CARNALOR La Pêche des Carnassiers
Bienvenue sur le forum de pêche Carnalor.


Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

CARNALOR La Pêche des Carnassiers
Bienvenue sur le forum de pêche Carnalor.


Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.
CARNALOR La Pêche des Carnassiers
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée
Derniers sujets
Cap 370 ponté à vendre.Hier à 6:57Anthony
Tiques ou poux de boisLun 26 Fév 2024 - 16:41silou
Vos sorties de Février 2024Lun 26 Fév 2024 - 8:53silou
Informations AAPPMA TOULJeu 22 Fév 2024 - 21:38Fanoux
Je vous présente ma "petite entreprise"Ven 16 Fév 2024 - 9:32Nico Raplapla
Poisson nageur suspendingMer 14 Fév 2024 - 17:25silou
Open Float tube lac du der 02/06/2024Lun 12 Fév 2024 - 13:37psathy
Prises de Janvier 2024Mar 6 Fév 2024 - 21:57Swingperch
coéquipier dans le 47Dim 4 Fév 2024 - 9:30JEAN-PIERRE.DEZAMAIS
Les posteurs les plus actifs du mois
25 Messages - 36%
8 Messages - 12%
7 Messages - 10%
6 Messages - 9%
6 Messages - 9%
5 Messages - 7%
3 Messages - 4%
3 Messages - 4%
3 Messages - 4%
3 Messages - 4%
Aller en bas
avatar
Spinogl
Chevesne en ruisseau
Chevesne en ruisseau

Aménagement, empoissonnement et gestion de mon petit étang Empty Aménagement, empoissonnement et gestion de mon petit étang

Ven 3 Mar 2023 - 11:31
Bonjour à tous ! Smile

Avant toute chose, je suis désolé si je n'ai pas posté au bon endroit, je ne savais pas trop ou me mettre. N'hésitez pas à déplacer mon sujet si nécessaire.

Je viens chercher des petits conseils ou retours d'expériences pour gérer au mieux mon petit étang (ou ma mare si vous préférez).

En effet, milieu 2022, j'ai eu la chance d'acheter un petit étang de 1000m² environ.

Maintenant que je connais un petit peu mieux le lieu et les poissons qui y sont présents, j'essaye de faire quelques améliorations au plan d'eau.




Pour commencer, voilà les choses importantes à savoir sur l'étang :

- Creusé milieu des années 1990
- Il appartenait à un ancien, qui empoissonnait l'étang en y mettant tout ce qu'il pêchait -> venant principalement d'un lac tout proche
- L'étang est rectangle, il fait environ 25m par 40m
- Quasiment aucune plante n'est présente
- L'étang est en pente douce sur toute sa longueur, ducoté le plus profond il y a presque 1m80 en hiver et 1m30 en fin d'été après les sécheresses 
Aménagement, empoissonnement et gestion de mon petit étang Eas31d
Photo hivernale
Aménagement, empoissonnement et gestion de mon petit étang R2wht1
Photo en été (on vois bien la démarcation en rouge entre la hauteur d'eau en hiver et en été)

- L'étang possède un fond argileux avec très peu de vase, il est uniquement alimenté par les eaux de ruissellement
- Il y a dans l'étang une bonne quantité de gardons, quelques brêmes (dont au moins 2 de + 50cm), quelques carassins, au moins 1 brochet de 60cm, quelques perches dont plusieurs de plus de 35cm, beaucoup de perches soleil, plusieurs espèces de grenouilles, des tritons et même des salamandres (je les aient vu une seule fois, à 10m de l'étang environ)

Vous le comprenez donc, l'étang était assez mal géré jusqu'à maintenant (selon-moi). Des nouveaux poissons arrivaient régulièrement, d'autres étaient gardés pour être mangés et très peu de nourriture naturelle. Malgré cela, il faut avouer qu'il semble y avoir quelques poissons de bonnes tailles (à voir si ce sont des poissons qui ont grandis dans l'étang ou s'ils ont étés introduits).

L'objectif avec cet étang serait avant tout d'en créer un lieu naturel, arboré, bordé de pas mal de plantes...
En second lieu, s'il y a moyen d'y pêcher un petit peu de poissons, de passer des après-midi au bord de l'eau tranquillement et se faire une petite bourriche de gardons, je ne dis pas non (je pratique déjà le no-kill en temps normal, donc dans mon étang, pas touche à mes poissons  Very Happy )

J'ai donc pas mal de petites questions à posées, et afin de faciliter la lecture, je vais séparer ça en 2 grands points (la Faune et la Flore).




La Faune : 

Avant toute chose, comment considérez-vous l'étang ? Bien géré ? Des espèces cohérentes ? Trop de poissons ? Pas assez ?....

Parlons tout d'abord des carassins. Il y en a peu dans l'étang, ce ne sont pas des poissons que j'apprécie particulièrement pêcher et par chez moi, la plupart des étangs qui en possède sont vite envahis par ces poissons. C'est pourquoi j'envisage de m'en débarrasser. Il n'y a pas eu de reproduction jusqu'à maintenant, donc je pense cela totalement possible.
Sinon, je vais également essayer de me débarrasser (ou au minimum réduire, car ça me semble difficile) des perches soleils. J'ai une dizaine de nasses et je vais peut-être en récupérer d'autres. On verra sur le long terme ce que ça donne, si ça ne marche pas, tant pis, on aura au moins essayer.

Enfin, j'aimerai pour finir ajouter quelques tanches et éventuellement même 1 ou 2 carpes "trophées". Je voudrais limiter au maximum la reproduction des carpes. Mais avoir un ou deux joli poissons dans l'étang me plairait énormément.
En revanche, ne pensez-vous pas que cela risque de poser problème si je veux justement essayer de planter des choses autour de l'étang ? Ne risquent-elles pas de manger toutes les plantes en un clin d'oeil ?
Cela me fait un bon lien avec la partie suivante :

La Flore :

Je le redis donc, il n'y a actuellement aucune plante dans l'étang.
Afin de remédier à cela, j'ai contacter plusieurs professionnels du domaine qui m'ont conseiller plusieurs plantes répondants aux spécificité de mon plan d'eau (notamment la grosse baisse du niveau d'eau en été).

A ce jour j'ai donc planter cela : 
Environ 150 à 200 iris jaunes en bordure ainsi que 100 à 150 iris bleu et blanc en bordure également, mais plus haut, pour éviter de les noyés.
Une cinquantaine de pots de 5 à 10 Typhas Gracilis par pots.
Quelques écuelles d'eau et quelques plantain d'eau.

L'objectif initial était d'aménager l'étang de cette manière : 
Aménagement, empoissonnement et gestion de mon petit étang Ik5ziv

En y mettant des carpes, ne pensez-vous pas que la zone d'hippuris vulgaris risque de se faire décimée en un clin d'oeil ?
J'ai entendu dire que les capres fouillaient surtout les racines des plantes. En protégeant ces dernières, est-ce que les carpes laisseraient tranquille les tiges des plantes au dessus ? (en installant ceci au dessus des racines par exemple et en laissant les tiges dépassées du grillage)
Aménagement, empoissonnement et gestion de mon petit étang 85uivh

Beaucoup de gens semblent indiquer que les nénuphars engendrent beaucoup de déchets organiques. Je n'en ai pas mis pour le moment, qu'en pensez-vous de votre coté ? Ont-ils un réel intérêt pour l'étang ? (on peux en voir quelques-uns sur la photo de l'étang en été, mais il y en a très peu et ils meurent très rapidement et c'est l'une des seules plantes présente dans l'étang avant mon arrivée)

Sinon, concernant les eleocharis palustris. Est-ce qu'il y a un risque, en les mettant avec les iris, qu'ils s'étouffent entre eux et qu'une des 2 espèces ne pousse pas correctement ?

Enfin, pour la plante "gazonnante" que j'aimerai éventuellement ajouter. Connaissez-vous des espèces supportant des assec prolongés qui pourraient convenir ?




Conclusion :

Bref, je pense que vous comprenez plus ou moins là ou je souhaiterai en venir.
J'ai eu l'occasion de lire beaucoup d'articles, y compris sur ce forum de personnes qui sont également en train d'essayer de réaménager des plans d'eau.
J'ai essayer de reprendre le maximum de points de ces articles et de faire tout cela au mieux. J'espère ne pas avoir fait de bêtises jusqu'à présent et j'espère que je n'en ferai pas à l'avenir également.

J'espère que certains d'entrevous aurez des conseils et des idées à me donner.
Je suis preneur de toute critique et toute propositions tant que cela reste constructif. J'ai essayé de faire au mieux mais il se peut que j'ai fait des bêtises.
N'hésitez pas à me proposer des choses, même si je n'ai pas abordé cet éventuel point dans mon message.

Au plaisir de vous lire,

Adrien
hanatpat
hanatpat
Silure en rivière
Silure en rivière

Aménagement, empoissonnement et gestion de mon petit étang Empty Re: Aménagement, empoissonnement et gestion de mon petit étang

Dim 5 Mar 2023 - 10:22
Bonjour Adrien,

J'ai comme toi j'ai la chance de posséder un étang (0 ha 75) depuis maintenant 37 ans. Il a été creusé sur notre propriété et est alimenté par une ancienne source qui donne dans une petit étang et se déverse dans l'étang principal par un trop plein. L'étang principal est aussi alimenté par un ru qui arrive par un petit canal d'alimentation et de l'eau y coule entre la fin de l'automne et la fin du printemps.

Depuis plusieurs années, nous somme vraiment confrontés avec le niveau d'eau en période estivale qui est de plus en plus bas depuis 5 ans. Heureusement, le fonds est composé d'argile à silex et depuis sa création, il n'a jamais été à sec !

Pour répondre à certaines de tes questions, je vais te donner ci-dessous certains de mes conseils sur l'aménagement et la population piscicole :

AMENAGEMENT :
- Ne te laisse pas déborder par des arbres trop imposant sur les bordures. Il en faut, mais pas trop. 
- Au niveau de l'aménagement des bordures, il faut privilègier une implantation naturelle par les espèces déjà présentes actuellement. Tu peux renforcer l'implantation des bordures par des iris d'eau en faisant des bouquets comme sur ton schéma. Cette espèce se dévéloppe très bien naturellement avec les pieds dans l'eau au printemps. Vu la surface de ton étang, je te conseille de ne mettre qu'un bouquet de macette sur la zone la moins profonde (et au mieux côté du vent dominant pour faire une protection). Même chose pour les nénuphars, une simple petite zone car ces plantes certes bien jolies, ont une facheuse tendance à bien se développer et devenir envahissante. Si tu te laisses envahir, il faudra ensuite retirer les rizhomes en les arrachant, chose pas très facile surtout quand ils ont poussès dans une zone plus profonde. Macettes et nénuphars sont à surveiller dans leur développement ! 
Il faut que tu maintiennes une communauté mixte de plantes aquatiques submergées (en totalité dans l'eau), flottantes (une partie flotte à la surface : nénuphars) et émergentes (feuilles dressées hors de l'eau : macette par exemple). Cela aura pour effet de refroidir la température de l'eau, augmenter la concentration d'oxygène et évitera la prolifération d'algues. En plus, elles permettront à la faune aquatique de se procurer un abri, voire une zone de frayère pour certains poissons.

Attention : les quantités que tu indiques me semblent beaucoup trop importantes. Te méfier de certains professionnels qui ne sont là que pour vendre ! 
350 Iris et 500 Thyphas ou Macettes pour une surface totale de 1000 M2 totale de ton étang !Si on retient 10 % de la surface comme bordure à aménager, soit 100 M2 celà va te faire (850/100) 9 plantes au M2 si tu en mets partout... et j'ai pas compté les plantains d'eau et les écuelles.

FAUNE :
- Tout d'abord il faut te débarasser des perches soleil et des carassins qui dont de véritables destructeurs de frayères !
- Tu peux mettre des tanches et des carpes sans aucune problème. Ces 2 poissons vont fouiller la vase et venir se nourrir dans et sur les plantes sans les manger... sauf si tu mets un amour blanc ! Leur activité troublera l'eau.
- Pour les quantités, tout va dépendre de ta pression de pêche surtout sur les gardons si de temps à autre tu veux te faire une belle friture  Smile. Tu peux partir sur la base suivante avec une mise en charge de 200 kg maxi à l'hectare (perso, je partirai sur 100 kg hectare et refaire si pas suffisant un nouvel empoissement 2 ans plus tard) :
- 40 % de gardons toutes tailles. Evite le tout venant des piscicultures car souvent on y trouve quelques poissons indésirables dont la brême.
- 30 % de carpes
- 20 % de tanches
- 10 % de brochets. Perso, prendre des petits brochets au départ pour s'assurer de leur implantation et les pêcher en no-kill sur les premières années.

Voilà pour un premier jet. Si tu veux d'autres conseils, n'hésite pas.

Bon courage à toi, car l'entretien d'un étang demande beaucoup de temps à y passer sans pêcher (surtout en automne et au printemps) et surtout beaucoup de patience ! Ne sois pas trop pressé et laisse la nature prendre son temps en l'aidant un peu dans son développement.

Tu vas être surpris de son adaptation  Smile

Patrick

Spinogl et Fanoux aiment ce message

avatar
Spinogl
Chevesne en ruisseau
Chevesne en ruisseau

Aménagement, empoissonnement et gestion de mon petit étang Empty Re: Aménagement, empoissonnement et gestion de mon petit étang

Dim 5 Mar 2023 - 16:44
Bonjour,

Cela doit être un très joli plan d'eau ! Wink

Je suis plus ou moins dans le même cas niveau fond. Le sol est argileux donc heureusement il garde assez bien l'eau, mais l'été dernier, l'étang avait perdu environ 50 à 70cm par rapport à la hauteur en hiver. Ce qui ne simplifie pas non plus l'ajout de plantes, qui doivent pour la plupart accepter de longues périodes sèches.

- Pour les arbres, j'en ai peu autour de l'étang. Seulement 4 ou 5 "moyens" arbres. Sinon, il y en a d'autres mais pas à moins d'une dizaine de mètres du plan d'eau.
- Lorsque j'ai acheté le terrain, il n'y avait presque aucune plante sur l'étang, donc difficile d'essayer de faire proliférer quoi que ce soit. J'ai donc choisis les iris et les autres plantes notamment par leurs capacité à résister à des périodes sèches.
Massette je suis bien au courant de leur expansion qui peut être rapide. Ceux que j'ai choisis sont à priori une espèce qui a tendance à moins se rependre que les autres.
Pour les nénuphars, je ne sais pas si il y a un réel intérêt pour les poissons ? Vis-à-vis des points négatifs que ça apporte (entretien, apport de matière organique...)
As-tu des espèces à me conseiller pour les différents lieux de pousse dont tu me parles ? Que penses-tu des hippuris vulgaris par exemple comme je le notais sur mon schéma ?

En fait ton calcul n'est pas totalement bon. Pour les thyphas, ils étaient vendu en pots de 9cm je crois. J'ai acheté 50 pots, et il s'avère que dans un pot, il peut y avoir 1 pied mais il peut aussi y en avoir 5 ou 10 collés les uns aux autres. Mais actuellement, les pieds sont minuscules, il font à peine 10cm de hauteur pour les plus hauts et je pense qu'une grande partie ne poussera pas (étouffés par les voisins).
Pour les iris, j'ai environ 150  à 200 iris jaune (je n'ai pas compter). Je les aient placés en "boules" (comme sur mon schéma) mais à différentes auteur. L'étang ayant un niveau d'eau très variable, une partie n'a pas survécu à l'hiver (noyée sous plus de 50cm d'eau). Au final, je dois avoir une vingtaine d'iris par "boule" sur mon schéma, répartie sur à peine 1m de largeur. Le reste des iris sont des bleus et des blancs, placés bien plus haut, éloignés de l'eau car ils ne serviront que de "décoration" en haut.
En ce qui concerne les écuelles et les plantains, je n'en ai mis moins d'une dizaine de pieds chacuns et je ne suis pas sur qu'ils aient survécu à l'hiver non plus.

- Aurais-tu une technique à me conseiller pour me débarrasser des perches soleils et des carassins ?
Pour les carassins, il y en a peu dans l'étang, et ce sont uniquement des gros qui ne semblent pas se reproduire. Je pense donc qu'après quelques sessions de pêche, je devrais réussir à tous les retirés. En revanche, les perches soleil, je ne sais pas trop comment faire. J'ai une dizaine de nasses que j'ai placé dans l'étang, mais je n'ai jamais réussis à prendre beaucoup dans les nasses. Au maximum 1 ou 2 perches soleil après 1 semaine dans l'étang. Aurais-tu un appat à me conseiller dans la nasse ou une autre technique qui fonctionnerait mieux que les nasses ?
- Je ne compte pas mettre d'amour blanc, mais je vais peut-etre récupérer une koï et apparemment, elles sont presque comme les amours blanc. Même avec des carpes et tanches normales, si je plante des hippuris par exemple, en fouillant le fond, j'ai de gros risques qu'elles déracinent les plantes qui vont donc mourir non ?
- Merci beaucoup pour les quantités. Je vais regarder tout cela et j'essayerai d'agir en fonction de mes pêches.

En tout cas merci beaucoup pour ton message ! 
Il m'a été très utile et cela va beaucoup me servir.

Je me doute de l'entretien oui. Je suis motivé et cela ne me fait pas trop trop peur.
On verra bien à l'avenir Wink

Adrien

Fanoux aime ce message

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
peche