toujours aussi fourni en pêcheur, et le poisson a vraiment la vie dur ...

ps : la semaine dernière, j'ai été pêché a Dijon, sur le lac Kyr . En drop-shot, tranquilou ... avec les mêmes méthodes que j'utilise en Lorraine, et j'ai fais de très belles pêches presque "facile" . La réalité est la : on est trop fort en Moselle Very Happy les poissons sont bien éduqués ^^

descriptionRe: Moselle de Metz à la frontière

more_horiz
salut John,
 
je ne sais pas si les poissons sont si éduqués que ça ( peut-être ou plutôt surement  sur les spots sur-pêchés que tu cites) ou si la répartition densitaire est inégale.
 
Mon interrogation principale et de savoir pourquoi la densité apparente de carnassiers est nettement plus faible à l'aval de Metz.
 
je suis dans le même état d'esprit que toi:  " sauver la bredouille" " sauver ma journée" lorsque je vais sur ce secteur de la Moselle. (dommage car j'habite sur ce secteur)
 
 
Mais la fédé fait-elle vraiment des efforts pour améliorer la situation?
 Ne met-elle pas tous ses œufs dans le même panier, à savoir les étangs.
Si c'est le cas ce serait une erreur grave;  une solution de facilité pour maintenir le nombre de pêcheurs du "dimanche".
 
N'y a-t-il pas des problèmes de pollutions masquées?
 
A-t-on une idée précise et scientifiquement établie de la densité de poisson par espèces sur ce secteur?
 
 
Je pêche la Moselle depuis très longtemps et la Meuse aussi. J'ai vu la Meuse à sa grande époque, puis dans sa déchéance, puis son rétablissement. 
 
Pour ce qui est de la Moselle  ( et encore plus de l'orne) j'ai vraiment peur. C'est probablement une des grandes Rivières Françaises parmi les plus sinistrées  côté carnassiers et j'en suis fort peiné.
 
A tel point que je ne vais plus prendre ma carte dans une fédé qui me semble omni absente pour encourager des Fédé aux initiatives réalistes  et encourageantes.
Perso, je me refuse de fréquenter des "pêcheries" à la française bien loin des riches et sauvages pourvoiries canadiennes par exemple. J'aurai trop l'impression de vider un aquarium.
 
Les Fabricants, importateurs et distributeurs Français de matériel de pêche  devraient ouvrir les yeux, penser à verser un pourcentage de leurs bénéfices pour l'amélioration de l'état de certains court d'eau plutôt que de sponsoriser des bassboats disproportionnés et hyper polluants à des Teams qui ne font que prendre leurs pieds égoïstement.
 
Mitchell pratiquait le mécénat  lorsqu'il produisait encore sur le territoire français. 
Bon nombre de sociétés américaines le font au bénéfice de certains cours d'eau qui sont portant en très bon état.


Les Traun après leur époque de gloire, si bien décrite par Charles Ritz étaient devenues par la suite de vraies poubelles, je me souvient des huchons qui s'abritaient dans les carcasses de voitures et pourtant aujourd'hui elles renaissent, juste par la volonté des Mairies et des hôteliers.
 
Lorsque l'on pense que les écossais venaient sur les Gaves pour pêcher nos saumons, que les Américains comme Lee Woolf rêvaient de pêcher la Loue  ,que les ouvriers agricoles de l' Allier exigeaient  il y a pas si longtemps, des restrictions dans les contrats d’embauche : pas plus de trois ou quatre repas par semaine à base de saumon. 
 
 
Bon là je dérive, je suis même
 
Ce qui est vraiment triste c'est que la pêche qui devrait-être un loisir populaire devienne de plus en plus élitiste: Il faut pouvoir voyager pour en profiter (lorsqu'on est Mosellan). Bien que Je fasse  partie de cette minorité et n'en suis pas moins peiné.
 
Pour moi Moselle = un fleuve qui se meurt 
 
Non Non je ne suis pas dépressif, juste révolté Jet je suis vraiment trop vieux pour toutes ces conneries.

descriptionRe: Moselle de Metz à la frontière

more_horiz
Bonjour Flyfisher,

Je partage moi aussi ton constat concernant l'état halieutique de la Moselle sur la partie Nord du département. Il reste probablement de beaux poissons sur ce parcours mais la densité globale me semble de plus en plus faible, hormis pour les gobies malheureusement. J'en suis arrivé à un tel point de découragement que je n'ai pratiquement pas pêché en 2015. Lorsqu'on a que 2-3 heures à consacrer par semaine à sa passion difficile d'aller loin et la Moselle sur son parcours Thionvillois ne me semble plus être une alternative. Je suis pêcheur du bord mais il me semble que même pour les pêcheurs qui ont un bateau le constat est le même, des pêches de plus en plus difficiles d'année en année. Cette situation, inquiétante pour le carnassier, se vérifie également pour le poisson blanc.
Il serait d'ailleurs intéressant de connaître les résultats des pêches électriques réalisées sur ce linéaire par l'Onema sur un intervalle d'un vingtaine d'année. 
Quelles sont les causes ? Je ne sais pas mais le problème ne vient pas des pêcheurs qui prélèvent de moins en moins.

Bien cdlt,

Etienne

Dernière édition par EtienneH le Ven 26 Juin 2015 - 14:55, édité 1 fois

descriptionRe: Moselle de Metz à la frontière

more_horiz
je partage plus ou moins les avis donnés ci-dessus. C'est aussi cette portion de Moselle que je pêche, et c'est pas folichon...

Les causes de cette apparente pauvreté, dur à dire. 

Pour prendre poisson (convoité) par poisson, mes hypothèses sont que

le sandre a bien régressé par rapport à l'âge d'or (années 70 - 80) essentiellement à cause de l'éclaircissement des eaux (STEPs). Bien entendu, cormoran et silure ont sûrement aussi une petite part de responsabilité, les viandards? je crois pas trop.

Le brochet, sûrement d'abord à cause des mauvaises  conditions de  reproduction.

Silure, la phase d'"explosion" est passée, je crois qu'il y en a un peu moins qu'avant, mais ils semblent en moyenne plus gros. Grosse pression de pêche. Ils deviennent méfiants! aux leurres surtout, je le constate sur mes spots habituels...

L'aspe aussi a régressé sur certains secteurs où j'en touchais il y a quelques années,  et très souvent là où ils sont regroupés,  ils sont assez difficiles car sélectifs. Je n'en touche plus que de manière épisodique, mais il est vrai que je ne me focalise plus vraiment sur ce poisson, sachant que les spots les plus connus sont toujours matraqués.

Pour le reste, il reste quand même de la perche, du chub... mais perso je trouve qu'ils ont également changé leurs habitudes et que parfois il est assez difficile d'en prendre aux endroits qui donnaient autrefois, ou bien qu'ils semblent avoir "changé d' étage"  Laughing dans la couche d'eau. 
Je suis persuadé que les nouveaux envahisseurs (gobies) ont une grande responsabilité dans ces bouleversements, et que chez ce poisson le négatif l'emporte sur le positif, bien que beaucoup pensent que c'est une aubaine pour nos carnassiers qui trouvent là une proie facile en abondance.

descriptionRe: Moselle de Metz à la frontière

more_horiz
Je vous trouve tous bien pessimistes toutes les années ne peuvent pas etre exceptionnelles Sad
IL est sur que le phénomène gobie change beaucoup de chose ainsi que les eaux tres claires n'arrangent rien
Moi je vais rester optimiste et me dire qu'il reste de tres bonnes parties de peche a faire encore cette année
Et puis si c'était trop facile cela ne serait plus amusant Very Happy

descriptionRe: Moselle de Metz à la frontière

more_horiz
Salut Silou,

nous parlons de la Moselle à l'aval de Metz et jusqu’à la frontière.
et non du secteur amont.

Pêche-tu d'autres rivières françaises? comme la Loire la Seine ou le Rhône?


Si oui, ne trouve-tu pas une différence au niveau des résultats??
scratch
Very Happy

descriptionRe: Moselle de Metz à la frontière

more_horiz
Vue que je pêche aussi de Metz a la frontiere ET encore plus loin, je vous garantir que la moselle et plein de poissons.  Ils ont juste completement changer leur comportement. Pourquoi ? Parce qu'ils ont plus faim. Depuis le gobie ils ont 24sur24 de la nourriture sans de besoin de chasser pour leur proie.
Pour augmenter un peut mes prises, il fallait que je change mon comportement aussi. La pluspart du temps je peche uniquement avec de leurres de 3" ou plus petit. Coloris brun, marron. Des coloris qui imitent le gobie. La maniement du leurre doi imiter lui aussi le gobie. Des mouvements tous proche du fond, tres lentement, presque pas de poids. Des tetes plombées de moins de 5gr. Des leurres qui bougent deja a la moindre animation. (Les one up par exemple sont encore trop rigide. Ca bouge pas assez a cette vitesse extrement lent. Pour vous faire une idée ) Puis il faut pecher ou il y a le maximum de gobies. Si on trouve les gros bancs de gobies on trouve aussi les carnassiers. Et toutes les sortes, memes les gros aspes chassent plustot au fond qu'on surface.

descriptionRe: Moselle de Metz à la frontière

more_horiz
@Desperados a écrit:
  Ils ont juste completement changer leur comportement. Pourquoi ? Parce qu'ils ont plus faim. Depuis le gobie ils ont 24sur24 de la nourriture sans de besoin de chasser pour leur proie.


c'est aussi ce que je pense, au vu de mes résultats actuels... et c'est encore plus vrai sur la Sarre depuis l'ouverture, en ce qui concerne le sandre!

La plupart du temps je peche uniquement avec de leurres de 3" ou plus petit. Coloris brun, marron. Des coloris qui imitent le gobie. La maniement du leurre doi imiter lui aussi le gobie. Des mouvements tous proche du fond, tres lentement, presque pas de poids. Des tetes plombées de moins de 5gr. Des leurres qui bougent deja a la moindre animation. (Les one up par exemple sont encore trop rigide. Ca bouge pas assez a cette vitesse extrement lent. Pour vous faire une idée ) Puis il faut pecher ou il y a le maximum de gobies.


le problème, c'est qu'en pêchant de cette manière, on est pratiquement assuré de ne toucher... que des gobies ! Laughing

même avec des shads plus gros, ils se jettent dessus à chaque lancer Twisted Evil

descriptionRe: Moselle de Metz à la frontière

more_horiz
j'avais lu , info , ou intox, que les gobies étaient des gros mangeurs de moules zébrés, et que leurs explosion démographique, étaient aussi due au fait que cette moules parasitaire, abonde dans la Moselle et ses canaux  ( des tonnes, et des tonnes ) .

j'ai lu aussi, que la moule zébrée , contenait des maladies ( pour rester dans un terme générique) , que le gobie en est parfaitement immunisé, mais que les autres poissons non . Un peu plus loin, l'article faisait le parallèle avec la mortalités des autres carnassiers qui mangent du gobie, et tentait de démontrer que les poissons s'empoisonnent en les bouffants .

Les moules sont cependant un aliment de base pour les carpes, et j'ai pas noté vraiment de mortalité caractérisé sur les secteurs pourris de moules zébrées . ( à moins qu'elles les évitent, et mangent d'autres espèce de coquillage... je sais pas, ou qu'elles soient bien immunisée aussi ) .


j'en reviens au Canal des Mines,un exemple parmis tant d'autres.  le secteur sur des kilomètres en est infesté . Difficile de trouver réellement un banc, quand sur chaque mètres de berges, je peux faire 50 gobies, me déplacer d'un pas de côté , et rebelote ...



Ayant eu un petit aperçu de ton matos dédié à la perche Gilles, j'imagine que tu as dans ton sac pas mal de parades pour réussir a en faire (je crois que tu dois pas être loin d'être un des pêcheurs de France et Luxembourg les mieux équipés pour la perche Very Happy )   j'ai pensé à les chercher aussi dans d'autres couches d'eaux que le fond, ( entre deux eaux, et surface ) , sans faire de belles pêche . J'essaierai donc tes méthodes et tes conseils.
Mais sur du 2 ou 3 pouces en raclant le fond lentement, tu dois te faire grignoter les leurres absolument sans arrêts par les gobies justement, non ? . l'inverse me parait impossible . 

La perche étant la perche, aussi sympa soit-elle, sa densité me semble être resté correcte, bien qu'un changement de comportement semble être clair maintenant et que oui, pour sortir son épingle du jeu, s'adapter est vital . ( ce qui me fait tendre de plus en plus à revenir à des pêches à l'alevin, et au vairons, qui sont a mon sens, toujours des armes absolues)

Quand est-il des autres espèces ? les plus grosses, comme nos potes les silures / sandres / brochets ? Comparé aux sorties exclusivement réservée à la perche, je trouve que le ratio de poisson est bien inférieur aux autres années. Le sandre est devenu anecdotique et moins gras , le brochet, c'est quand il veut ... parfois y'a des journées superbe entre 4 et 6 prises, mais je note nettement plus de bredouilles que les autres années . Le silure , je me prononcerai pas dessus, le pêchant très peu, je manque complêtement de retour sur cette pêche, je saurai pas dire s'ils sont plus gros, plus rares etc ...



l'Aspe pour ma part, je le trouve en bonne santé Smile . Toujours aussi malin , ou capricieux, question de point de vue. Sur les spots où je le pêche, toujours aussi présent . Et sur d'autres spot ou je l'ai pas vraiment cherché, j'en ai fait dans des endroits cette année ou j'en avais jamais vu, ni prit . Je pêche un peu au coup, et il m'arrive d'en prendre des petits,la ou y'a encore une année ou deux, j'en avais jamais prit . Je mets pas en doute que c'est pas impossible que ce poisson colonisateur se déplace, et qu'un spot qui en était plein à craquer, peut devenir moins fourni et donner le sentiment d'un dépeuplement.


La pêche électrique ?
Je crois que ça ne se fait pas sur ce linéaire, car impossible . En ruisseau et en petite rivière, c'est réalisable . ( jusqu'au gabarit équivalent à la Seille sur certain endroit ) , mais c'est pas demain la veille qu'on verra l'homme mort et ses complices entrain de pêcher à l'électricité dans ces portions de Moselle car elle y est bien trop large, et bien trop dangereuse .


Et la pollution ??
Fort possible. C'est le sentiment que j'ai, quand je pêche la Moselle, sur différents secteurs. Sur les bords de Meuse, ou ailleurs, mon sentiment est différent quand je suis sur les berges. Je saurai pas l'expliquer, c'est comme un 6e sens,quelque chose d'inexplicable, en regardant l'eau, la vase, la nature environnante . En s'imprégnant presque de façon mystique de l'endroit où l'on trempe ses leurres, on a tous un ressentit, une impression , une petite jauge intérieur uniquement basée sur ce qu'on voit et ce qu'on ressent. Et mon ressentit pour la Moselle , c'est l'odeur du métal, et autres métaux lourds, des micros particules de plastiques en lente décompositions, de la vase qui sent les égouts, un méthane plus nauséabond qu'ailleurs ... Des reflets multicolors couleurs d'essence flottant ici et la, une eau chargée en particule , et autres immondices. J'aurai vraiment peur de m'y baigner , encore plus d'y manger un poisson.

je m'arrête la , j'aimerai rebondir sur plein de choses encore dans tout les messages super interessants que j'ai lu sur ce sujet, mais marre d'écrire des romans :p

Soyons pas trop pessimiste quand même , et j'espère vraiment que c'est l'approche du poisson qui à changé . . .

descriptionRe: Moselle de Metz à la frontière

more_horiz
flyfisher a écrit:
Salut Silou,

nous parlons de la Moselle à l'aval de Metz et jusqu’à la frontière.
et non du secteur amont.

Pêche-tu d'autres rivières françaises? comme la Loire la Seine ou le Rhône?


Si oui, ne trouve-tu pas une différence au niveau des résultats??
scratch
Very Happy

Oui c'est vrai que je ne voyage pas beaucoup Embarassed
Autant pour moi
Par contre ton approche Desperados me plais et je la trouve excellante Wink

descriptionRe: Moselle de Metz à la frontière

more_horiz
scratch Les Gobies: fléau????nouveau en Moselle ,soit ;je voudrais juste rappeler quelques parallèles "vécus" depuis 1962 Embarassed     sur une vie de pêcheur : Lac du Der à cette époque infesté de" Chats " étangs ou ballastières proches idem dans les années 70, vidanges, chaulage, destruction, une usine a même été construite pour les transformer en farine de poisson !!!!
   L'Ornain...sur Rancourt (limite Meuse /Marne) envahi de Hotus ( des bancs de 400/500 individus, non je n'exagère pas!!!!)fin des années 60 et +.....Pour John , idem en Meuse dans mes coins de l'époque :Tilly,Villers sur Meuse ,Maizey,Bannoncourt,Dompcevrin ......+ ou - disparus par la suite au profit des barbeaux Rolling Eyes   Question   Question
    Mes "Précieux " .....1967 mon premier (tributaire Lac de Constance à l'armée Laughing )par la suite une véritable explosion démographique Arrow non contrôlée No : carnages en touts genres ,au Der pas de taille (friture!!!!!)....,commerce lucratif par des "pointures de l'époque !!!!" silent   silent
  Ah !ah!ah! (imitation de John Wink ) j''oubliais : dans les "sixties " également la Grémille (goujon perche) très ,très présente dans les canaux :Marne au Rhin ,Est ,Bourgogne.....
    Le hormis la quasi disparition des frayères ......(Silou va me traiter de vieux péssimiste lol! )
      Pour avoir bourlingué + que de raison (boulot /et bals....) j'ai suivi ces évolutions avec sagesse ,la nature faisant souvent bien les choses ,mais, même, et surtout  en Meuse,mon intime conviction reste que le" rendement agricole " à tout prix est le pire des maux !!!! affraid   Arrow pollution ......réchauffement climatique sunny What a Face 
                                              du coup drunken   drunken mon verre est encore à moitié plein lol!  lol!

descriptionRe: Moselle de Metz à la frontière

more_horiz
@John57000 a écrit:

La pêche électrique ?
Je crois que ça ne se fait pas sur ce linéaire, car impossible . En ruisseau et en petite rivière, c'est réalisable . ( jusqu'au gabarit équivalent à la Seille sur certain endroit ) , mais c'est pas demain la veille qu'on verra l'homme mort et ses complices entrain de pêcher à l'électricité dans ces portions de Moselle car elle y est bien trop large, et bien trop dangereuse .


non non, ça se fait aussi en grande rivière... regarde par ex ce sujet Wink
https://www.carnalor.com/t353-echantillonnage-grand-milieu-a-l-electricite

j'avais lu , info , ou intox, que les gobies étaient des gros mangeurs de moules zébrés, et que leurs explosion démographique, étaient aussi due au fait que cette moules parasitaire, abonde dans la Moselle et ses canaux  ( des tonnes, et des tonnes )

j'ai lu aussi, que la moule zébrée , contenait des maladies ( pour rester dans un terme générique) , que le gobie en est parfaitement immunisé, mais que les autres poissons non . Un peu plus loin, l'article faisait le parallèle avec la mortalités des autres carnassiers qui mangent du gobie, et tentait de démontrer que les poissons s'empoisonnent en les bouffants .


il y a aussi et surtout les gros "villosus" (espèce invasive également) qui sont à la base de l'alimentation des gobies. Arrow https://www.carnalor.com/t13330-invasion-du-gobie-une-menace-plus-grave-qu-on-croit

descriptionRe: Moselle de Metz à la frontière

more_horiz
En total accord avec John 5700  

+ 1000  sur ce coup

Very Happy

descriptionRe: Moselle de Metz à la frontière

more_horiz
Salut,

je ne pêche pas au leurre en Moselle sauf quelques crues (bien tristes pour les dernières en tous cas).

Mais au coup, en cherchant spécifiquement le gros blanc, dès que l'activité des gobies bat sont plein, ce fut un vrai calvaire l'année dernière.
J'ai du enchainer 5 capots sur différents spots, parfois à deux, et le plus grave : sur des secteurs où les belles pêches de gros blancs étaient assez régulières il y a 4 ou 5 ans (soit avant les gobies).
Pour moi le coupable, c'est le gobie. Et cette année, je ne vais plus perdre mon temps sur les bords de Moselle.

Déjà le gobie a rendu impossibles les pêches légères à la longue coulée, à l'asticot au pain ou au chènevis entre mars et novembre mais en plus, le reste du temps, il a flingué la pêche estivale de quelque méthode que ce soit.

Rappelez-vous l'année dernière la très faible quantité d'allemands au nord de Metz. Il n'y a pas de fumée sans feu ! On verra cette année.

Je pense que tous les gros blancs consomment du gobie, comme les carnassiers et ont modifié leurs habitudes en conséquence.

On se retrouve avec le même phénomène que les grands lacs du Canada où la seule solution pour prendre un achigan à petit bouche, c'est de trainer un tube brun sur le fond.

Ma solution: pas de pêche au leurre en Moselle, plus de pêche au coup hors hiver sauf quelques tentatives bien spécifiques. Il reste ma bonne vieille Seille vierge de gobies pour le blanc, le canal de Jouy dont les blancs sont pour ainsi dire pas pêchés, et un bon voyage dans l'hémisphère sud pour le leurre.

C'est terrible la baisse de qualité de la pêche en Moselle, et à vrai dire, c'est très triste et frustrant.

@+

descriptionRe: Moselle de Metz à la frontière

more_horiz
Effectivement, quand je peche cette methode, les gobies sont permanent en train de jouer avec mon leurre. Et c'est juste ce que je veut. Vous connaissez bien les perches, ils sont tres curieux et dès qu'ils voyent un banc de gobie, "chasser" quelque chose, bah ca les rends actifs et ils essayent de choper le leurre avant les gobies. Bien sure il faut pecher des leurres qui resistent un peut contra les attaque de gobies et qui bougent quand meme encore beaucoup. Pour moi c'est le Lunker city Grubster en 2,75" qui fait tres bien ce boulot. Si l'argent n'est pas trop une question, les Keitech Fat swing Impact en 2,8" sont tres bien aussi mais prevoyez quelques paquets pour la journée. Et sourtout, ne ferrez pas quand les gobies attaquent, continuez votre animation, vous ferrez quand autre chose qu'un gobie prend votre leurre. Ca devient beacoup plus lourd a l'autre bout de la ligne.

descriptionRe: Moselle de Metz à la frontière

more_horiz
je fais le parallèle du coup, entre ce que dit Cortex, et Desperados, les poissons se prennent en traînant des trucs sur le fond, que ce soit au Canada, ou en Moselle .

étonnant enfait, et j'avais pas vraiment penser à cette approche, car justement le gobie se tient sur le fond, et comme je veux l'éviter ... bah je vais voir ce qui se passe a mi-eau , ou surface... mais vu les résultats ... 

ça m'a redonné un petit coup de motivation pour tester ça .
Merci les gars pour les astuces, et Despé, pour les leurres que tu utilises, et l'animation, tout ça Smile
Bon je m'attends tout de même pas à faire de jolies sorties, mais déja faire une petite pêche presque correcte serait déjà une victoire . Avec l'excitation de réussir à prendre du poisson avec une technique que j'ai pas du tout l'habitude.

Ma motivation sera peut être repartie au bout de 4 ou 5 capots, mais je vais tâcher de m'appliquer Smile J'irai tester ça, sur les secteurs publiques les plus difficiles de la Moselle en Aval de Metz .

descriptionRe: Moselle de Metz à la frontière

more_horiz
Bon courage alors !

@+

descriptionRe: Moselle de Metz à la frontière

more_horiz
Desperados donc tu joue vous le vacarme que font les gobies bien vu
BJP mais non je ne traiterai pas de pessimiste Wink

descriptionRe: Moselle de Metz à la frontière

more_horiz
@Desperados a écrit:
Effectivement, quand je peche cette methode, les gobies sont permanent en train de jouer avec mon leurre. Et c'est juste ce que je veut. Vous connaissez bien les perches, ils sont tres curieux et dès qu'ils voyent un banc de gobie, "chasser" quelque chose, bah ca les rends actifs et ils essayent de choper le leurre avant les gobies. Bien sure il faut pecher des leurres qui resistent un peut contra les attaque de gobies et qui bougent quand meme encore beaucoup. Pour moi c'est le Lunker city Grubster en 2,75" qui fait tres bien ce boulot. Si l'argent n'est pas trop une question, les Keitech Fat swing Impact en 2,8" sont tres bien aussi mais prevoyez quelques paquets pour la journée. Et sourtout, ne ferrez pas quand les gobies attaquent, continuez votre animation, vous ferrez quand autre chose qu'un gobie prend votre leurre. Ca devient beacoup plus lourd a l'autre bout de la ligne.


J'ai suivi tes conseils Gilles, j'ai pêché avec un Rockvibe de 3 pouces coloris noir monté sur une tête plombée de 3g. Enormément de touches de gobies, quasi à chaque animation, mais à force d'insister on a touché quelques perches ainsi que 2 jolis poissons Smile , je vais donc continuer sur cette voie Wink

_________________

Chaîne Youtube Carnalor

descriptionRe: Moselle de Metz à la frontière

more_horiz
Pareil en canal, pas encore de beaux poissons, ( genre perche de 40 ou sandre ) mais tout de même quelques perches entre 25 et 35 , au millieu d'une myriades de gobies.

je vais insister aussi .

descriptionRe: Moselle de Metz à la frontière

more_horiz
Bien bien tous ca. Ca fait plaisir d'entendre qu'il y a quand meme encore quelques poissons dans la moselle :-)

descriptionRe: Moselle de Metz à la frontière

more_horiz
Pourquoi croyez-vous que je fréquente plus aussi fréquemment le forum qu'auparavant et que je ne pêche pour ainsi dire qu'épisodiquement Question

Ces constats parlent d'eux-même... Pour espérer prendre un fish, depuis le bord c'est la loterie, le seul moyen est de frayer un passage dans les ronces et les orties pour rejoindre des zones non matraquées (s'il en restent chez nous) pour espérer s'amuser un peu... Les utilisateurs de flot-tube et autres embarcations on un peu plus de possibilités mais la logistique est longue à mettre en oeuvre avec une réussite pas toujours au RDV, alors on se décourage... Nous sommes victimes de notre succès, poster des photos avec des éléments qui permettent de reconnaître les lieux, citer des spots précis ne servent pas notre cause, pour mieux pêcher, faisons-le caché et restons discret, je l'ai toujours dit...

@+

descriptionRe: Moselle de Metz à la frontière

more_horiz
Je reste optimiste par rapport a la densité de fish de metz a la frontiére.
J'y ai fait du poisson cette année.
Pour moi ce n'est pas parce que nous pecheurs ne prenont plus ou moins de poissons que la densité a forcément baissé.

Je vais prendre pour exemple la vidange d'un grand lac du cantal:les pecheurs se plaignaient ne plus prendre du sandre,qu'il y en avait plus...
La vidange a révélé une densité phenomenale de sandres avec toutes les classes d'ages représentéés...
Certes pecher la Moselle et y réussir régulierement est trés difficile mais pour moi il ne s'agit pas d'un probleme de densité.
Les gobies,la pression de peche,les rives de moselle devenues inaccessibles ,la proliferation des herbiers et la clarté de l'eau peuvent  expliquér en partie que la peche en moselle est de plus en plus dure.
Mais je suis persuadé qu'il y a toujours de belles peches a y faire.

descriptionRe: Moselle de Metz à la frontière

more_horiz
Voila, j'ai enfin touché mon premier sandre . Quelle résignation pour y arriver ... des heures et des heures de pêche à gratter le fond au mort-manié, ou en pêche légèrement décollée drop/vif. Sans oublier le grattage de fond au leurre souple .

Des heures de mordillage gobiesque, de temps en temps, un qui se plante sur l'hameçon... Des morts-maniés qui partent en sucette à force de se faire harceler. Parfois une perche plus que correcte tout de même. Et puis enfin, hier matin ... un sandre Oo.

Donc voila, on peut pas dire qu'il n'y a pas de poisson , mais quand même, faut vraiment être passionné pour lancer environs 800 fois pendant des heures pour enfin toucher un poisson convenable .

Sur le début du sujet, on parlait de la différence avec les autres cours d'eau . J'suis pas certain qu'il faille autant de résignation ailleurs pour reussir a faire du poisson . Débuter la pêche sur ces secteurs amène a deux choses je pense .

Soit créer des futures stars de la pêche capable de prendre du poisson dans les lieux les plus difficiles .
Soit gonfler les rangs des licenciés des autres sports Very Happy .
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
peche