CARNALOR La Pêche des Carnassiers
Bienvenue sur le forum de pêche Carnalor.


Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

CARNALOR La Pêche des Carnassiers
Bienvenue sur le forum de pêche Carnalor.


Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.
CARNALOR La Pêche des Carnassiers
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
carnassier
Petites annonces
CARNALOR TV



video peche

Les posteurs les plus actifs du mois
13 Messages - 21%
10 Messages - 16%
10 Messages - 16%
9 Messages - 15%
5 Messages - 8%
5 Messages - 8%
4 Messages - 6%
2 Messages - 3%
2 Messages - 3%
2 Messages - 3%
Aller en bas
jolisandre
jolisandre
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières

Supprimer la fermeture annuelle ? Empty Supprimer la fermeture annuelle ?

Jeu 3 Avr 2008 - 14:48
Désolé, j'avais écrit tout ce qui a ci-dessous dans un autre topic concernant La Sarrebourgeoise, mais je me rends compte que ça mériterait certainement de constituer un autre topic indépendant ==>

Pour on contre la réduction, voire la suppression, des dates de fermetures ou d'ouverture ???


En ce moment, on entend parler presque plus que de ça (période oblige) : on ne peut plus se ballader sur un forum ou ouvrir un magazine de pêche, sans entendre parler de la " " " nécessité" " " de changer, voire de supprimer les périodes de fermeture pour la pêche des carnassiers, à cause du "réchauffement climatique", à cause du "déficit de plus en plus grand de pêcheurs" au bord de l'eau, car ils ne parviennent plus à attendre aussi longtemps et du coup n'achétent plus de cartes, et ainsi de suite, avec des arguments presque tous aussi subjectifs et bacals les uns que les autres...

Franchement, tout bien réfléchi, et d'une manière plus générale, toutes ces discussions et demandes actuelles à ouvrir plus tôt, voire à supprimer les fermetures ou à penser des fermetures spécifiques pour chaque type de carnassiers sont contre-productives et m'agacent au plus haut point (et je me fais violence ici pour rester poli).

Par ex, l'édito de Daniel Sabatini, dans le dernier n° de "La pêche des carnassiers" (il y a d'ailleurs pas mal d'articles comme ça en ce moment dans les différents magazines) est vraiment stupide et enchaîne toute une série d'arguments tous plus édifiants de "bêtise" les uns que les autres, alors qu'il prétend se réclamer du bon sens (franchement, si je ne connaissais l'homme pour suivre depuis assez longtemps son engagement pour la pêche et sa protection, je pourrais penser qu'il y a là de la mauvaise foi et une sorte d'égoïsme aveugle..., car si l'on venait vraiment à appliquer ce qu'il préconise (par ex. l'ouverture mi-avril, car dit-il "aujourd'hui - qu'il s'agisse du brochet ou du sandre (pcq "réchauffement climatique", etc.) - dès le début avril, ces carnassiers ont déserté les frayères..."), cela serait éminement néfaste pour les populations de carnassiers et pour la pêche elle-même, car évidement - "réchauffement climatique" ou non - les brochets et surtout les sandres (et pas seulement chez nous dans l'Est), n'ont pas fini de frayer à cette époque : c'est une évidence.

À moins, - à moins - et c'est, je pense, ce qui se cache en partie là-dessous, de tout faire en NO-KILL, mais alors là, il faut le dire et avoir le courage de ses convictions, plutôt que d'argumenter avec de telles raisons ô combien dérisoires, voire mensongères et de prendre ainsi les pêcheurs pour des incultes ou des imbéciles, alors même qu'on se réclame du "bon sens" et qu'on se fait le porte-parole de leurs protections et de celles des plans d'eau où ils exercent leur passion commune...

Car, il a beau dire que les dates d'ouverture spécifiques à chaque région font que quand c'est fermé encore au Nord, eh bien les pêcheurs vont au Sud de la France (etc.) pour pêcher et exercent du coup une "pression trop forte" sur le Sud et que alors ça ne va pas..., il ne se rend pas compte que les pêcheurs qui peuvent ainsi voyager au grè des ouvertures et des endroits où ça mord, eh bien il y en a peu (très peu, des gens comme lui pour l'essentiel qui en font plus ou moins leur métier ou qui sont assez argentés et disponibles pour le faire (et c'est évidemment tant mieux pour eux, pour ceux qui se sont donnés les moyens de le faire) : donc une assez petite corporation par rapport à l'essentiel de la population des pêcheurs français, mais en même temps les plus visibles, les plus audibles, parce qu'assez souvent aussi acteurs médiatiques, comme lui par ailleurs...).

Ne se rendent-ils pas compte que la plupart des gens ne peuvent se payer (en argent et en temps) de tels voyages réguliers et que ce n'est pas "ça" en tout cas, comme il l'argumente aussi dans son édito, qui va pousser les pêcheurs à "ne plus prendre de cartes" comme il le dit avec insistance...? (enfin, ce n'est là - pour exemple - qu'un des arguments qu'il mobilise dans son article pour tenter de faire passer son désir (de son point de vue, je le comprends, mais son point de vue n'est pas forcément celui de l'ensemble des pêcheurs et encore moins de sucroît celui de la nature elle-même, si toutefois, on pouvait lui en prêter un) pour une exigence ontologique ou naturelle des milieux eux-mêmes, voire des poissons, qui - à force de s'ennuyer de nous, pendant les fermetures destinées à protéger leurs reproductions - réclameraient, haut et fort, par l'entremise de sa voix, qu'on ne les oublie pas et qu'on vienne les solliciter avec nos bataillons de nouveaux leurres de l'année...
Voilà donc l'affaire : aménager la pêche pour le plaisir exclusif, sinon égoïste, d'une petite corporation, pour qu'ils puissent jouer à leur guise en toute liberté... (j'exagère délibérémment, mais tant que ça ?)

On pourrait ainsi prendre - un à un - tous ses arguments, et les démonter ou les déconstruire, en montrant notamment que tout ça, malgré ses apparences ou du moins ses prétentions pseudo-scientifiques, ne reposent sur rien de cohérent et au mieux ne témoignent en fait que d'un désir sous-jacent de s'accorder plus de temps de "jeu"...

Et ce qui est térrible, c'est que ce que ça fait simplement écho à la grosse tendance actuelle chez la plupart des acteurs de la pêche sur la scène médiatique : on en entend beaucoup parler notamment sur Carnavenir (et dans la plupart des autres forums, etc) et dans les magazines halieutiques affiliés et proches.

Je dis cela (et je tiens ici à le préciser) alors que je me félicite de leurs actions et partage sur le fond la plupart de leurs convictions ou de leurs positions, mais absolument pas celle-là[i]...

Cela, je pense, devait être dit et soumis à discussion (à une discussion honnête et sérieuse) : qu'en pensez-vous ?


Michel
wels
wels
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières

Supprimer la fermeture annuelle ? Empty Re: Supprimer la fermeture annuelle ?

Jeu 3 Avr 2008 - 18:11
pour moi la priorité c'est les milieux, les poissons, leur préservation, donc leur reproduction, et il serait temps que les pêcheurs comprennent que leur intérêt est lié à une bone gestion de l'eau et des ressources, même s'ils doivent pour cela consentir certains sacrifice (temps ou zones de pêche réduits par ex)
mitt
mitt
Sandre en lac
Sandre en lac

Supprimer la fermeture annuelle ? Empty Re: Supprimer la fermeture annuelle ?

Jeu 3 Avr 2008 - 18:40
Bon moi je suis du même avis que wels, donc je ne vais pas répéter la même chose.
Et puis si le carnassier est fermé c'est pas dramatique, un vrai pêcheur est un pêcheur multi-technique et multi-pêche, hein Eric.Supprimer la fermeture annuelle ? 00100
Eric
Eric
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières

Supprimer la fermeture annuelle ? Empty Re: Supprimer la fermeture annuelle ?

Jeu 3 Avr 2008 - 18:43
Oui mais il y a des limites quand même...Supprimer la fermeture annuelle ? 0003

@+Eric
jean-mi
jean-mi
Modérateur
Modérateur

Supprimer la fermeture annuelle ? Empty Re: Supprimer la fermeture annuelle ?

Jeu 3 Avr 2008 - 19:23
je pense que tu devrais envoyer ton post sous forme de courrier directement à la rédaction du magasine, parcequ'il est peut etre vrai que des gens privilégiés oublient qu'ils sont privilégiés, et veulent se faire la voix d'un peuple qu'ils ne représentent pas...

_________________
ch'uis tombé dans la rivière qd j'étais p'tit, depuis j'y retourne dés qu'je peux
jean-mi
Supprimer la fermeture annuelle ? Avatar10
steph
steph
Administrateur
Administrateur
http://www.onema.fr

Supprimer la fermeture annuelle ? Empty Re: Supprimer la fermeture annuelle ?

Jeu 3 Avr 2008 - 19:41
C'est au moins une proposition qui a le mérite de clore bien des débats et d'afficher plus de simplicité dans ce monde règlementaire bien complexe pour les pêcheurs.
Comme souvent, on cherche à revenir aux fondamentaux, en faisant marche arrière vers une règlementation passéiste. Si ça marchait à l'époque (en est-on sûr au moins), c'est qu'il y avait une pression de contrôle qui permettait son application.
De mon côté, j'ai souvent pensé que c'était une bonne mesure pour remettre tous les poissons sur un pied d'égalité. Pourquoi fermer certaines espèces et pas d'autres, pourquoi plus protéger le sandre, la truite, le brochet que la perche, l'aspe, le silure, et le barbeau. Qui a dit que tel poisson est supérieur à l'autre, si ce n'est le docteur en halieutisme. Car des poissons susceptibles d'être protégés, il y en a plus d'un, de la loche de rivière au hotu en passant par la bouvière et la vandoise. Et pourtant on ne le fait pas parce qu'elles n'intéressent pas les pêcheurs....et pourtant elles sont bien plus indicatrices de qualité que certaines autres qui ont les faveurs des congélateurs.
Drôle de monde, on sait tous à peu près que les mesures de règlementation de la pêche ne sont qu'un leurre pour réguler un usage qui souffre d'une image de marque déficiente et non pour améliorer la qualité et la diversité des peuplements.
Défendre et valider les tailles légales et les périodes de fermeture c'est admettre que les pêcheurs sont responsables des problèmes rencontrés par nos poissons nobles. on sait tous que c'est faux, mais c'est nous qui en payant le prix fort dans l'exercice de notre loisir.
Tant que les AAPPMA laisseront leurs membres pêcher le brochet en temps de fermeture dans leurs eaux closes et les ramener à la maison, comment voulez vous ensuite parler de protection et réformer ce système en changeant les règles. Il faut d'abord montrer l'exemple avant de monter au créneau, et quand je vois encore des sociétés qui alevine en carpe amour, j'ai peu d'espoir.. Mais j'en ai quand même un peu car je sais que le niveau fédéral va devenir un moteur extraordinaire dans le changement des mentalités. De nombreuses fédé prennent maintenant une part active dans la restauration des milieux, en finançant des projets ambitieux et bénéfiques.
Quand la fédération 54 investi 30 000 euros dans un petit cours d'eau cyprinicole dans lequel les gens ne se déplacent que pour pêcher les vifs, 90 % des pêcheurs n'y trouvent aucune utilité et crient à l'hérésie. Et bien il va falloir qu'ils l'admettent assez vite parce que ces actions sont l'avenir de la pêche associative.

Mon avis est le suivant puisque Jolisandre nous demande ce qu'on en pense : je considère que l'une ou l'autre des solutions n'aura pas d'impact à long terme sur l'évolution des peuplements en place sur les cours d'eau. Je préfèrerai largement que le monde associatif se mobilise pour affecter les dépenses exponentielles d'alevinage dans la restauration des milieux quand c'est possible, y compris par la voie de l'obligation.

Et avant de pouvoir gérer, règlementer, il faut connaitre la situation initiale. Comment mettre en oeuvre de nouvelles mesures de gestion (quotas, augmentation de la taille légale...)si on ne quantifie pas le prélèvement. Celà reviendrais à prouver que la pêche à la ligne a un impact sur la dynamique des peuplements. et je ne pense pas que ce soit l'intérêt des gestionnaires que de la mettre sur un pied d'égalité avec la pollution, la dégradation des milieux et la prédation des cormorans.
jolisandre
jolisandre
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières

Supprimer la fermeture annuelle ? Empty Re: Supprimer la fermeture annuelle ?

Jeu 3 Avr 2008 - 20:45
On ne peut qu'être d'accord avec toi Symetre, mais si certaines espèces (brochets, sandres) sont protégées par des règles, c'est quand même en fonction de la pression des pêcheurs eux-mêmes (ce qui n'empêche pas par ailleurs de penser à la préservation du milieu), car ces poissons sont visés et prélevés de façon spécifique.

Inutile alors de dire que si il n'y a pas de réglementation qui protége leurs reproductions et les zones dans lesquelles elles s'éffectuent, les conséquences sur la population seront loin d'être dérisoires et seront au contraire énormes (surtout sur des étangs ou lacs - ce qui est peut-être moins vrai pour les fleuves ???)

Alors de là à dire que les périodes de fermeture n'auraient "aucun impact sur les populations de carnassiers d'un plan d'eau", il y a un pas que le bon sens devrait empêcher de franchir..., même si par ailleurs (mais c'est déjà un autre débat) protéger les milieux, aménager des frayères, lutter contre la pollution pourraient compenser certainement la pression et le prélèvement des pêcheurs eux-mêmes...
steph
steph
Administrateur
Administrateur
http://www.onema.fr

Supprimer la fermeture annuelle ? Empty Re: Supprimer la fermeture annuelle ?

Jeu 3 Avr 2008 - 21:28
@jolisandre a écrit:
Alors de là à dire que les périodes de fermeture n'auraient "aucun impact sur les populations de carnassiers d'un plan d'eau", il y a un pas que le bon sens devrait empêcher de franchir..., .

Un pas que je n'ai pas franchi Jolisandre puisque je parle des cours d'eau et pas des plans d'eau et des lacs qui sont des contre-exemples qui sèment le trouble dans l'analyse. "Ce qui marche à Madine ne marche pas forcément ailleurs..." C'est un contexte particulièrement favorable qu'il est difficile de généraliser aux cours d'eau.

Quand on prouvera que le prélèvement par la pêche de loisir peut mettre en péril une espèce de seconde catégorie dans un cours d'eau, on pourra en reparler..En attendant, il faudrait mieux réguler d'autres activités que la pêche de loisir pour arriver à avoir des résultats. L'autoflagélation des pêcheurs n'est pas saine, et il y a d'autres combats à mener pour l'avenir.
Il y a par exemple des années ou la reproduction est ratée, mauvaise et où le cheptel baisse pendant plusieurs années. Les pêcheurs n'y sont pour rien, c'est la nature qui commande encore un peu. Il faut peut-être penser que l'homme ne maitrise pas tout, et que les règles qu'il se fixe (notamment dans la pêche) n'influence que très peu les mécanismes naturels, par ailleurs fortement perturbés (mais pas par la pêche).

Alors nous n'y sommes pour rien, nous pêcheurs : ce n'est pas notre faute si un poisson ou l'autre fait défaut, à un moment ou à un autre. Et ce n'est pas non plus la faute du voisin qui a conservé ses prises.
jolisandre
jolisandre
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières

Supprimer la fermeture annuelle ? Empty Re: Supprimer la fermeture annuelle ?

Jeu 3 Avr 2008 - 21:48
symetre a écrit: L'autoflagélation des pêcheurs n'est pas saine, et il y a d'autres combats à mener pour l'avenir.

Il faut peut-être penser que l'homme ne maitrise pas tout, et que les règles qu'il se fixe (notamment dans la pêche) n'influence que très peu les mécanismes naturels, par ailleurs fortement perturbés (mais pas par la pêche).

.

oui, je suis absolument d'accord avec toi là-dessus, d'où mes positions - parfois sceptiques - quant à certaines positions et revendications de Carnavenir[b]

D'où la nécessité d'élargir les débats au-delà de notre seule activité favorite et penser global, voire glocal...
RCA
RCA
Sandre en lac
Sandre en lac
http://www.carnavenir.com

Supprimer la fermeture annuelle ? Empty Re: Supprimer la fermeture annuelle ?

Jeu 3 Avr 2008 - 23:46
Hmmmm, je suis d’accord et pas d’accord en même temps. J’essaye d’expliquer.

Là où je suis d’accord, c’est déjà pour dire que les prélèvements ne sont pas historiquement la 1ère cause, ni la principale, de diminution des populations de certaines espèces. Si on parle, par exemple, du brochet, de la truite, du saumon, ou encore de l’anguille, il est évident que les causes historiques sont ailleurs : qualité de l’eau, disparition des frayères, obstacles au franchissement pour les migrateurs, etc.

Je suis aussi d’accord pour dire que dans un milieu en parfaite santé, avec une très bonne qualité de l’eau, des frayères, des nurseries, des postes de repos, de la nourriture abondante et variée, etc l’impact du prélèvement est sans doute mineur car les populations ont la possibilité de se reconstituer rapidement et de recoloniser le milieu. C’est effectivement plus vrai en milieu ouvert comme des rivières d’une certaine taille, qu’en milieu clos. Encore que même ça a ses limites, il suffit par exemple de regarder la situation de certaines espèces marines à cause de la surpêche professionnelle pour se rendre compte que les réserves ne sont jamais inépuisables.

Là où je suis moins d’accord, c’est si ce constat devait conduire à une certaine déresponsabilisation des pêcheurs sur leur propre impact. Il ne s’agit pas de les culpabiliser, non pas du tout, mais simplement de leur faire prendre conscience qu’ils jouent aussi un rôle, positif ou négatif selon leur comportement. Je pense que dans une situation dégradée comme nous la connaissons dans beaucoup d’endroits, un prélèvement excessif est le coup de grâce porté aux populations qui essayent de se maintenir tant bien que mal.

Pour faire une comparaison avec des sujets proches et d’actualité, voire à la mode, comme la pollution, le réchauffement climatique et autre développement durable, il serait aussi facile de s’exonérer de toute responsabilité en disant que les impacts majeurs sont du fait d’autres acteurs que les individus (industriels, agriculteurs, autres pays…), et que donc il ne faudrait pas culpabiliser les individus. Or je suis convaincu que la responsabilité individuelle est un élément important pour inverser la tendance, et que la somme des actions individuelles a un réel impact. Je trouve que c’est trop facile de toujours reporter la responsabilité sur les autres et de s’en faire un bon prétexte pour ne rien faire soi même. Prenons un exemple très concret et qui devrait nous concerner tous, l’eau. Il se trouve, je crois, que 80% de l’eau dans notre pays est utilisé par l’agriculture. On pourrait donc dire que faire soi même des économies d’eau en essayant de ne pas gaspiller, ne sert à rien et est une culpabilisation inutile. Etes-vous d’accord avec ça ?

Car pour la pêche, pour moi c’est pareil. D’accord l’origine du problème est ailleurs, et il faut travailler à essayer de restaurer les milieux là où c’est possible. 300% d’accord. Mais est-ce que pour autant il faut continuer à prélever sans limite en se disant qu’après tout on s’en fout, on n’est pas responsables ?

La restauration des milieux, je suis pour. Mais d’abord c’est un travail énorme et de long terme. Ensuite il ne faut pas se faire trop d’illusion. Si vous croyez qu’on va retrouver les 80% de zones humides détruites depuis un siècle, ou détruire les constructions ou les champs de maïs pour permettre aux rivières et aux fleuves de déborder, ou retirer tous les barrages, je pense que vous rêvez un peu. Enfin, ça dépasse de loin les capacités des seuls pêcheurs associatifs, que ce soit en termes de compétences ou de moyens. Alors bien sur, les pêcheurs et leurs représentants peuvent et doivent participer à cet effort, mais entre temps est-ce si absurde de dire qu’ils peuvent déjà agir, facilement et rapidement, sur leur propre responsabilité, pour diminuer leur propre impact ?

Pour revenir sur la question de l’ouverture carnassiers, je ne trouve pas la situation actuelle satisfaisante. Le brochet est bien protégé, mais pas le sandre, et encore moins le black-bass, or ces 2 espèces sont exrêmement fragiles en période de repro du fait que les mâles gardent les nids en étant très agressifs. Or on ouvre en général en pleine repro et ils se font cartonner en toute légalité sur leurs frayères. Moi c’est ça que je ne trouve pas admissible. Alors après, fermeture générale prolongée, fermeture par espèce, ça se discute. Je comprend le souci de simplicité, mais il faut aussi regarder celui d’efficacité, et voir où on met le curseur. C’est pareil sur les quotas, je veux bien que ça en fasse hurler certains, mais enfin ce n’est quand même pas une telle privation de liberté, si ?

D’autre part, je répète ce que j’ai déjà dit. En France, on a une grosse tradition de consommation des poissons pêchés, au point qu’on assimile totalement pêche et prélèvement. Et on a trop tendance à emmerder les pêcheurs en limitant leur activité, plutôt qu’à prendre des décisions courageuses pour limiter les prélèvements excessifs. Un simple exemple : gardez 20 sandres dans la journée, vous repartirez avec les félicitations ; par contre pêchez à la verticale en relâchant vos poissons, et vous risquez un PV pour pêche à la traine. Moi je suis pour faciliter l’exercice de la pêche, mais pour limiter les prélèvements, et non pas l’inverse comme aujourd’hui.

Bref, je pourrais continuer à développer, mais ça serait trop long. En résumé, je dirais : culpabilisation ou autoflagellation, non. Mais responsabilité bien comprise et assumée, OUI.
Eric
Eric
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières

Supprimer la fermeture annuelle ? Empty Re: Supprimer la fermeture annuelle ?

Jeu 3 Avr 2008 - 23:57
Hugh Exclamation le grand Maître de cérémonie à parlé... Supprimer la fermeture annuelle ? 0009 bon moi je vais me coucher,je suis mort Sleep

@+Eric
wels
wels
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières

Supprimer la fermeture annuelle ? Empty Re: Supprimer la fermeture annuelle ?

Ven 4 Avr 2008 - 0:00
Car des poissons susceptibles d'être protégés, il y en a plus d'un, de la loche de rivière au hotu en passant par la bouvière et la vandoise. Et pourtant on ne le fait pas parce qu'elles n'intéressent pas les pêcheurs....et pourtant elles sont bien plus indicatrices de qualité que certaines autres qui ont les faveurs des congélateurs.

Certes, mais n'est-il pas normal que ce qui intéresse en premier lieu les pêcheurs, c’est la pêche, leur loisir,avant les considérations autres (poissons indicateurs de qualité) ?
et le pêcheur de carnassiers, il se préoccupe surtout de la préservation de son troupeau de carnassiers. Laughing Et pour la plupart d’entre nous, ce n’est pas (et souvent pas du tout) à cause du congélateur…

Défendre et valider les tailles légales et les périodes de fermeture c'est admettre que les pêcheurs sont responsables des problèmes rencontrés par nos poissons nobles. on sait tous que c'est faux, mais c'est nous qui en payant le prix fort dans l'exercice de notre loisir.

Tu es un peu trop radical je trouve. Les pêcheurs savent quand même que leur responsabilité (dans les problèmes rencontrés par une telle ou telle espèce) est très faible. S’ils réclament des mesures de protection, notamment pour sandre et brochet, c’est

-parce que ce sont les espèces qui les intéressent en priorité dans l’optique de leur loisir

-parce qu’ils croient que cela peut tout de même avoir un effet bénéfique sur les peuplements (en n'aggravant pas davantage encore la situation)

-pour des raisons d’ordre éthique, afin d’éviter qu’un petit nombre de pêcheurs prélèvent une grosse quantité de poissons dans un court laps de temps (sandres sur leurs frayères)

De nombreuses fédé prennent maintenant une part active dans la restauration des milieux, en finançant des projets ambitieux et bénéfiques.
Quand la fédération 54 investi 30 000 euros dans un petit cours d'eau cyprinicole dans lequel les gens ne se déplacent que pour pêcher les vifs, 90 % des pêcheurs n'y trouvent aucune utilité et crient à l'hérésie. Et bien il va falloir qu'ils l'admettent assez vite parce que ces actions sont l'avenir de la pêche associative.

Encore une fois, l’argent du pêcheur doit avant tout servir à la satisfaction de son loisir, non ?
restauration des milieux, bien entendu on applaudit des 2 mains mais est-ce aux pêcheurs de financer ce genre de projets ? ils en bénéficieront sans doute, mais à plus ou moins longs terme, et le problème de l’amélioration des eaux et des milieux ce doit être l’effort de tous et pas prioritairement des pêcheurs…
steph
steph
Administrateur
Administrateur
http://www.onema.fr

Supprimer la fermeture annuelle ? Empty Re: Supprimer la fermeture annuelle ?

Ven 4 Avr 2008 - 7:38
Voilà un post à réaction, les convictions sont à fleur de peau et chacun défend un peu son combat de tous les jours.
On s'accorde quand même sur l'essentiel. Pour les particularités halieutiques, le débat continuera certainement, la pêche des carnassiers, les quotas, la protection du sandre sont à des années lumières des décideurs, cercle étrange qui a depuis longtemps fini d'intégrer la pêche dans ces réflexions, et c'est là que ça déraille.
Ce loisir qui nous tient à coeur n'est plus considéré que comme un usage de l'eau, comme d'autres activités récréatives. Et c'est celà qu'il faut combattre.
Les projets d'aménagement, de restauration des milieux aquatiques sont en route, et prendre un train en marche ce n'est pas facile. Et il va falloir que la pêche associative arrive à proposer autre chose que la protection du sandre pour pouvoir y prendre part (ce qui est le cas des fois). L'absence de mise en place des plans de gestion piscicoles exigés par la règlementation ne permet pas aux pêcheurs de se faire entendre. Dommage car la plupart des PDPG était révolutionnaires dans le monde des disciples de saint Pierre, c'est cetainement pour ça qu'ils dorment dans les placards fédéraux, pour ne pas se couper de la base...
jolisandre
jolisandre
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières

Supprimer la fermeture annuelle ? Empty Re: Supprimer la fermeture annuelle ?

Ven 4 Avr 2008 - 14:27
Oui, c'est juste, un "poste à réaction" sur ce forum, mais pour une "réaction de potes" et c'est sans doute là le principal car comme tu dis "on se retrouve sur l'essentiel"...

Ce que tu avançais (Symètre), sur la nécessité de dépasser notre seul point de vue intéressé de pêcheurs (en l'occurence par ex. "la fermeture pour les carnassiers", mais ici c'était plus qu'un exemple, vu que c'était le topic de départ), c'est certainement l'aspect le plus important concernant le monde halieutique, car tout repose sur un équilibre (le milieu, ses acteurs, tous ses acteurs - j'entends tous les poissons et autres espèces vivantes qui se le partagent - et l'interaction que cela crée sans cesse). Cela mériterait évidemment un topic à part entière...

Et quand tu parles de bouvières, et autres espèces (moi je pense aussi aux épinoches de mon enfance, aux loches et moutoles prises à la main sous les ponts, à toutes les sortes de grenouilles qui peuplaient la rivière de mes dix ans et qui sont complètement disparues, que mes enfants ne veront donc jamais...), c'est vrai qu'elles constituent non seulement un maillon essentiel de cette architecture mouvante des cours d'eau, et plus encore - plus que le sandre ou même le brochet - un indicateur de leur santé et du niveau global de pollution....

Mais d'une certaine manière, et de ce point de vue global, les carnassiers (brochet en tête, perche et sandre : le dernier venu) y ont quand même une part majeure - au-delà bien sûr de l'intérêt qu'on y porte pour la pêche ou leur qualité gustative -, à savoir d'être au somment de la pyramide et par là d'être régulateur de cet équilibre, comme le loup par ex. l'était autrefois dans les forêts : ce qui n'est pas rien...
steph
steph
Administrateur
Administrateur
http://www.onema.fr

Supprimer la fermeture annuelle ? Empty Re: Supprimer la fermeture annuelle ?

Ven 4 Avr 2008 - 15:39
Pour illustrer ton dernier post, une petite photo de la grenouille de notre enfance. Mais il y en a toujours, c'est nous qui ne les cherchons plus....

Supprimer la fermeture annuelle ? Hpim0410
eric1966
eric1966
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières
http://steiner57.canalblog.com/

Supprimer la fermeture annuelle ? Empty Re: Supprimer la fermeture annuelle ?

Ven 25 Avr 2008 - 2:19
pas d'accord avec la fermeture du carnassier, chez nous c'est le 10 mai l'ouverture, a ce moment là le sandre commence juste a frayer! donc les dates ne sont pas bonnes, et pourquoi en seine ça ouvre en avril?
moi je dis que pendant la reproduction, no kill!!!!
et sachez que meme pendant la fermeture vous pouvez pecher aux leurres!
il faut juste que le leurre ne ressemble pas a un poisson de loin ou de pret et que la tete plombée soit neutre sans oeil et sans couleur!
tout leurre imittant un ver de terre est toleré! il faut juste qu'il n'ai pas d'oeil, pas de flagelle!
steph
steph
Administrateur
Administrateur
http://www.onema.fr

Supprimer la fermeture annuelle ? Empty Re: Supprimer la fermeture annuelle ?

Ven 25 Avr 2008 - 7:09
Ca n'engage que toi!!
eric1966
eric1966
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières
http://steiner57.canalblog.com/

Supprimer la fermeture annuelle ? Empty Re: Supprimer la fermeture annuelle ?

Ven 25 Avr 2008 - 9:02
c'est pas une histoire d'engagement mais de loi!
Eric
Eric
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières

Supprimer la fermeture annuelle ? Empty Re: Supprimer la fermeture annuelle ?

Ven 25 Avr 2008 - 11:28
Là je sens qu'on a pas fini d'en parler...Supprimer la fermeture annuelle ? MDR48 il y a au moins une personne sur ce forum qui est au courant des lois justement Twisted Evil

@+Eric
eric1966
eric1966
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières
http://steiner57.canalblog.com/

Supprimer la fermeture annuelle ? Empty Re: Supprimer la fermeture annuelle ?

Ven 25 Avr 2008 - 11:42
pour cause je me suis fais controler l'année derniere a 2 semaines de l'ouverture, je pechais avec une tete plombé et un vers plastic couleur ver!
le garde n'a meme pas cherché a comprendre, il m'a juste demmandé si ça mordait!
Eric
Eric
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières

Supprimer la fermeture annuelle ? Empty Re: Supprimer la fermeture annuelle ?

Ven 25 Avr 2008 - 11:51
Tu étais plus fort que lui c'est pour çà... Very Happy ou alors il n'était visiblement pas au courant de la réglementation geek

@+Eric
eric1966
eric1966
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières
http://steiner57.canalblog.com/

Supprimer la fermeture annuelle ? Empty Re: Supprimer la fermeture annuelle ?

Ven 25 Avr 2008 - 11:52
bon je vais retrouver l'article de loi car apparament on ne me croit pas! scratch
eric1966
eric1966
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières
http://steiner57.canalblog.com/

Supprimer la fermeture annuelle ? Empty Re: Supprimer la fermeture annuelle ?

Ven 25 Avr 2008 - 11:56
L’article R*236-45 dit « Pendant la période d’interdiction de la pêche du brochet, la pêche au vif, au poisson mort ou artificiel et aux leurres susceptibles de capturer ce poisson de manière non accidentelle est interdite dans les eaux classées en 2ème catégorie ».
Cet article ne se limite donc pas à la description d’une ou plusieurs familles de leurre ou d’appâts, mais à leurs possibilités de capturer NON ACCIDENTELLEMENT ce poisson. Autrement dit la notion de capture accidentelle avec des leurres autorisés n’est pas associée à un acte répréhensible (si l’on ne conserve pas le poisson qui lui est interdit à la pêche). C’est cette nuance qui est de première importance. Accidentellement il est toujours possible de faire mordre un brochet sur une imitation de ver. Le zin-zin, peut effectivement déclencher une attaque de brochet, mais elle restera accidentelle dès lors que la dandine de ce leurre sera pratiquée sur des secteurs réputés de par leurs configurations comme étant des postes à sandres ou à perche. Certes la nuance est ténue et c’est pour cela que le législateur a introduit cette notion de capture accidentelle, c’est-à-dire non recherchée.
L’article R*236-45 spécifie aussi « que cette interdiction ne s’applique pas à certains cours d’eau et plans d’eau désignés par arrêté du préfet » . ce qui est le cas pour les rivières et plans d’eau mentionnés dans l’encadré «les carnassiers". Et c’est là que les pêcheurs doivent bien comprendre la loi et ne pas faire de confusion. Sur ces plans d’eau et rivières, tous les leurres sont autorisés. Cela ne remet nullement en cause le fait qu’il est interdit de conserver un brochet. Cette disposition permet de disposer d’un panel plus important de leurres et d’appâts à utiliser sans pour autant rendre l’espèce brochet pêchable. Ceci explique pourquoi il est possible sur ces lieux de se faire verbaliser si l’on a dans son sac un brochet. Il suffit de lire attentivement l’article R*236-45 pour bien se rendre compte que la notion « cette interdiction ne s’applique pas…. » s’adresse aux types de leurres mais non à l’espèce.
eric1966
eric1966
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières
http://steiner57.canalblog.com/

Supprimer la fermeture annuelle ? Empty Re: Supprimer la fermeture annuelle ?

Ven 25 Avr 2008 - 11:57
Les carnassiers se pêchent dans les eaux de deuxième catégories. Certaines espèces bénéficient de période de fermeture. C’est le cas du brochet. En Aveyron, le brochet est pêchable du 1er janvier au 27 janvier et du 10 mai au 31 décembre inclus. Sa taille légale de capture est de 50 cm. Durant sa période de fermeture, il est possible de pêcher le sandre et la perche. Il existe cependant une restriction en matière d’emploi de certains leurres (vif, morceau de poisson, leurres artificiels évoquant un poisson, cuiller et autres leurres susceptibles de capturer un brochet de façon non accidentelle).La nouveauté cette année réside dans la possibilité de pêcher avec l’ensemble des leurres y compris ceux qui sont mentionnés ci-dessus sur les rivières suivantes : Dourdou de Camarès, Sorgues, rance et les lacs de retenus EDF suivants (Les Galens, Montézic, Couesque, Cambeyrac, Golinhac, Villefranche-de-Panat, Le Truel, Pinet. Cela ne signifie nullement qu’il est possible sur ces sites, de pêcher et de conserver les brochets capturés. Cette nuance est importante. Tous les leurres y sont autorisés, mais l’espèce brochet reste fermée.
la moselle aussi je me suis renseigné!
Eric
Eric
Pêcheur de lacs et rivières
Pêcheur de lacs et rivières

Supprimer la fermeture annuelle ? Empty Re: Supprimer la fermeture annuelle ?

Ven 25 Avr 2008 - 11:59
Il faut la vraie page des manuels des institutions compétantes...les autres articles de presse ne font pas foi No

Quoi qu'il en soit la vérité sera tombée (au moins j'espère Rolling Eyes ) avant ce soir...

@+Eric
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
peche